Arbres de parcs

L’érable champêtre panaché

Peu exigeants, les érables sont des petits arbres décoratifs qui s’adaptent à presque toutes les conditions de culture. Parmi la multitude d’espèces et de variétés qui existent, l’érable champêtre panaché est un véritable bijou. Offrez-lui dans votre jardin le plus beau des écrins.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Acer campestre carnival
Nom courant : érable champêtre panaché
Famille : Acéracées

Hauteur x étalement :  Ce petit arbre aux branches un peu raides atteint environ 3 à 4 m de hauteur et de largeur en une vingtaine d’années environ.
Écorce : L’écorce liégeuse est très décorative en hiver.
Feuillage : Caduc. Les jeunes pousses rosées au printemps sont très belles. Les petites feuilles marginées de blanc perdent ensuite peu à peu cette couleur rose pour se couvrir de taches vertes largement bordées de blanc crème. Ce joli feuillage devient jaune en automne comme celui du Koelreuteria paniculata, le savonnier de Chine.
Fleurs et fruits :  Les minuscules fleurs vert jaune apparaissent avant les feuilles. Très mellifères, elles sont appréciées des abeilles. Les fruits qui en découlent (les samares) sont élégants avec leurs ailes rougeâtres étalées à l’horizontale.

Exposition : Au soleil léger ou à mi-ombre, mais à l’abri des vents desséchants, sinon ses feuilles grillent rapidement.
Sol : Tout sol ordinaire riche et profond lui convient, même un peu humide, argileux ou calcaire.
Rusticité : -25°C

Où planter l’érable champêtre panaché ?

Les arbres à feuillage panaché sont toujours très utiles pour apporter de la lumière dans un endroit du jardin un peu sombre, dans une cour à l’ombre ou en sous-bois.

Mais n’en abusez pas. Un seul érable champêtre panaché suffit à attirer le regard en été tandis que plusieurs exemplaires plantés côte à côte dilueront l’effet d’attraction souhaité.

Les érables champêtres sont également intéressants pour préserver l’équilibre écologique. Plantés en haie champêtre libre ou taillée, ils abritent de nombreux insectes auxiliaires.

érable champêtre feuille
© D.Keck

Un petit arbre ou un bel arbuste

Compte tenu de ses dimensions réduites, l’Acer campestre panaché peut être conduit sur un tronc unique, comme c’est le cas aussi d’un autre petit arbre : l’arbre de Judas.

Cet Acer supporte très bien la taille, on peut donc le faire pousser en buisson, notamment s’il est bouturé ou greffé au niveau du sol. Il est alors très élégant lorsqu’il est mis en valeur par un fond d’arbustes à feuillage persistant sombre.

Peut-on cultiver l’érable champêtre panaché en pot ?

Oui. Ce petit arbre facile à cultiver pousse assez lentement et reste dans des dimensions raisonnables. Il peut donc se plaire aussi dans un grand pot ou en bac. Cependant, pour cet usage, mieux vaut planter un érable du Japon. Avec ces autres arbres de la famille des Acéracées, vous aurez davantage de choix de couleurs, y compris des feuillages panachés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page