Arbustes fleuris et persistants

L’aubépine : arbuste utile et décoratif

Robuste, résistante au froid, à la pollution ou encore au vent, l’aubépine est un grand classique des haies champêtres et bocagères ensoleillées partout en France. Laissé libre de pousser, cet arbrisseau atteint 6 m de hauteur et offre une nourriture précieuse aux oiseaux en début d’automne.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Crataegus
Nom courant : Aubépine, épine blanche, cenellier
Famille : Rosacées

Hauteur : 1 m à 6 m de hauteur. L’aubépine forme un véritable petit arbre aux rameaux épineux et tortueux.
Feuillage : Caduc. Les feuilles, toujours vertes, sont très diverses selon les espèces : elles sont tantôt lobées, tantôt pleines, découpées, …
Floraison :  De début avril à fin mai, les fleurs blanches, roses ou rouges, simples ou doubles pour quelques variétés et réunies en grappes, sont toujours très parfumées. Leur taille est également très variable : de 2 – 3 mm à 2 cm de diamètre environ. Mellifères, elles offrent aussi de nombreuses vertus médicinales.
Fruits : Appelés cenelles dans certaines régions, ils ont donné le nom de cenellier à l’aubépine. Ces petites baies, rouges l’été, sont parfois bleues et presque noires. Mûres en septembre et octobre, elles sont très utiles aux oiseaux et aux petits mammifères. Cuites, elles sont également comestibles pour l’homme. La pulpe permet de préparer de délicieuses confitures, gelées, chutneys et sirops.

Exposition : En situation ensoleillée. L’arbuste supporte l’ombre mais fleurit beaucoup plus au soleil.
Sol : Tous les sols drainés, plus ou moins calcaires, lui conviennent s’ils ne sont pas trop humides.
Rusticité : Robustes, les aubépines résistent au froid jusqu’à -30°C

fleur aubépine
© K.Jaracz

Comment utiliser l’aubépine ?

A la campagne, la haie d’aubépine est utilisée pour séparer les parcelles agricoles : l’aubépine commune (Crataegus monogyna) ou l’aubépine sauvage (Crataegus laevigata) poussent alors en touffes buissonnantes très fleuries en mai.

L’aubépine est aussi très souvent plantée en haie champêtre, en compagnie d’autres arbustes robustes : le fusain d’Europe, l’érable champêtre, le cornouiller sanguin, le prunellier… En offrant nourriture et habitat aux oiseaux et au gibier, tous jouent un rôle écologique important.

➥ Lire : Choix d’arbustes pour une haie champêtre

En ville, une haie d’aubépine peut être plantée le long d’un trottoir, d’une allée ou d’une terrasse. L’arbuste est alors taillé 2 à 3 fois par an pour garder une forme stricte.

En isolé, l’aubépine peut également former un petit arbre élégant si les branches du bas sont supprimées dès la plantation. On peut aussi l’utiliser en topiaire pour créer des formes originales ou encore pour fixer un talus.

Pour faire une haie défensive, on utilise plutôt les aubépines succulentes (Crataegus succulenta). Les troncs et les branches se couvrent en effet de redoutables dards de 5 à 10 cm de longueur.

Plantation et culture de l’aubépine

Robuste, cet arbuste réclame peu de soins.

Si vous disposez de l’espace suffisant, l’aubépine peut très bien être laissée libre de pousser. Mais elle supporte aussi parfaitement des tailles régulières.

Si vous les effectuez après la floraison, les oiseaux seront privés d’une partie des fruits. Mieux vaut donc tailler cet arbuste épineux en fin d’automne, dès que ses feuilles sont tombées.

La plantation s’effectue de préférence en automne, dans une terre ordinaire, même pauvre et calcaire. Il est inutile d’ajouter du compost ou du terreau, l’aubépine se contente de ce qu’offre le sol.

Pour former un petit arbre aubépine, sélectionnez dès la plantation une branche principale. Coupez à ras toutes les branches du bas. Plus tard, supprimez tous les rejets au fur et à mesure qu’ils apparaissent.

Il n’existe pas de variétés d’aubépines adaptées à la culture en pot.

aubépine sauvage
© F.Wolo

Espèces et variétés d’aubépines

Le genre Crataegus comporte environ 1000 espèces d’arbrisseaux originaires d’Europe, d’Amérique ou d’Asie, dont de nombreux hybrides naturels.

Les aubépines européennes

L’aubépine sauvage (Crataegus laevigata), aux feuilles découpées en 3 à 5 lobes, vert foncé et brillantes, se reconnaît aux 2 pistils visibles au centre des fleurs. Elle a donné naissance à plusieurs améliorations :

  • laevigata gireoudii, aux grandes feuilles panachées de crème, très lobées, qui naissent d’une belle couleur rosée. Hauteur : 5 m
  • laevigata Maseki, aux longues branches couvertes de bouquets de fleurs doubles roses, et de feuilles de persil vert tendre. Hauteur : 4 m
  • laevigata Paul’s Scarlet, l’aubépine rouge, une variété ancienne décorative présentant des grappes de petites fleurs doubles rose vif donnant de nombreux fruits rouges en automne. Cette aubépine, aux belles couleurs d’automne, est aussi très épineuse. Hauteur : 5 m
  • laevigata Crimson cloud, couvert de nombreuses fleurs simples rouges à cœur blanc. Hauteur : 5 m
aubepine rouge
© E.Nowak

L’aubépine commune ou aubépine monogyne (Crataegus monogyna), aux feuilles plus découpées encore que l’aubépine sauvage. Ses fleurs blanches ne portent qu’un seul pistil parmi les étamines.

Les aubépines américaines

Ce sont celles qui ont les plus belles couleurs d’automne, mais aussi les plus épineuses. Plusieurs espèces sont distribuées, en particulier Crataegus Phaenopyrum, C.aemula, C.sororia, C.brachyantha.

Les aubépines chinoises et asiatiques

Ces aubépines sont totalement sans épines. 2 espèces sont fréquentes :

  • Crataegus pinnatifida, aux nombreux fruits rouges de 2,5 cm de diamètre, comme des petites poires. Leur peau est ponctuée de points blancs. Ces fruits sont bons, même crus. Hauteur : 5m
  • Crataegus wattiana, également sans épines, aux grandes feuilles très découpées et bouquets de grandes fleurs blanc crème suivis de fruits en juillet, d’abord jaunes, puis oranges et enfin rouges à maturité. Hauteur : 5 m

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page