Arbres de parcs

Le Catalpa : L’arbre d’ombrage parfait pour un coin repas

Originaire d’Amérique du Nord, le Catalpa est un arbre d’ornement apprécié pour l’ombre offerte par ses grandes feuilles en forme de cœur. Ses longs fruits pendants décoratifs lui valent son nom de Catalpa.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Catalpa bignonioides
Nom courant : Catalpa, Catalpa commun, arbre aux haricots
Famille : Bignoniacées

Hauteur : 6 m à 15 m de hauteur. Sa croissance rapide permet de profiter sans attendre de l’ombre de ses grandes feuilles. Sa silhouette arrondie et étalée se développe sur un tronc court.
Ecorce : Grise à brune, elle s’écaille au fil du temps, se détachant par petites plaques.

Feuillage : Les grandes feuilles caduques (15 à 25 cm de longueur), d’une belle couleur vert clair, sont en forme de cœur. Elles apparaissent tardivement (avril, mai), sont souples et deviennent jaunes en automne.
Floraison :  De juin à juillet, les fleurs blanches en trompettes caractéristiques de la famille des Bignoniacées, s’épanouissent en grappes sur le bois de l’année. Elles présentent une gorge jaune, rose ou rouge décorative et sont mellifères.
Fruits : Les fruits ressemblent à de longs haricots pendants, très fins (1 cm de diamètre pour 40 cm de long environ). Ils deviennent bruns en hiver et persistent sur l’arbre tout l’hiver.

Exposition : En situation ensoleillée ou à mi-ombre.
Sol : Le Catalpa apprécie les types de sols légers, acides et même légèrement calcaires du moment qu’ils sont consistants, mais pas trop lourds.
Rusticité : -20°C. Le Catalpa aime la chaleur mais résiste suffisamment au froid pour être cultivé dans toutes les régions.

Comment planter le Catalpa ?

La plantation s’effectue idéalement en automne, à partir de jeunes arbres achetés en conteneurs, plus rarement à racines nues. Installez-le au soleil, dans une terre de jardin riche, mais bien drainée.

Voici les étapes pour le planter :

  • Creusez un trou 25 cm plus grand et plus profond que la motte de l’arbre.
  • Ameublissez soigneusement le fond à l’aide d’une fourche-bêche ou d’une griffe.
  • Si votre terre est compacte et humide, déposez un lit de 15 à 20 cm de cailloux pour offrir un meilleur drainage.
  • Installez l’arbre bien droit au centre du trou et enfoncez un tuteur en bois solide.
  • Rebouchez avec un mélange de terre extraite et de compost.
  • Tassez progressivement avec vos mains au fur et à mesure du remplissage.
  • Attachez le tronc au tuteur sans l’étrangler.
  • Terminez par un arrosage généreux.

Arrosage : L’année qui suit la plantation, arrosez votre Catalpa très régulièrement. Il ne doit pas manquer d’eau le temps d’installer son système racinaire.

fleur de catalpa
© K.Nousiainen

Comment l’utiliser ?

Comme le marronnier ou le tilleul de Henry, le Catalpa est un arbre majestueux lorsqu’il est planté en isolé sur une belle pelouse. On en trouve ainsi des exemplaires remarquables dans de nombreux parcs et jardins publics français.

En ville, des variétés plus compactes sont aussi plantées en alignement pour apporter de l’ombre, d’autant plus que le Catalpa supporte bien la pollution urbaine.

Au jardin, il est surtout utilisé comme arbre d’ombrage au-dessus d’un coin repas. Plantez l’arbre pour qu’il cache le soleil vers midi. Il remplacera alors un parasol ! Mais attention à le planter assez loin d’une terrasse car ses racines superficielles peuvent soulever le béton et le carrelage. Son bois est également cassant avec le vent.

Lire aussi : L’Arbre-à-Soie, Albizia Julibrissin

Taille du Catalpa

Facile à cultiver, cet arbre d’ornement prend naturellement un port élégant. Il est donc généralement inutile de le tailler. Contentez-vous de supprimer le plus tôt possible les branches les plus basses et celles qui retombent de façon à pouvoir passer la tondeuse dessous sans être gêné.

De manière générale, limitez les grosses coupes car elles ont tendance à faire pourrir le bois, les blessures cicatrisant mal.

Cependant, si vous voulez le garder dans des dimensions raisonnables, taillez-le chaque année, en fin d’hiver, en forme de têtard, un peu à la manière d’un mûrier platane ou d’un platane.

Maladies et parasites

Robuste et résistant ; le Catalpa est peu sensible aux maladies si ses conditions de culture sont bonnes et qu’il est peu taillé. Cependant :

  • En sol sec, il pousse plus lentement.
  • Dans les sols trop argileux, gorgés d’eau l’hiver, ses racines ont tendance à être parasitées par l’armillaire, un champignon lignivore.

Multiplication du Catalpa

Les graines du Catalpa se ressèment très facilement avec l ‘aide des oiseaux ou du vent. L’arbre peut donc avoir tendance à se montrer envahissant. En effet, il n’est pas rare de le voir former un gros buisson de feuilles en cœur dans les terrains en friche ou au pied d’un mur de la maison.

Pour le multiplier, vous pouvez donc, au choix :

  • Récupérer des graines sur les fruits mûrs pour les ressemer en pot au printemps.
  • Transplanter en automne de jeunes arbres ayant poussé tout seul.
catalpa fruit
© Cataya

Variétés remarquables

Outre le catalpa commun, originaire du Sud Est des Etats-Unis et introduit en Europe en 1726 (en France en 1754), le genre Catalpa compte :

  • Le Catalpa bignonioides Nana, le catalpa Boule : cette variété compacte est plus large que haute (10 m d’étalement), formant un grand parasol naturel. Il ne produit pas de fleurs, donc pas de fruits. Hauteur : 4 à 5 m
  • Le Catalpa Aurea : un Catalpa aux feuilles dorées, plus petites que celles de la variété botanique. Avec ses dimensions réduites, il est plus adapté aux petits jardins. Il fleurit peu. Hauteur : 4 à 5 m

Le saviez-vous ?

Le mot Catalpa signifie “haricot” en langue cherokee, en référence à la forme allongée de ses gousses brunes.

Les feuilles en cœur du Catalpa sont souvent confondues avec celles du Paulownia impérial. Pour les distinguer, il faut regarder leur disposition sur les branches : les feuilles sont opposées 2 par 2 chez le Paulownia alors qu’elles sont alternées chez le Catalpa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page