Bruno Nunez

Bruno Nunez

Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !
  • Potager bioPhoto of Décoction de prêle: préparation, utilisation

    Décoction de prêle: préparation, utilisation

    La décoction de prêle est une préparation naturelle très facile à réaliser. Diluée en arrosage ou en pulvérisation, elle permet de prévenir de nombreuses maladies des plantes potagères et des arbres fruitiers. Voici son action détaillée et sa recette. Différence entre purin et décoction de prêle Un purin, aussi appelé extrait fermenté, est très facile à réaliser. On met simplement à tremper des fragments de végétaux dans un grand volume d’eau de pluie pendant un temps donné. On utilise pour cela un récipient en plastique ou en inox. Pour faire une décoction, on va plus loin. Après le temps de macération, on fait bouillir la préparation. Les hautes températures de cette cuisson permettent d’extraire des principes actifs. La décoction de…

    Lire la suite »
  • Jardin d'ornementPhoto of Jasmin officinal, un parfum divin

    Jasmin officinal, un parfum divin

    On croit volontiers que le jasmin officinal (Jasminum officinale) ne se plait qu’en région méditerranéenne. A tort car cette grimpante de la famille des Oléacées est plus rustique qu’on ne le pense :elle résiste à des températures de -15°C. Il est donc possible de la cultiver presque partout en France, à condition de lui offrir un ensoleillement maximal et un sol très drainé. Divinement parfumé Le jasmin officinal est une plante grimpante à la croissance relativement lente, qui peut atteindre 3 à 5 mètres de hauteur. Ses branches, d’un vert profond quand elles sont jeunes, deviennent brunes en vieillissant. Les feuilles de Jasminum officinale sont élégantes, composées de 7 à 11 folioles vertes. Si le climat est doux l’hiver, ce…

    Lire la suite »
  • Jardin d'ornementPhoto of Balisier, Canna: Plantation, entretien

    Balisier, Canna: Plantation, entretien

    Le balisier, aussi appelé Canna (Canna indica), est une plante vivace herbacée d’origine tropicale. Peu rustique, sensible au gel, cette cousine du bananier porte de belles panicules de fleurs aux teintes lumineuses. Les balisiers sont décoratifs par leurs feuilles et leurs fleurs Les Cannas peuvent atteindre 60 cm à 2,5 m de hauteur en fonction des variétés. Leurs larges feuilles oblongues et alternes, généralement de couleur vert clair rayées de jaune, peuvent aussi être bronzes, pourpres, toujours pointues. Les grandes fleurs vivement colorées des balisiers, le plus classiquement de couleur orange vif, s’épanouissent de juillet jusqu’aux premières gelées. Mais les teintes très vives sont aussi très variées, s’étendant du blanc crème au rouge profond. La souche est un rhizome souterrain.…

    Lire la suite »
  • Potager bioPhoto of Culture de la rhubarbe

    Culture de la rhubarbe

    Plante aussi bonne que décorative, la rhubarbe (Rheum palmatum) est une grande vivace de la famille des Polygonacées. C’est aussi une vieille plante qui revient progressivement dans les jardins. La rhubarbe est cultivée pour ses pétioles charnus Grande vivace formant une touffe d’1,50 m d’envergure, la rhubarbe développe d’immenses feuilles caduques disposées en rosettes, palmées, délicatement gaufrées quand elles sont jeunes et d’un beau vert foncé. Leur pétiole charnu peut atteindre 1 m de long. C’est cette partie de la plante que l’on consomme, pas les feuilles car ces dernières sont riches en oxalate, un poison pour le système rénal ! On en fait essentiellement des compotes, des tartes sucrées ou des confitures acidulées après les avoir pelées en longs…

    Lire la suite »
  • Jardin d'ornementPhoto of Des plantes invasives à contrôler

    Des plantes invasives à contrôler

    Les plantes invasives se sont échappées de nos jardins et colonisent maintenant les milieux naturels ou les friches industrielles, faisant peser une menace sur leur équilibre et leur biodiversité. Voici une liste de plantes qu’il faut éviter de cultiver. Toutes les invasives sont capables de se reproduire très rapidement Beaucoup de ces plantes se propagent à toute allure car elles produisent des quantités astronomiques de graines qui se disséminent grâce aux oiseaux, aux pollinisateurs, au vent, aux cours d’eaux ou même par le biais de nos transports modernes, les voitures en particulier. Mais d’autres invasives s’étendent aussi très vite par voie terrestre : elles émettent de longues tiges souterraines et font sortir des drageons parfois à plus d’une dizaine de mètres de…

    Lire la suite »
  • Jardin d'ornementPhoto of Quelles fleurs planter dans une jardinière ?

    Quelles fleurs planter dans une jardinière ?

    Robustes, très économes en eau pour certaines et fleuries du mois de juin jusqu’aux premières gelées avec un minimum d’entretien, toutes ces plantes fleuries, vivaces pour beaucoup mais gélives sont, seules ou en association, de belles fleurs pour jardinière ou potée. Associez-les pour obtenir rapidement de jolies compositions. Des fleurs retombantes pour jardinière Ces plantes offrent des cascades de feuilles et de fleurs pour une jardinière, en suspension ou le long des parois d’une belle poterie. Bégonia « Dragon Wings » Hauteur : 30 à 40 cm Ce Bégonia semperflorens est vivace, mais frileux. Il est possible de le conserver d’une année sur l’autre en l’hivernant sous abri dès la fin du mois d’octobre. Son port buissonnant et sa grande vigueur sont ses principaux atouts.…

    Lire la suite »
  • Potager bioPhoto of Courge éponge, Luffa cylindrica

    Courge éponge, Luffa cylindrica

    L’éponge végétale, c’est le surnom donné à une courge (Luffa cylindrica) originaire de Chine. Une courge méconnue chez nous. Coureuse et grimpante Pour soutenir la croissance de ses lianes de 3 à 6 mètres de long, la courge Luffa a besoin de s’appuyer sur un support de palissage suffisamment haut (2,50 m): une clôture grillagée par exemple, une pergola ou plusieurs panneaux de treillis soudé. En fin d’été, cette courge coureuse porte plusieurs fruits allongés de 30 à 50 cm de longueur à la peau vert foncé. On récolte ces courges à la même période que les autres variétés. Leur chair spongieuse est comestible, mais à vrai dire presque personne ne la mange. La Luffa est plutôt mise à sécher…

    Lire la suite »
  • Jardin d'ornementPhoto of L’entretien du Dipladénia au printemps

    L’entretien du Dipladénia au printemps

    Le Dipladénia (Mandevilla amabilis) est une charmante plante grimpante qui développe le plus souvent des tiges sarmenteuses pouvant être palissées sur un support. Voici comment effectuer son entretien de fin d’hiver, avant de le sortir et que ne reparte sa croissance. Une grimpante vivace Beaucoup de jardiniers cultivent le Dipladénia comme s’il s’agissait d’une annuelle alors que cette plante est vivace et facile à conserver d’une année sur l’autre si l’on prend soin de l’hiverner en compagnie de plantes méditerranéennes, d’agrumes ou même de pélargoniums. Comment tailler un Dipladénia ? Pendant l’hiver, de nombreuses feuilles sont devenues jaunes avant de tomber. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter du moment que de jeunes pousses pointent leur nez au niveau des entrenœuds.…

    Lire la suite »
  • Arbres fruitiersPhoto of Olivier en pot: un bon entretien pour redémarrer

    Olivier en pot: un bon entretien pour redémarrer

    Au début du printemps, c’est le moment de redonner belle allure à un olivier cultivé en pot. Offrez-lui un bon  entretien. Voici tous les gestes à effectuer. Comment rempoter l’olivier ? Si votre olivier est encore jeune et qu’il est cultivé dans un pot de moins de 40 à 50 cm de diamètre, vous pouvez le rempoter dès la fin du mois de mars ou au début du mois d’avril. Choisissez un pot à peine plus grand. Des feuilles pâles ou une silhouette décharnée vous indiqueront que le support de culture est épuisé et que votre olivier n’a plus rien à manger. C’est le moment de le rempoter. Augmentez très progressivement la taille du pot d’années en années. Cette progressivité est…

    Lire la suite »
  • Potager bioPhoto of L’oignon rocambole: des bulbes aériens

    L’oignon rocambole: des bulbes aériens

    Vivace, l’oignon rocambole (Allium proliferum), aussi appelé oignon d’Egypte, fait figure d’extra-terrestre de la famille des Alliacées car il produit des bulbes comestibles à la fois sous terre et au sommet de ses tiges. Comment le cultiver ? L’oignon rocambole est une curiosité De manière classique, l’oignon rocambole produit sous terre plusieurs bulbes de couleur rouge cuivre. Plus curieux sont les bouquets de petits oignons aériens qui se forment au sommet des tiges dressées. S’ils sont laissés en place, ils germent, développent à leur tour des tiges et forment un étage supplémentaire de petits oignons. Cette particularité de développement arbustif est à l’origine du nom d’ « oignon en arbre » attribué à la plante par les Anglais et d’« oignons en étages » pour les…

    Lire la suite »
  • Jardin d'ornementPhoto of Comment nettoyer un bassin de jardin sans le vider ?

    Comment nettoyer un bassin de jardin sans le vider ?

    Avec la remontée rapide des températures printanières, la vie reprend peu à peu ses droits dans le bassin. Dès que l’eau avoisine les 15-16°C, il est temps de nettoyer le bassin de jardin et de remettre en route le système de filtration. Voici comment faire sans le vider. Vérifiez la pompe et la filtration La pompe a bassin et le système de filtrage sont les éléments essentiels. Sans eux, l’eau stagne, ne s’oxygène pas convenablement et les algues prolifèrent. Avant de remettre en route tout le système du bassin, vérifiez le bon état de la pompe, en particulier que rien ne vienne gêner la bonne rotation de l’hélice. Nettoyez aussi à l’eau claire le filtre biologique, les grilles de décantation…

    Lire la suite »
  • Arbres fruitiersPhoto of Comment tailler un citronnier en pot ?

    Comment tailler un citronnier en pot ?

    La taille d’un citronnier en pot n’est pas indispensable. S’il est correctement nourri et cultivé en le changeant d’endroit en fonction des saisons, cet agrume produit de nombreux citrons sans avoir besoin  du sécateur. Mais laissé sans taille, sa silhouette se déséquilibre au fil des ans : il devient alors moins beau. Voici comment le tailler. Ecoutez le podcast: Un buisson en boule En pot, le citronnier pousse généralement en buisson, sur un tronc court ramifié depuis sa base. Tout l’intérêt de la taille consiste à essayer de garder un arbre compact, pas trop haut, et de donner à sa ramure une belle forme de boule. Le citronnier pousse aussi irrégulièrement La façon de pousser du citronnier détermine la manière de le…

    Lire la suite »
  • Jardin d'ornementPhoto of Entretien du Rhododendron

    Entretien du Rhododendron

    Installé en haie moyenne persistante pour les sujets les plus grands ou cultivé en pot s’agissant d’une variété naine, difficile de faire plus majestueux et florifère que le rhododendron. Cet arbuste plutôt exigeant sur la nature du sol, est aussi l’un des plus élégants du printemps. Voici tous les conseils pour son entretien. Ecoutez ces conseils avec le podcast de jardinage les « Pouces verts ». Abonnez-vous ! Taille du rhododendron Les plus grands rhododendrons (Rhododendron ponticum) occupent surtout du volume en largeur et ne montent finalement pas à plus de 2m à 2,50m de hauteur. Leur croissance moyenne fait aussi que qu’il n’est pas besoin de les tailler, ou alors très peu. La taille du rhododendron se limite donc aux jeunes…

    Lire la suite »
  • Outils et équipements du jardinierPhoto of Comment tondre une pelouse trop haute ?

    Comment tondre une pelouse trop haute ?

    Avec les journées qui rallongent et un soleil de plus en plus vigoureux, le gazon se remet vite à pousser au printemps. Ne le laissez pas filer : avant que le pelouse ne soit trop haute, faites un premier passage de tondeuse. La date de la première tonte Si vous attendez trop avant de tondre, la pelouse sera trop haute. La lame de votre tondeuse, même parfaitement affûtée, risque alors de faire bourrage sur bourrage. Le travail sera plus long, plus pénible aussi. Dans les régions de climat doux, vous pouvez généralement tondre une première fois dans la seconde quinzaine du mois de février. Dans les régions plus froides, il faut attendre au moins la première quinzaine du mois de mars.…

    Lire la suite »
  • Jardin d'ornementPhoto of Deutzia gracilis, Deutzie grêle

    Deutzia gracilis, Deutzie grêle

    Facile à réussir, le Deutzia gracilis est un arbuste compact très rustique (-30°C) de la famille des Hydrangeas. Son principal intérêt réside dans sa généreuse floraison blanche apparaissant vers la fin du printemps. Un arbuste florifère et compact Compacte, la Deutzie grêle développe un port gracieux, plus étalé que haut. (1 m environ de hauteur). C’est un arbuste originaire du Japon, voisin du seringat des jardins (Philadelphus). Ses fleurs sont cependant plus petites et plus denses. Elles comportent aussi 5 pétales pointus, au lieu de 4 chez le seringat. Le feuillage du deutzia gracilis est caduc, finement denté. Ses fleurs en grappes légères, d’un blanc pur, s’épanouissent à partir du mois de mai sur de longues tiges élégamment arquées. Comme…

    Lire la suite »
  • Potager bioPhoto of L’étonnante huître végétale

    L’étonnante huître végétale

    La Mertensie maritime (Mertensia maritima) est une curiosité. Si vous croquez l’une de ses feuilles charnues, vous sentirez en bouche un goût d’huître, ce qui lui vaut le surnom d’huître végétale ! Mais ce n’est pas tout ! L’huître végétale Très rustique, la mertensie maritime est une belle plante vivace tapissante de la famille de la consoude (Borraginacées), haute de 15 à 40 cm environ. Ses feuilles ovales et charnues sont de couleur  gris-bleu. Elles disparaissent complètement en hiver et la plante renaît de ses racines. Les tiges rampantes se redressent pour laisser s’épanouir de juin à septembre sa belle floraison. Les petites fleurs de l’huître végétale, disposées en grappes retombantes, se parent d’un élégant bleu gentiane. Lorsqu’elles fanent, elles laissent place…

    Lire la suite »
  • Potager bioPhoto of Semis et culture de la pastèque

    Semis et culture de la pastèque

    Originaire d’Afrique centrale, la pastèque (Citrullus lanatus) est appréciée en été pour sa chair désaltérante (elle contient 92% d’eau) et rafraîchissante. Comment pousse la pastèque ? La pastèque est une plante annuelle herbacée qui produit de longues tiges rampantes de plusieurs mètres de long. Si ses vrilles lui permettent de s’accrocher à un support, il est préférable de la cultiver à même le sol à cause du poids important de ses fruits. Les feuilles de la pastèque sont faciles à distinguer des autres Cucurbitacées, dont le melon. Profondément découpées en 5 à 7 lobes arrondis, elles sont d’un vert profond marbré de gris sur le dessus, poilues sur le revers. Les fleurs mâles et femelles, jaune pâle, s’épanouissent en même temps…

    Lire la suite »
  • Cactus et plantes vertesPhoto of Langue de Belle-mère, Sansevière

    Langue de Belle-mère, Sansevière

    Malgré le surnom osé de langue de belle-mère qu’on lui a attribué, la sansevière est très décorative. Cette plante cousine du Dracéna, originaire d’Afrique et cultivée en intérieur présente un feuillage graphique. A la lumière, sans soleil direct Robuste et peu exigeante, la langue de belle-mère se contente de presque rien. Elle apprécie une grande luminosité mais redoute le soleil direct. Une exposition trop ensoleillée assèche en effet le feuillage et la fait jaunir de manière durable. Elle tolère un coin sombre de la maison ou de l’appartement mais sa croissance est alors ralentie. On choisit donc de l’installer près d’une fenêtre lumineuse, en la protégeant des rayons du soleil  grâce à un voilage. Température de culture idéale : entre 18…

    Lire la suite »
  • Jardin d'ornementPhoto of Seringat, Philadelphus

    Seringat, Philadelphus

    Le seringat (Philadelphus) est apprécié depuis longtemps dans les jardins pour le parfum délicat de sa floraison, comparable à la fleur d’oranger, et pour la blancheur éclatante en mai-juin de ses fleurs. Une grande variété de seringats Il existe un grand nombre de seringats, dont de nombreux hybrides venus d’Amérique du Nord ou d’Asie, tous très rustiques et peu exigeants quant à la nature du sol. Des variétés naines (seringat virginal) à port compact et arrondi (80 cm à 1 m de haut) côtoient des variétés de grande ampleur (2,50 à 3 m) se prêtant davantage à une plantation en isolé ou en haie libre et fleurie pour former de petits bosquets. Les belles fleurs étoilées du seringat, toujours blanches,…

    Lire la suite »
  • Potager bioPhoto of Cerfeuil commun, Anthriscus cerefolium

    Cerfeuil commun, Anthriscus cerefolium

    Avec son goût délicat d’anis, le cerfeuil commun (Anthriscus cerefolium) est l’une des plantes aromatiques les plus appréciées. Le cerfeuil commun au jardin Le cerfeuil commun est une plante annuelle herbacée de 30 à 70 cm de hauteur au moment de la floraison. De sa racine pivotante naissent des tiges dressées finement striées. Les feuilles, d’un beau vert, sont composées de folioles finement découpées exhalant un délicat parfum anisé. En début d’été, la plante fleurit en ombelles arborant une multitude de petites fleurs blanches suivies de petits fruits noirs. Cette floraison rappelle celle d’autres plantes de la même famille des Apiacées ou ombellifères : la carotte, le fenouil… Le cerfeuil commun (Anthriscus cerefolium) se rencontre sous deux formes : la première, simple…

    Lire la suite »
  • Jardin d'ornementPhoto of Cœur-de-Marie: des cœurs robustes

    Cœur-de-Marie: des cœurs robustes

    Plante vivace évocatrice des jardins romantiques, le cœur de Marie (Dicentra spectabilis) dévoile ses adorables petits cœurs roses ou blancs si gracieux au printemps. Cœur de marie, une vivace romantique Si les tiges amplement arquées sur lesquelles sont suspendus les jolis cœurs cassent comme du verre, laissant croire à une apparente fragilité, Dicentra spectabilis est pourtant  bel et bien une vivace rustique et robuste, capable de prospérer au jardin de nombreuses années sans le moindre problème. Une fois en place, ses tiges rhizomateuses s’étendent vite et la plante forme des touffes denses, hautes de 60 cm, idéales en couvre-sol. Son feuillage finement découpé est le complément décoratif idéal de cette floraison étonnante. A côté du vrai cœur de Marie (Dicentra…

    Lire la suite »
  • Potager bioPhoto of Les habitants et les insectes du compost

    Les habitants et les insectes du compost

    Le compost abrite de nombreux organismes. Si l’activité de certains est parfaitement visible : les vers, les insectes, les limaces et escargots, les larves, pour d’autres, comme les bactéries, elle passe souvent inaperçue. La présence de tous ces curieux organismes inquiète souvent. Elle est pourtant généralement signe d’un processus de compostage de qualité. Ecoutez le podcast de cet article: Si l’on farfouille dans le tas de compost et qu’on remue un peu les déchets, on peut observer de nombreuses petites bêtes qui s’activent. Tous ces animaux sont bénéfiques ! Ce sont eux qui permettent de transformer les déchets végétaux en bon compost. Il ne faut surtout pas les déranger, encore moins les éliminer. Les bactéries et les champignons du sol s’activent Invisibles…

    Lire la suite »
  • Jardin d'ornementPhoto of Pélargonium: l’entretien de fin d’hiver

    Pélargonium: l’entretien de fin d’hiver

    Quand on aime avoir un balcon, un rebord de fenêtre ou une terrasse fleuris, les pélargoniums sont vite indispensables. Ils sont généreux, durablement florifères, à condition de leur consacrer un minimum d’entretien tout au long de l’année. Ecoutez le podcast lié à cet article Le pélargonium est vivace ! Beaucoup de jardiniers cultivent le pélargonium comme une annuelle. En fin de saison, quand arrivent les premiers froids, ils laissent donc mourir les potées. C’est dommage, car ces plantes sont vivaces et il est facile de les conserver d’une année sur l’autre. Il suffit pour cela de les abriter derrière une fenêtre lumineuse d’un abri hors gel, dans une véranda ou si on a plus de moyens, une serre horticole. En les…

    Lire la suite »
  • Jardin d'ornementPhoto of Fleur des Elfes ou épimédium

    Fleur des Elfes ou épimédium

    Robustes, les épimédiums ou fleurs des Elfes sont appréciées pour leurs gracieuses et délicates fleurs. Ils forment d’excellents couvre-sols, limitant naturellement l’apparition d’herbes indésirables ! Leurs belles petites fleurs s’épanouissent en nombre avant qu’apparaissent les nouvelles feuilles printanières. Pour le reste, il existe un grand nombre de variétés d’épimédiums qui se distinguent par leur floraison plus ou moins longue, par leurs corolles plus ou moins grandes, par leurs couleurs variées ( blanches, roses, rouges, jaune soufre…) et leurs tiges plus ou moins hautes. Toutes ont en commun un joli feuillage en général persistant, dont l’un des atouts majeurs est d’accompagner les changements de saisons par leurs teintes. Où planter la fleur des Elfes ? Increvable, la fleur des elfes pousse là où…

    Lire la suite »
  • Potager bioPhoto of Ail des ours, l’ail sauvage

    Ail des ours, l’ail sauvage

    L’ail des ours (Allium ursinum) est une bulbeuse vivace de la famille de l’ail et du poireau. Elle pousse  spontanément au printemps dans les sous-bois frais, dégageant un parfum d’ail caractéristique. Un tapis à l’ombre des arbres L’ail des ours forme de larges touffes, parfois d’importants tapis sous le couvert des arbres. L’ensemble de la plante atteint une trentaine de centimètres de haut lors de la floraison en avril-mai. Chaque petit bulbe blanc donne naissance à une tige courte, munie à la base de 2 à 3 feuilles molles au toucher, et au sommet, de fleurs étoilées blanches disposées en ombelles. Elles évoluent ensuite en capsules renfermant de petites graines noires. Le feuillage fane et disparaît en été pour réapparaître…

    Lire la suite »
Bouton retour en haut de la page
Fermer