Bruno Nunez

Bruno Nunez

Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !
  • Photo of L’Abutilon grimpant: 10 mois de fleurs sur 12 !

    L’Abutilon grimpant: 10 mois de fleurs sur 12 !

    Originaire d’Amérique du Sud, l’Abutilon grimpant, également connu comme l’Abutilon du Rio grande, (Abutilon megapotanicum) est un arbuste sarmenteux de la famille des Malvacées. Malgré son allure et ses origines tropicales, cet arbuste volubile est plus rustique qu’on ne le pense. A tel point qu’ici, dans le Piémont pyrénéen, il est encore fréquent de le voir fleuri au mois de janvier (quand l’hiver est plus doux que prévu) alors que les températures matinales sont froides. Et c’est bien là justement l’une de ses principales qualités : offrir, en climat favorable, une floraison presque ininterrompue 10 mois sur 12 ! Description Dans toute famille, on trouve le plus souvent au moins une exception qui déroge aux règles établies. Dans celle des…

    Lire la suite »
  • Photo of Comment tailler la glycine de Chine ?

    Comment tailler la glycine de Chine ?

    Plante grimpante parmi les plus vigoureuses qui soient, la glycine de Chine (Wisteria sinensis) étend parfois ses longs rameaux sur plus de 20 mètres de longueur, jusqu’à complètement recouvrir une façade ou un vieux mur. Sans être réellement obligatoire, sa taille annuelle est essentielle. Effectuée en fin d’hiver, elle favorise en effet l’apparition d’un nombre plus important de longues grappes de fleurs pendantes, mauves ou blanches suivant la variété. Quand et comment tailler la glycine de Chine.

    Lire la suite »
  • Photo of Capturez dans votre jardin l’oiseau de Paradis !

    Capturez dans votre jardin l’oiseau de Paradis !

    Originaire des régions subtropicales d’Afrique du Sud et apprécié pour la beauté de ses fleurs colorées étonnantes, l’oiseau de Paradis (Strelitzia reginae) est un proche parent du bananier du Japon (famille des Musacées). Son nom botanique, attribué par Sir Joseph Banks, honore la mémoire de Charlotte Mecklembourg-Strelitz, épouse du roi Georges III d’Angleterre. Sous nos latitudes, l’oiseau de Paradis n’est guère rustique ; il ne réussit réellement en pleine terre en France que sur le pourtour méditerranéen ou le long du littoral Atlantique, en climat doux. Ailleurs, seule une culture dans un grand pot permet de conserver cette exotique d’années en années. Comment prendre soin de l’oiseau de paradis ?

    Lire la suite »
  • Photo of Pourquoi le thym est-il si capricieux à cultiver ?

    Pourquoi le thym est-il si capricieux à cultiver ?

    Originaire des régions méditerranéennes, le thym (Thymus vulgaris) est typique des paysages de garrigues si joliment dépeints par Marcel Pagnol. Des terres calcaires écrasées de soleil. C’est pourtant ces conditions de vie difficiles qu’affectionne cet arbrisseau  que l’on qualifie également de grand serpolet ou de barigoule en pays provençal. Incontournable de la cuisine ensoleillée, de la jardinière ou du carré d’aromatiques, le thym est assez capricieux à cultiver. Parfaitement rustique, ce n’est pas tant le froid qu’il redoute mais plutôt l’humidité du sol, lui qui affectionne les sols arides. Comment le cultiver et l’entretenir ? Un concentré de petites feuilles aromatiques ! Le thym est un arbrisseau bas, de 25 à 30 centimètres de hauteur, développant des rameaux dressés ou étalés.…

    Lire la suite »
  • Photo of Le Feijoa, Goyavier ananas ou de Montevideo

    Le Feijoa, Goyavier ananas ou de Montevideo

    Méconnu en France, où sa culture reste bien souvent cantonnée au Sud et Sud-Ouest du pays, le goyavier du Brésil (Feijoa, Acca ou Feijoa sellowiana, famille des Myrtacées) est un arbuste exotique frileux, pourtant plus rustique qu’on ne le croit (-5/-6°C) puisqu’il peut être présent dans nombre de jardins de l’Hexagone. Originaire d’Amérique du Sud, celui que l’on surnomme aussi goyavier ananas (chez nos voisins anglo-saxons), en raison de la saveur de ses fruits verts, ou encore goyavier de Montevidéo, mérite d’être plus largement connu, ne serait-ce que pour la beauté de ses fleurs printanières. Où et  comment cultiver le Feijoa en France ?

    Lire la suite »
  • Photo of Comment tailler le Buddleia ?

    Comment tailler le Buddleia ?

    Apprécié pour sa généreuse floraison en longues panicules parfumées et mellifères, le Buddleia (Buddleia davidii) ou arbre à papillons est un arbuste originaire des montagnes de Chine. Il fut rapporté sur le vieux continent au XIXème siècle par le père Armand David. Cet arbuste vigoureux, à feuillage caduc ou semi-persistant en fonction du climat, est capable d’étirer sa silhouette de plusieurs mètres par an. Certaines variétés se ressèment aussi naturellement, faisant de cet arbuste une espèce invasive. Il est en effet fréquent de le voir coloniser des friches sèches, rocailleuses ou les bords de routes et d’autoroutes. Au jardin, il est donc nécessaire d’entretenir l’arbuste et de le tailler chaque année, notamment dans le but de préserver une silhouette harmonieuse…

    Lire la suite »
  • Photo of La coquelourde : ancienne mais indémodable

    La coquelourde : ancienne mais indémodable

    Plante ancienne mais indémodable tant elle est robuste et rustique, la coquelourde des jardins (Lychnis coronaria, famille des Caryophyllacées) est facile à vivre et à cultiver. Elle revient chaque année à la faveur d’un semis spontané généreux et se couvre durablement à partir du mois de mai d’innombrables fleurs rouge pourpre. Où et comment cultiver la coquelourde des jardins ? Description La coquelourde est une plante à tendance bisannuelle : la première année, elle forme une rosette de feuilles épaisses et velues, de couleur vert-gris argenté, douces au toucher. On parle à ce titre de plante tomenteuse. Elle passe l’hiver sous cette allure de feuilles. Au cours du printemps de l’année suivante, elle étire à une cinquantaine de centimètres de hauteur…

    Lire la suite »
  • Photo of 8 principes à respecter pour créer un jardin japonais

    8 principes à respecter pour créer un jardin japonais

    Au Japon, le moindre mètre carré de jardin est compté. Ses habitants attachent pourtant une grande importance à leur présence; c’est pour eux un espace de détente empreint d’une forte dimension religieuse et poétique. Sources de méditation ou de retraite, ces jardins permettent de s’extraire momentanément du tumulte de la vie quotidienne. Ils sont d’ailleurs souvent conçus comme de grands tableaux qui se laissent contempler depuis l’intérieur de la maison par de larges ouvertures. Les paysagistes Japonais puisent leur inspiration dans la Nature, en mimant des paysages naturels grandioses qu’ils miniaturisent parfois à l’extrême (lacs, cascades, rivières, montagnes, forêts…). Voici 8 grands principes qu’ils respectent lors de la création d’un jardin japonais. #1 Les arbres et arbustes persistants Les arbustes…

    Lire la suite »
  • Photo of La marguerite du Cap, Osteospermum

    La marguerite du Cap, Osteospermum

    Originaire d’Afrique du Sud, la marguerite du Cap ou Osteospermum, que l’on appelle aussi plus rarement Dimorphoteca, est une plante peu rustique ( entre 0 et -5°C) de la grande famille des Astéracées. Uniquement vivace dans les régions de climat doux, elle est ainsi essentiellement cultivée en pleine terre sur le pourtour méditerranéen ou près du littoral Atlantique. Ailleurs, elle est considérée comme annuelle, à l’image des pélargoniums. Comment la cultiver et l’entretenir ?

    Lire la suite »
  • Photo of Planter dans une vieille caisse à outils

    Planter dans une vieille caisse à outils

    Détournés, réaménagés puis végétalisés, de nombreux objets tombés en désuétude retrouvent au jardin une seconde vie. C’est d’ailleurs cet aspect qui m’intéresse le plus quand je visite des jardins privés. Je suis en effet toujours curieux de découvrir comment le jardinier ou la jardinière a laissé libre court à son imagination pour décorer avec goût son jardin. Exemple de création avec cette boîte à succulentes. Où trouver des contenants originaux ? La propriétaire du jardin chez laquelle j’ai pris ces photos a chiné cette vieille boîte à outils pour trois fois rien dans un bric-à-brac de la communauté Emmaüs. La boîte était en bon état mais le fond des compartiments était couvert d’une pellicule de graisse qu’il lui a fallu préalablement…

    Lire la suite »
  • Photo of L’artichaut des Canaries, succulente de charme

    L’artichaut des Canaries, succulente de charme

    L’artichaut des Canaries ou aéonium en arbre  (Aeonium arboreum) est un petit arbre décoratif de la famille des Crassulacées, comme l’arbre de Jade. Originaire des îles Canaries, il pousse spontanément au Maghreb, au Cap vert et sur l’île de Madère. Son nom botanique, Aeonium, dérive du grec ancien « aion » (évoquant l’éternité) et fait ainsi référence aux facultés de résistance à la sécheresse de cette plante succulente. Comment cultiver et entretenir l’Aéonium en arbre sous nos latitudes ? Description L’Aeonium arboreum forme un arbuste à la silhouette ramifiée. Ses longues tiges assimilables à des troncs, dénuées de feuilles sur leur partie basse, se terminent par des rosettes de feuilles épaisses et charnues. De couleur verte pour la variété la plus classique,…

    Lire la suite »
  • Photo of Tomate green Sausage: la Reine des salades

    Tomate green Sausage: la Reine des salades

    Petite et légèrement allongée, la tomate green sausage (Lycopersicon esculentum)  présente à maturité une belle teinte jaune d’or plus ou moins striée de vert. Sa chair charnue, peu juteuse et un brin acide, fait des merveilles en salade. Description La plante développe un feuillage fourni, s’élevant à 1m50 de hauteur ou plus. Les petits fruits ovoïdes apparaissent en grappes de 6. Besoins Le sol doit être profond et riche, idéalement amendé au cours de l’automne précédent avec du compost mûr et du terreau de feuilles. Attention : un sol trop acide provoquer fréquemment l’apparition d’un problème physiologique : le cul noir de la tomate. Green sausage n’est d’ailleurs pas la seule variété sensible au cul noir, la tomate cornue des Andes est…

    Lire la suite »
  • Photo of Comment bouturer un Daphné ?

    Comment bouturer un Daphné ?

    Appelé aussi « Bois joli » dans la « jardinosphère », le Daphné odorant (Daphne odora) est un arbuste de terre de bruyère intéressant à utiliser au jardin d’ornement pour son feuillage persistant, mais pas seulement. On apprécie également sa belle floraison parfumée de fin d’hiver qui devance de quelques semaines le réveil printanier. Si le Daphné est assez facile à cultiver, sa multiplication est autrement plus délicate. Sa bouture présente en effet un taux de réussite très bas qui met à mal les nerfs du jardinier et oblige à multiplier les essais dans l’espoir d’en réussir au moins une dans le lot.

    Lire la suite »
  • Photo of La Grévillée à feuille de Genévrier

    La Grévillée à feuille de Genévrier

    La famille des Protéacées est assez méconnue en France,  bien trop souvent réduite aux seules Grévillées (la Grévillée à feuilles de genévrier, Grevillea juniperina notamment, l’espèce la plus répandue) alors que l’on dénombre plusieurs dizaines de genres de ces plantes dans le Monde. Les Protéacées sont toutes originaires de 2 régions du globe : l’Afrique du Sud d’une part (région du Cap) et le continent australien d’autre part (Nouvelle Galle du sud, la région d’Adélaïde, d’où sont aussi originaires les Mimosas). Deux contrées de climat proche de celui que connaît notre littoral méditerranéen. C’est d’ailleurs là que sont acclimatés les plus étonnants représentants français des Protéacées, comme ceux du Parc Gonzalez de Bormes-les-Mimosas. La Grévillée fait un peu figure d’exception, en…

    Lire la suite »
  • Photo of Dahlia impérial: le géant de la famille

    Dahlia impérial: le géant de la famille

    C’est son allure, à mi-chemin entre Dahlia (pour ses fleurs)  et bambou (pour ses tiges) qui est à l’origine de son surnom de Dahlia bambou. Les botanistes choisissent quant à eux une dénomination autrement plus symbolique : Dahlia impérial (Dahlia imperialis). Ils soulignent ainsi davantage le port majestueux de la plante et sa faculté à croître vite, jusqu’à dominer tous ses voisins. Description Une fois installé, le Dahlia impérial pousse vite, très vite même. Il est ainsi capable de s’élever à plus de quatre mètres de hauteur en l’espace de quelques semaines, du printemps à l’automne, conférant une allure exotique au coin de jardin qu’il occupe. Ses tiges présentent alors un diamètre de 5 à 10 centimètres et ressemblent à s’y…

    Lire la suite »
  • Photo of Comment tailler les clématites ?

    Comment tailler les clématites ?

    Toutes les clématites ne se taillent pas au même moment, ni de la même façon. Leur taille permet néanmoins d’une part de maîtriser la place occupée par ces grimpantes vigoureuses, de débarrasser d’autre part leur ramure des parties mortes ou sèches  et enfin d’encourager la naissance de nouvelles pousses qui vous gratifieront de leurs fleurs parfumées.  Comment effectuer cette taille en fonction des variétés ?

    Lire la suite »
  • Photo of Fabriquez votre terreau de feuilles mortes

    Fabriquez votre terreau de feuilles mortes

    Même si toutes les feuilles mortes ne valent pas de l’or, leur recyclage au jardin présente de sacrés avantages. Pourtant, nombreux sont encore les jardiniers  qui  les trouvent inutiles et les portent à la déchetterie voisine, quitte à se passer (en toute connaissance de cause mais souvent aussi par méconnaissance, il faut bien le reconnaître) des bienfaits du terreau de feuilles mortes. Et que dire quand d’autres jardiniers n’hésitent carrément pas à les brûler ou à les incinérer. Une pratique, rappelons-le, interdite par la législation en vigueur. Qu’est-ce qu’un terreau de feuilles mortes ? C’est un terreau issu presque exclusivement du compostage de feuilles de différentes essences d’arbres. Les feuilles mortes, riches en lignine, sont source de carbone dans le compost,…

    Lire la suite »
  • Photo of Semez les fèves

    Semez les fèves

    Comme toutes les plantes de la famille des Fabacées (ex légumineuses), les fèves ont la particularité de fixer l’azote atmosphérique dans leurs nodules racinaires et de le restituer au sol. Dans les régions du sud, la fève, modérément résistante au froid ( jusqu’à -5°) peut ainsi être semée en automne, comme l’oignon et l’ail, et utilisée comme engrais vert. Elle occupe alors le sol tout l’hiver, le nourrit, stimule la vie bactérienne et offre enfin une récolte aussi  généreuse que délicieuse ! Semis dans le Sud Dans les régions aux hivers doux, la plantation des fèves peut démarrer dès novembre et même se prolonger tout l’hiver, jusqu’à mi-mars, du moment que le sol n’est pas gelé ou inondé. Comment semer ? Faites…

    Lire la suite »
  • Photo of C’est quoi un bulbe à fleurs ?

    C’est quoi un bulbe à fleurs ?

    C’est une mauvaise habitude de mettre sous une même étiquette de « bulbe à fleurs »  tout et n’importe quoi, sans distinction aucune entre bulbes, tubercules, rhizomes ou encore cormus. Il faut reconnaître que les jardiniers font souvent fi du classement établi par les botanistes. Peu importe les termes techniques, pourvu que ça pousse bien et beau ! Alors, un bulbe, c’est quoi, au fait ? Une définition simple La définition botanique la plus simple d’un bulbe, ce pourrait être celle d’une pousse verticale souterraine composée de feuilles (on parle aussi d’écailles) gorgées de réserves nécessaires à la plante pour croître et fleurir l’année suivante. Le bulbe d’oignon ou celui de la tulipe sont classiquement pris en modèle pour illustrer le propos. Les bulbes…

    Lire la suite »
  • Photo of Récolte de la patate douce

    Récolte de la patate douce

    Fin octobre, début novembre, c’est une impatience difficile à contenir qui gagne le jardinier. Quel sera le résultat de la culture de la patate douce (Ipomoea batatas). La plante joue les prolongations, elle étire encore ses longues tiges couvertes d’élégantes feuilles en forme de cœur et laisse même admirer ses (trop) rares fleurs violettes le matin. Pourtant, le fond de l’air est frais et la tendance annoncée pour les jours suivants confirme la baisse du mercure. D’ailleurs, il y a des signes qui ne trompent pas : depuis deux jours, les grues font route vers le sud.

    Lire la suite »
  • Photo of L’Ipomée vivace: quelle santé !

    L’Ipomée vivace: quelle santé !

    C’est peu dire qu’elle pousse vite l’Ipomée vivace (Ipomoea learii). Cette liane à la vigueur exceptionnelle est parfois capable de s’élever à plus de 10 mètres de hauteurs au cours de la belle saison. Ses tiges volubiles s’accrochent alors à tout ce qu’elles trouvent : fils de fer tendus, tipis, treillages, grillages, pergolas. Elles sont même capables de  se perdre le long des gouttières ou parmi les nombreuses branches d’un arbre. L’essentiel pour réussir l’Ipomée vivace Prévoir un support d’accroche aussi solide que vaste L’installer face au Sud: elle a besoin d'emmagasiner de la chaleur pour bien fleurir. Tailler en fin d’automne ou début d’hiver et protéger la souche avec un épais paillis. Les grandes fleurs de l’ipomée vivace apparaissent en…

    Lire la suite »
  • Photo of Le Flamboyant d’Hyères (Sesbania punicea)

    Le Flamboyant d’Hyères (Sesbania punicea)

    Originaire des régions sèches subtropicales et rattaché à la grande famille des Fabacées (qui compte aussi de nombreuses plantes figurant parmi les légumes les plus consommés en France : pois, haricot, fève… ou des arbres tels que l’arbre de Judée par exemple), le Sesbania punicea est un arbuste à la floraison rouge-orangé spectaculaire. Frileux, peu rustique, sa culture en pleine terre n’est malheureusement l’apanage que de quelques régions privilégiées du pourtour méditerranéen ou du quart sud ouest du pays.

    Lire la suite »
  • Photo of Le Dahlia n’est plus une fleur de Grand-mère !

    Le Dahlia n’est plus une fleur de Grand-mère !

    Quand le botaniste Don vicente Cervantes découvre le Dahlia et en rapporte  quelques graines en Espagne depuis le Nouveau-Monde,  personne n’imagine alors que cette plante tubéreuse s’imposera quelques siècles plus tard comme l’une des fleurs les plus appréciées du jardin d’ornement. Nous sommes en 1789 et les visées premières de la culture du Dahlia sont  ailleurs. Les pommes de terre sont ravagées par le mildiou, il faut leur trouver une alternative. Et le Dahlia, dont les civilisations précolombiennes consommaient déjà les tubercules,  constitue un bon candidat pour le jardin vivrier. Mais il n’en  rien, le peuple ne s’habitue pas à son goût : il n’en veut pas !

    Lire la suite »
  • Photo of Quand et comment planter les oignons ?

    Quand et comment planter les oignons ?

    Probablement plus que pour tout autre légume, respecter les principes de la rotation des cultures est fondamental dans le cas des oignons. Mieux vaut ainsi ne pas planter d’oignon sur une terre tout juste fumée (avec un cumul d’azote important); il ne s’y plaira pas du tout ! On ne le plantera pas non plus à la suite d’une culture d’engrais vert ( trèfle, vesce..) ou de haricots, pois, fèves, des plantes qui, ont toutes la capacité de fixer l’azote de l’air pour restituer au sol. Où planter l’oignon ? L’oignon n’apprécie pas les terres trop riches mais cela ne signifie pas pour autant que seule une terre pauvre lui convienne. Non, c’est simplement que l’oignon aime succéder aux cultures des légumes…

    Lire la suite »
  • Photo of Confiture de potimarron

    Confiture de potimarron

    Toutes les variétés de potirons se prêtent bien à la réalisation de succulentes recettes. Les potimarrons ne dérogent pas à la règle. Soupes et veloutés bien sûr ; mais aussi purées, soufflés, tartes et même des recettes plus originales car sucrées, comme des gâteaux et des confitures. C’est justement la recette de la confiture de potimarron qui vous est proposée dans cet article. Une confiture à la texture crémeuse, préparée de façon classique ici avec le seul potimarron mais qu’il est possible d’agrémenter de différentes manières (aux fruits secs, à la vanille, à la cannelle ou encore au gingembre) pour varier les plaisirs.  

    Lire la suite »
Bouton retour en haut de la page
Fermer