Plantes grasses et cactus

Comment faire une rocaille de plantes grasses ?

Vous rêvez d’aménager une rocaille de plantes grasses dans votre jardin ? Découvrez tous nos conseils pour la réaliser.

Où installer une rocaille de plantes grasses ?

Les plantes de rocailles aiment les sols secs et les espaces dégagés, inondés de soleil. Mieux vaut donc qu’elles puissent profiter d’une exposition Sud-Est ou Sud-Ouest, avec un maximum d’heures d’ensoleillement par jour.

Autre point important, une rocaille isolée au milieu d’une pelouse peut paraître assez incongrue. Au contraire, pour mettre en valeur votre jardin sec, intégrez-le dans un ensemble végétalisé :

  • Avec une arrière-plan vert toute l’année, une haie d’arbustes persistants en toile de fond par exemple.
  • Ou en créant la rocaille au cœur d’un massif de fleurs qui souligneront l’enrochement.

Surface occupée par la rocaille

En fonction de ses moyens, une mini-rocaille peut facilement être créée dans une grande auge en pierre ou dans un coin de massif tout comme l’ensemble du jardin peut être aménagé en rocaille !

Tout est finalement une question de temps à consacrer à ce projet, de motivation et, bien sûr, de moyens financiers, car les matériaux de base à acheminer (rochers, pierres, sable terre végétale) peuvent coûter très cher !

créer un mini jardin de plantes grasses
Mini jardin de plantes grasses dans une auge en pierre © Jardipartage

Quels matériaux utiliser pour faire une rocaille ?

Pour faire une belle rocaille, il faut :

  • Des rochers et des pierres de toutes tailles : des grosses et d’autres de taille moyenne. Elles doivent rappeler les jardins de votre région ; contactez des carrières locales.
  • Une grande quantité de graveline (gravier fin), de gravillons et de sable qui constitueront le soubassement de la rocaille, ce qui permettra d’économiser de la terre et améliorera le drainage de l’eau.
  • De la terre végétale : étalée uniquement sur les 20 cm d’épaisseur de la couche supérieure de chaque niveau de la rocaille.

Comment disposer les pierres dans une rocaille ?

L’idéal est de partir d’un dessin ou d’une photo inspirante. Comme en montagne, la rocaille doit montrer un effet naturel avec des courbes ou des strates régulières et des différences de niveaux.

Commencez à monter votre rocaille depuis le bas

  • Installez les rochers et les plus grosses pierres tout en bas.
  • Au-dessus, utilisez les pierres de taille moyenne et plus petites mais en plus grand nombre.
  • Terminez au sommet avec beaucoup de gravier et de terre.

Utilisez la graveline pour modeler la pente et pour caler les plus gros éléments. L’ensemble ne doit pas dépasser 1,20 m à 1,50 m de hauteur.

plantes de rocaille pour terrain sec
© Jardipartage

Quelles plantes grasses choisir ?

Dans les régions froides, seules les plantes grasses et les cactus rustiques conviennent : l’agave americana, le yucca, les trichocereus, le dasylirion, le figuier de barbarie, les joubarbes… résistent jusqu’à -10°C.

Près du littoral méditerranéen, de nombreuses autres plantes succulentes peuvent s’ajouter à cette liste : l’arbre de Jade (Crassula ovata), l’aloès en arbre, l’agave à cou de cygne, l’aeonium noire

Installez les plantes les plus hautes sur la partie supérieure de la rocaille : elles accentueront l’effet de hauteur de la composition.

Les plantes couvre-sols comme les ficoïdes (Lampranthus), les joubarbes, les echeverias tolimensis, les griffes de sorcières, les différents sédums (Sedum acre ou l’orpin du Kamtchatka surtout) sont plutôt disposés dans la partie basse, au-dessus d’un gros rocher.

Quelques pièges à éviter

Pour obtenir un bel aspect visuel, il est impératif de :

  • Ne pas poser quelques pierres dressées alors que le reste est installé à plat. L’ensemble doit suivre un même mouvement.
  • Prendre le temps de choisir les pierres et de ne pas hésiter à les tourner et les retourner jusqu’à trouver leur meilleure face !
  • Stabiliser toutes les pierres. Pensez simplement que vous allez devoir marcher dessus pour entretenir la rocaille.

Pour les stabiliser, vous pouvez les poser à l’horizontale, mais avec une légère inclinaison vers l’arrière. Creusez un trou peu profond pour enterrer cette partie arrière.

Étalez une couche de graveline jusqu’à obtenir l’inclinaison souhaitée ; posez votre pierre dessus et complétez de gravier sur les côtés puis de sable et de terre pour terminer de la caler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page