Plantes fleuries et vivaces

8 Fleurs annuelles pour le plein soleil

Les fleurs annuelles se sèment directement en place au printemps. Elles poussent ensuite très vite et fleurissent en quelques semaines seulement. Il ne faut donc pas hésiter à les semer pour occuper vos massifs au plein soleil et vous offrir de nombreuses fleurs pour composer de beaux bouquets. Et, cerise sur le gâteau, en automne, les graines tombent au sol, ce qui permet de voir apparaître des jeunes plants plus tôt l’année suivante. Découvrez dans cet article nos 12 idées de fleurs annuelles à semer au plus vite, dès le retour du printemps.

Les cosmos, Cosmos bipinnatus

Incontournables, ces fleurs annuelles d’origine américaine fleurissent pendant de longs mois. Il en existe une grande diversité de variétés de cosmos :

  • à fleurs simples ou doubles
  • De couleur unie ou bicolores
  • Des variétés naines, idéales pour une culture en pot
  • Des cosmos moyens et des plus hauts.
cosmos fleur annuelle
© Congerdesign

Tous aiment le plein soleil et un sol profond, léger, voire même pauvre. Une fois lancés, ils supportent très bien la sécheresse si bien qu’on a plus à s’en occuper !

Par ailleurs, le semis des cosmos est très facile à réaliser, en place ou même en godet !

Les lavatères annuelles, Lavatera trimestris

Il existe aussi de nombreuses variétés de lavatère d’un trimestre : des naines, des compactes… Mais les plus belles sont pour nous les plus hautes, qui culminent à plus d’1 m de hauteur.

Toutes sont très faciles à cultiver, presque inratables. Elles offrent des fleurs en entonnoir aux pétales entièrement rose pâle ou vif, souvent joliment striés. Vous pouvez même semer une variété à fleurs blanches, lumineuses, mais elle est un peu fade.

fleurs annuelles roses
© Zoosnow

La lavatère annuelle aime le soleil mais tolère la mi-ombre. Elle apprécie par ailleurs un sol riche, léger, bien drainé.

Astuce du jardinier : Il ne faut pas hésiter à tuteurer les variétés les plus hautes pour éviter qu’elles ne s’affaissent. Vous pouvez utiliser pour cela de fines gaules de noisetier.

La Reine marguerite, Callistephus sinensis

Avec des variétés simples, doubles, à fleurs plates ou en pompons, dans de nombreux coloris, ces plantes annuelles sont indispensables pour faire des bouquets.

fleur violette annuelle
© V.Monconduit

La reine Marguerite aime les sols riches en humus et bien drainés mais elle est moins exigeante que les autres fleurs annuelles de cette sélection et pousse sur tous les types de sols et dans toutes les situations.

Pour faire durer sa floraison jusqu’en automne, il est nécessaire de retirer régulièrement les fleurs fanées.

Les soucis, Calendula officinalis

Cultiver des soucis au jardin, c’est justement ne pas avoir de soucis de fleurs ! Le Calendula officinalis fleurit en effet souvent très tôt, dès janvier ou février quand l’hiver est doux, mais aussi très tard ! Cela assure 10 mois sur 12 de fleurs dans les jardins du Sud !

Pour le reste, ces plantes annuelles se ressèment d’une année sur l’autre dans les massifs sans plus avoir à s’en préoccuper, si ce n’est pour les contenir car elles débordent souvent sur la pelouse ou dans une allée.

parterre de fleurs annuelles
© Zoosnow

Les soucis les plus classiques sont jaunes ou oranges, mais il en existe des variétés aux couleurs étonnantes, cuivrées. Les soucis nains peuvent être plantés en bordure.

Tous aiment le plein soleil et une terre de jardin ordinaire, mais bien drainée.  Ils supportent très bien la sécheresse.

L’astuce du jardinier : Les soucis sont tellement faciles à réussir qu’il ne faut pas hésiter à en abuser ! Semez-les partout mais préférez un semis directement en place à un repiquage des jeunes plants car ils le supportent difficilement.

La centaurée bleuet, Centaurea cyanus

Le bleu des champs (son autre nom) est une classique annuelle des prairies fleuries spontanées. Facile à cultiver, cette plante présente des tiges très ramifiées.

A l’origine, ses fleurs étaient bleues mais des variétés plus récentes sont apparues, avec des couleurs de fleurs blanches, roses ou violettes. Certaines sont hautes (1 m environ), d’autres plus basses.

La centaurée bleuet apprécie un sol drainé et une place au plein soleil.

Son seul petit défaut concerne sa période de floraison courte puisqu’elle ne dépasse généralement pas un mois !

Les capucines, Tropaeolum

Difficile de trouver plus facile à cultiver ! La capucine forme des touffes de feuilles arrondies, très belles lorsqu’elles sont couvertes de grosses gouttelettes après une pluie.

quand semer les fleurs annuelles
© Vahort

Ses grosses graines noires se sèment en poquets de 2 à 3 graines par trou. Il en existe des variétés tapissantes, idéales pour combler les trous dans un massif ensoleillé, ou des grimpantes à laisser courir sur un tuteur ou un grillage.

Les fleurs délicates de la capucine sont par ailleurs comestibles.

Belle, bonne et utile, voilà 3 mots qui la résument parfaitement !

L’astuce du jardinier : Laissez tremper les graines de la capucine quelques heures dans l’eau avant le semis pour accélérer la germination.

Le pavot des jardins, Papaver somniferum

Au soleil, ses grandes fleurs délicates, à large corolle rose, blanche, rouge ou orange font sensation ! Elles présentent une large macule noire à la base et culminent à une hauteur de 80 cm environ.

Les graines très fines du pavot des jardins doivent être semées assez superficiellement dans un sol pas trop riche, voire même pauvre. Une fois en place, cette plante annuelle se ressème ensuite énormément, profitant du moindre espace de terre nue.

La période de floraison, entre fin et début juillet, est courte, mais difficile de s’en passer !

Nigelle de Damas, Nigella damascena

Tout est beau dans cette plante annuelle : ses feuilles finement découpées, ses boutons de fleurs bien gonflés, ses fleurs légères, délicates, gracieuses et aériennes, puis ses capsules renflées débordant de graines !

fleurs bleues annuelles
© M.Pascual

Comme les graines de la nigelle de Damas résistent bien au froid, un premier semis est possible dès mars. Une fois les jeunes plants lancés, aucun entretien n’est à prévoir !

Côté culture, Nigella damascena aime le plein soleil et un sol léger, bien drainé.

L’astuce du jardinier : La floraison étant assez éphémère, n’hésitez pas à semer plusieurs fois des nigelles au cours du printemps pour les faire se succéder !

Pavot de Californie, Eschscholtzia californica

Voilà une autre fleur annuelle indispensable dans tout jardin tant elle fleurit en continu, presque toute l’année !

Le pavot de Californie trouve une place idéale comme bouche-trou dans les massifs au soleil, ou pour former une élégante bordure basse à 30 cm – 40 cm de hauteur, ou encore en pot où son feuillage découpé gris vert fait merveille !

fleurs annuelles supportant la secheresse
© R.Leake

Ses fleurs orange aux pétales soyeux sont lumineuses, une merveille !

L’Eschscholtzia californica aime le plein soleil et plus que tout, un sol pauvre, léger, bien drainé, voire calcaire ! Il y pousse mieux…

Lire aussi :10 fleurs à planter pour les papillons

D’autres fleurs annuelles ou vivaces qui se ressèment au soleil

Pour accompagner cette sélection de plantes annuelles, n’hésitez pas à les associer dans vos massifs ensoleillés à la valériane des jardins, à l’alchémille millefeuille, au Teucrium hircanum, à la violette cornue, à la coquelourde, au fenouil bronze, à la molène bouillon-blanc, à la belle-de-jour ou de nuit, à l’alysse maritime, à tous les œillets, à l’œnothère, à la matricaire ou encore au pied d’alouette…

Toutes ces plantes annuelles, bisannuelles ou vivaces se ressèment aussi à foison !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page