Contactez-nous

Quelques mots sur Jardipartage…

 

Créé fin 2013, Jardipartage est un site de jardinage & lifestyle  touchant au potager, au verger, au jardin d’ornement, aux plantes d’intérieur, aux animaux de compagnies, au bien-être & Santé et proposant des recettes de cuisine avec les produits cultivés au jardin…. Avec un rythme de 4 articles de conseils par semaine, vous trouverez dans ces pages de nombreuses réponses aux questions que vous vous posez ! Plus de 750 articles ont été publiés à ce jour !

Et toujours avec l’objectif de jardiner de la manière la plus naturelle possible !

Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur nos motivations et notre travail autour de ce site, consultez la présentation des rédacteurs.

Vous recherchez de la visibilité ?

Annonceurs, Jardipartage est votre partenaire privilégié pour faire connaître vos produits, vos services ou diffuser vos campagnes. Consultez la page qui vous est dédiée. Elle liste les services que nous proposons.


J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité de Jardipartage.fr

Mis à jour: Oct 9, 2019 @ 17 h 52 min

30 commentaires

  1. bonjour Bruno ,
    moi qui fais du jardinage depuis….un certain temps , je me rends compte seulement depuis qq années qu’il est fondamental de déposer en NOV une bonne couche de compost au pied des plantes et arbustes à fleurs en particulier les rosiers.
    Avant , je faisais comme tt le monde je balançais sur les massifs toutes les feuilles du jardin et d’autres que j’allais chercher ailleurs , et bien non c’est insuffisant pour les plantes surtout à fleurs , le compost et le BRF encore mieux est beaucoup plus riche , et ensuite mettre un paillis de feuilles par dessus .
    peut être ce conseil sera utile à des lecteurs de passage

  2. Bonjour Bruno,
    Je viens de découvrir votre site, il est vraiment riche d’informations, c’est super,
    Je me permets de vous poser une question concernant des abricotiers et des cerisiers qui sont sur le terrain que je viens d’acheter, j’habite dans le Var, ces arbres n’étaient pas arrosés ni entretenus, j’ai installé l’arrosage automatique qui est indispensable dans notre région, ils étaient pleins de fleurs, mais n’ont donné aucun fruit, je souhaite leur apporter du calcium (la terre est de l’argile), que me conseillez-vous comme produit en apport ou comme engrais ?
    Je vous remercie pour votre réponse, cordialement

  3. Bonjour,
    Je m’appelle Régis, j’habite en Alsace (68) et je souhaite agrémenter le fond de mon jardin avec une haie de fruitier en contre espalier.
    Je m’adresse à vous après avoir parcouru votre site web qui est fort intéressant.
    Je débute totalement dans le fruitier et, j’ai beau faire des recherches sur le net, je me sens un peu perdu. Je m’adresse donc à vous en espérant que vous pourrez me conseiller et répondre à mes interrogations pour que je puisse me lancer dans cette aventure.
    Au fond de mon jardin je possède une bande de terre de 25 mètres de long et de 1m20 de large orienté Nord ouest / Sud est.
    C’est dans cette bande de terre que je souhaite installer une contre palissade pour planter des fruitiers et les palisser. Mon objectif et de réaliser la plantation avant fin novembre.
    Je dois donc décider des fruitiers et formes à planter, et mettre en place la contre palissade dès que possible.
    Concernant les fruitiers, je souhaite mettre des pommiers, des poiriers et pourquoi pas une ou deux espèces moins courante (figuier par exemple). En sachant qu’ils doivent résister aux hivers alsaciens…
    En sachant que dans mon jardin j’ai déjà en demi-tige un pommier, un mirabellier, un cerisier et un prunier.
    J’ai donc plusieurs interrogations :
    Quels fruitiers et variété prendre ?
    Dois-je les acheter déjà palissé ou faire la greffe moi-même ?
    Quelles formes leur donner en sachant que je ne voudrais pas dépasser 2m à 2m20 de hauteur totale ? Double U, Palmette horizontale …
    Quel espacement prévoir entre chaque pied ?

    Concernant la contre palissade, ou acheter le matériel pour la réaliser ?
    Est-il préférable d’utiliser des poteaux galvanisé ou le bois est suffisant ?
    Quelle hauteur de poteau utiliser ? J’ai en tête 3 mètres dont 0.8m dans le sol
    Quel espacement entre les poteaux ? Je pensais partir sur un total de 6 poteaux avec les extrémités.

    Je suis désolé de vous poser autant de questions, mais j’espère que vous pourrez y répondre et me conseiller.

    Merci d’avance.

    Régis

    1. Bonjour Régis,

      Vous avez un beau projet 🙂
      Pour ce qui est des variétés, il vaut mieux partir sur des variétés locales et anciennes, bien adaptées au climat de votre région. 2 pistes: regarder et vous renseigner autour de chez vous pour voir quels sont les pommiers et poiriers qui fructifient bien en ce moment. Si vous avez un peu de temps et que vous n’êtes pas trop loin, vous pouvez également aller faire un tour du côté des jardins fruitiers de Laquenexy (57) pour vous faire une idée plus précise de ces variétés.

      Pour ce qui est du projet lui-même, la forme (U ou double U…) et la distance de plantation (60 cm entre 2 U, 1 m entre 2 double U) dépend de la place que vous avez. Il est important en revanche de choisir un porte-greffe adapté au faible encombrement (type M106). Vous pouvez acheter les arbres déjà formés ou à former vous-même (le jeune arbre greffé est alors une tige que l’on appelle scion). L’achat de la forme a l’avantage du gain de temps mais c’est bien plus cher (compter 80 à 100€ chaque sujet).

      Pour ce qui est de la formation, de la mise en place des contre-espaliers…je vous conseille l’achat et la lecture du livre « la taille des arbres fruitiers » de J.Beccaletto et D.retournard. Les explications sont complètes et relativement faciles d’accès pour les jardiniers amateurs.

  4. Sympa les commentaires !! j’habite Pau, mon laurier-rose qui en fait, à des fleurs blanches, commencent à fleurir, mais à mon grand regret, elles sont toutes tâchées, il est dans un grand pot sur mon balcon, plein sud,
    je le regarde et le bichonne probablement trop ??? sur son état.

    1. Bonjour Dominique,

      Les fleurs se tachent à cause de l’eau de pluie, ce qui ne manque pas dans notre région 🙂 Avec l’épisode pluvieux intense subi la semaine passée, il n’est pas étonnant qu’elles soient abîmées !

  5. bonjour BRUNO
    mon erable et malade symptome les feuilles tombent comme si on l’arroser pas j’ai 2 cas un malade en pot et l’autre en pleine terre lui commence par une branche c’est la premiere fois que cela arrive

  6. Mon oliviers est rempli de feuilles jaunes et je ne sais plus quoi faire. Il a été planté il y a environ 5 ans dans un grand pot sur ma terrasse située plein Sud. Jusque là tout allait bien. Il m’a même donné des olives, pas beaucoup certes ! Il est encore très jeune. Subitement ce printemps, il me fait plein de feuilles jaunes. Je ne sais plus quoi faire. Il y a quand même des petits fruits en formation. Je n’ai pas changé la terre du pot depuis. Pouvez vous m’aider ? Un grand merci par avance. J’ai oublié de vous dire que je suis en région parisienne.
    Ghislaine

    1. Bonjour Ghislaine,

      Votre olivier a probablement faim si vous ne l’avez pas rempoté depuis 5 ans et que vous ne le fertilisez pas ! 2 actions à entreprendre:
      – S’il est encore assez petit, rempotez-le dans un contenant un peu plus grand. Si son volume ne le permet pas, vous pouvez effectuer un surfaçage. Retirez les 5 premiers centimètres du substrat sur toute la surface du pot et remplacez-le par du terreau neuf.
      – Fertilisez ensuite tous les mois avec un engrais adapté
      La situation devrait rapidement s’améliorer.

      1. Merci beaucoup Bruno pour votre réponse à laquelle je n’avais pas pensé. Je vais suivre vos conseils. Bonne journée à vous et à une autre fois peut être
        Une anecdote : mon amarellys que j’avais laissé de côté depuis je crois l’année dernière en bas d’un arbuste sur ma terrasse s’est à refleurir et j’ai une fleur qui commence à s’ouvrir donc au mois de juin. Étonnant ! Non ?
        M s sincères salutations

      2. Bonjour,

        Non, ce n’est pas vraiment étonnant 🙂 Ces bulbes fleurissent en hiver mais pour les plus gros d’entre-eux, ils sont capables de refleurir au printemps après une période de repos entre les deux plus ou moins longue. D’autres plantes de cette même famille des Amaryllidacées en font de même comme les Clivia. Un seul mot d’ordre: profitez-en 🙂 !

  7. Je découvre votre site aujourd’hui et les premières info. trouvées me plaisent.
    J’habite en Ariège.
    je compte bien utiliser vos conseils et vous remercie d’avoir créé ce site

    1. Bonjour,

      Ravi que le site vous plaise et surtout vous soit utile ! N’oubliez pas de vous inscrire à la lettre info mensuelle gratuite pour découvrir les conseils directement sur votre courriel 🙂

  8. Bonjour
    J ai décidé de m Inscrire car je trouve ce site simple et très sympa
    J ai ramené de mon voyage à la Réunion des boutures de vanille offerte par mon amie Marie May et elles ont très bien prises dans de la terre a orchidée sous une mini serre. Hors la mini serre étant désormais trop petite nous avons acheté chez « les suédois » une vitrine et un plus grand pot pour repiquer notre vanille avec un tuteur en coco pour qu’elle grimpe et j ai l impression qu’ elle végète. Je ne sais trop quoi faire à présent et j aurais besoin de conseils. Merci d’avance.

    1. Bonsoir Laurence,

      Merci tout d’abord pour votre avis sur le site. Je suis ravi qu’il vous plaise 🙂
      Je vous avoue ne pas trop maîtriser la culture de la vanille. J’ai donc recherché des informations pour vous dans ma large bibliothèque botanique. 😉 La vanille apprécie un substrat de culture à orchidées, composé de fins morceaux d’écorces. Le pot, comme pour des orchidées plus classiques, doit être parfaitement drainé, donc muni de larges trous sur sa partie inférieure pour évacuer efficacement l’eau en surplus. La clé de leur réussite semble résider, comme pour de classiques orchidées, dans l’apport d’une lumière vive mais tamisée, ainsi que des arrosages et des apports d’engrais très réguliers, à mélanger à l’eau d’arrosage ou sous forme de bâtonnets à planter dans le substrat. J’espère que ma réponse vous aura été utile.

  9. Je suis malgache .J’habite à Antsirabe , une ville de Madagascar.Je viens de m ‘abonner à jardin partage et j’en suis très contente.Je tiens surtout à vous remercier pour cet abonnement . Je suis une accro du jardin comme on n’en trouve pas !!!!!!!!!

    J’espère apprendre beaucoup de vous et vous apportez tout ce que je peux aussi .J’ai également été enseignante mais je suis aujourd’hui à la retraite .

    Abientôt de vous lire et encore merci

  10. deux cultures de haricots proches peuvent elle donner des haricots differents des pied parents

    merci de votre réponse et bonne soirée , passé la journée au jardin à desherber

    1. Bonsoir Alain,

      Les haricots sont presque exclusivement autogames. L’autofécondation s’accomplit à l’intérieur de la fleur fermée. La pollinisation entre variétés différentes est donc plutôt rare. Il arrive cependant qu’en présence de beaucoup de bourdons, ces derniers forcent, ouvrent et visitent les fleurs fermées et de ce fait augmentent les croisements. Pour répondre totalement à votre question, il n’est donc pas impossible qu’à partir de pieds de haricots proches, on obtienne des haricots différents des parents.

  11. Bonjour, j’ai fait la bêtise d’arroser (3 jours Lundi – Mercredi – Vendredi) 2 fois 12 mn par jour avec de l’eau saumâtre en goutte à goutte. Le dernier arrosage a eu lieu il y a 14 jours et mon citrus et mes photynias semblent ne pas avoir aimé car certaines feuilles du citrus commencent à se recroqueviller et les feuilles des photynias deviennent brunes, rouges et ont tendance à se détacher.
    Y a t-il un traitement particulier à faire pour essayer de rattrapper cette bêtise et de sauver ces arbres ?
    Je vous remercie de m’aider.
    Cordialement.
    Georges

    1. Bonjour Georges,

      Peu de plantes supportent un arrosage à l’eau salée, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est nécessaire de choisir avec soin les plantes à installer pour faire face aux embruns.Dans votre cas, je pense que le plus efficace serait d’arroser abondamment à l’eau de pluie pour diluer le sel injecté (assez peu compte-tenu de l’arrosage en goutte-à-goutte) et éventuellement de faire un surfaçage –
      à voir si c’est possible suivant comment sont cultivées les plantes- , c’est-à-dire changer la couche superficielle de terre par une bonne terre de jardin.

  12. Suite à des événements indépendants de sa volonté, l’association B.I.S.K4O se voit dans l’obligation d’annuler le marché aux fleurs et vide jardin prévus le lundi 8 mai à Biscarrosse. B.I.S.K4O remercie toutes les personnes qui se sont manifestées pour participer à cette première. Les membres du bureau vous donne rendez vous l’année prochaine….

  13. Bonjour
    Nous sommes une école d’enseignement secondaire.
    Nous souhaitons réaliser un calendrier pour nos élèves et nos parents.
    Pouvons nous utiliser votre calendrier lunaire 2017 ?
    Pour mieux nous connaître, vous pouvez consulter notre site internet de l’école
    http://www.centreregniers.be

  14. Photos sur votre site
    Bonjour Bruno,
    J’ai attendu quelques temps avant de vous contacter pour vous faire part de mon étonnement de ne plus voir les photos sur votre site, pensant qu’elles allaient réapparaître… Certaines photos apparaissent sur une page annexe lorsqu’on clique deux fois sur elles. Mais d’autres restent invisibles. Sans doute une panne temporaire ?
    Amicalement,
    Marianne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer