Arbustes fleuris et persistants

Groseillier à fleurs, le groseillier sanguin

Originaire des régions froides de l’hémisphère Nord, le groseillier à fleurs est un arbuste coloré et parfumé. Robuste, parfaitement rustique et facile à cultiver, il réclame peu d’entretien. C’est un arbuste idéal à utiliser en haie fleurie pour animer le début du printemps.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Ribes sanguineum
Nom courant : Groseillier à fleurs, groseillier sanguin, cassis fleur
Famille : Grossulariacées

Hauteur x étalement :  De croissance rapide, il forme une touffe buissonnante dressée à la silhouette arrondie de 2 m à 2,5 m de hauteur.
Feuillage : Caduc. Les feuilles de 5 à 10 cm, poilues au revers, présentent 5 lobes peu profonds et sont dentées sur leurs bords. Comme les rameaux qui les portent ou les bourgeons, elles dégagent une odeur agréable de cassis lorsqu’elles sont froissées.
FleursLes fleurs s’épanouissent en fin d’hiver, entre février et avril. Les fleurs rouges, blanches ou roses forment des grappes pendantes très décoratives juste après l’apparition du feuillage. Elles évoluent en baies noires comestibles mais ont un goût assez insipide comparé à celles de leurs cousins à fruits. Elles attirent les oiseaux.

Exposition : Au soleil ou à mi-ombre, pas trop chaud. L’arbuste tolère les embruns et la pollution.
Sol : ordinaire. Le groseillier à fleurs se plaît dans une bonne terre de jardin, pas trop acide, voire légèrement calcaire. Il apprécie aussi les sols frais l’été, sans excès d’humidité l’hiver.
Rusticité : Il supporte très bien le froid jusqu’à -20°C

groseillier à fleurs ribes sanguineum
© Pixabay

Comment utiliser le groseillier à fleurs ?

Comme l’indique son nom, le faux cassis s’utilise essentiellement pour sa floraison décorative, malheureusement pas pour ses baies au goût fade.

En haie fleurie, associez-le à d’autres arbustes tout aussi fleuris, colorés et parfumés en fin d’hiver ou au début du printemps : le Forsythia jaune, l’oranger du Mexique, la viorne d’hiver ou le cognassier du Japon.

Planté en isolé, dans un massif ou en bordure d’allée, cet arbuste odorant apporte sa touche parfumée et ses belles couleurs.

Il supporte par ailleurs une taille très régulière lorsqu’il faut le contenir en haie taillée.

Enfin, il est possible de cultiver dans un grand bac, à condition qu’il ne manque pas d’eau et d’utiliser une terre de jardin consistante mélangée à la même quantité de bon compost ou de terreau horticole.

Quand planter le faux cassis ?

Effectuez la plantation de cet arbuste à fleurs au début du printemps, au moment de la reprise de la végétation, ou en automne. L’arbuste s’enracine alors mieux.

Choisissez un emplacement au soleil léger ou à mi ombre. Si la terre de votre jardin est argileuse, n’hésitez pas à mélanger quelques pelles de compost ou de sable pour l’alléger.

L’entretien est ensuite très facile. Il se limite à quelques arrosages réguliers et à une taille de rajeunissement au bout de 3 ou 4 ans.

groseillier a fleur
© M.Richter

Taille du groseillier à fleurs

Il n’est pas indispensable de tailler le groseillier à fleurs chaque année.  Vous pouvez simplement vous contenter de supprimer les fleurs fanées après la fin de la floraison.

Néanmoins, une taille plus sévère est possible tous les 3 à 4 ans pour faire entrer de la lumière dans la ramure, mais aussi redonner de la vigueur et une belle forme à l’arbuste.

  • Commencez par couper à ras du sol quelques vieilles branches arquées qui ne fleurissent plus. On exploite ici le fait que le groseillier sanguin pousse en touffes et qu’il émet très facilement de nouveaux rejets.
  • Raccourcissez d’un tiers la longueur des autres rameaux car de nouvelles pousses vont aussi apparaître à l’extrémité de ces branches.

Arrosage du groseillier à fleurs

Le groseillier sanguin aime conserver de la fraîcheur en été. Renouvelez régulièrement à ses pieds une couche épaisse de tontes de gazon, de paille ou de broyats de branches.

Arrosez régulièrement les premières années aux pieds. La terre ne doit pas sécher trop longtemps.

Bouturage du groseillier sanguin

La meilleure façon de multiplier cet arbuste est de faire un bouturage à bois sec, que l’on peut tenter dès la fin d’automne.

Cette vidéo montre comment faire le bouturage du cassis. Vous pouvez l’effectuer à l’identique pour son cousin à fleurs.

Des groseilliers à fleurs malades

Les cochenilles : Les tiges sont recouvertes de petits ronds blancs. Ces cochenilles parasites se nourrissent de la sève des rameaux et peuvent aussi se retrouver sur les mûriers ou se fixer sur les troncs des poiriers. Pour les éliminer, vous pouvez pulvériser en début d’hiver, juste après la chute des feuilles, un insecticide à base d’huile de colza. Renouvelez le traitement au début du printemps si besoin.

Les pucerons : Les feuilles sont boursouflées, cloquées. Elles se recroquevillent et rougissent. Au dos des feuilles, vivent des colonies de pucerons dans les replis. Traitez avec le même insecticide, à base d’huile de colza ou de savon noir.

L’Oïdium : Les feuilles du groseillier se couvrent d’une pellicule grise. Elles sèchent ensuite complètement. Pour lutter contre l’oïdium, il faut pulvériser de la bouillie bordelaise, avant et après l’apparition des fleurs. Vous pouvez aussi traiter plus régulièrement avec du purin de prêle ou de tanaisie. Éliminez les rameaux trop atteints.

groseillier a fleur king edward
© A Beijeman

Variétés conseillées de groseilliers à fleurs

L’espèce-type Ribes sanguineum porte des fleurs rouge clair mais on trouve surtout des cultivars :

  • Atrorubens, aux fleurs rouge cramoisi, presque pourpres, regroupées en grappes pendantes.
  • King Edward VII, aux fleurs rouge vif avec un oeil blanc.
  • Pulborough scarlet, aux fleurs rouge brillant foncé avec une gorge blanche
  • Koja, aux fleurs rouge foncé vif.

Ribes odoratum ou ribes aureum, le groseillier doré, est un genre à part.

Ce groseillier se distingue en avril ou mai par ses fleurs jaune d’or. Elles exhalent un léger parfum d’œillets et donnent en août des baies noires ou pourpres comestibles, mais assez fades. Décoratif, le feuillage devient rouge en automne.

3 arbustes du genre Ribes

Le genre Ribes regroupe 3 arbustes voisins : le groseillier à fleurs, son cousin à fruits et les cassissiers. Tous trois se cultivent à l’identique. Leur feuillage froissé exhale une agréable odeur de cassis.

Sur le même thème :

Le cornouiller blanc : Tout sauf blanc !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page