Palmiers et Plantes Exotiques

L’entretien du Cycas revoluta après l’hiver

Originaire du Japon, le cycas est une plante facile à cultiver dans un grand pot pour décorer une terrasse ou un balcon. Il se contente d’un gros entretien à effectuer en fin d’hiver puis d’un suivi régulier le reste de l’année.

Entretien du cycas revoluta à la fin de l’hiver

Avant tout, mieux vaut se protéger les mains et les bras car les longues feuilles du Cycas piquent et sont assez désagréables à manipuler. Enfilez une paire de gants et portez des vêtements longs.

Retirer les mauvaises herbes et les feuilles mortes

Pour commencer, retirez les mauvaises herbes qui se sont développées depuis l’automne dernier à la surface de la terre, surtout l’oxalis dont on a toujours beaucoup de mal à se débarrasser.

Ensuite, retirez toutes les feuilles mortes des arbres du jardin coincées sur le tronc épais du cycas (que l’on appelle aussi stipe).

Rempoter le cycas ou ajouter du terreau en surface

Si votre Cycas est à l’étroit, c’est le moment de le rempoter. En moyenne, ce rempotage devient nécessaire tous les 2 ou 3 ans.

Choisissez alors un pot à peine plus grand pour accompagner sa croissance en douceur. Le volume des racines doit plus ou moins correspondre à celui des feuilles.

Lorsque le pot mesure plus de 40 cm de diamètre ou de côté quand il est carré, il devient difficile de déplacer le contenant. Mieux vaut donc arrêter les rempotages. Ajoutez plutôt très régulièrement du terreau.

Le terreau spécial agrumes, mélangé à une moitié de bonne terre de jardin pour lui donner plus de consistance, convient parfaitement au Cycas en pot. En effet, c’est à la fois un support de culture riche et drainant. Par ailleurs, la pouzzolane qu’il contient stocke l’eau dans sa structure poreuse pour la restituer progressivement à la plante.

A défaut, vous pouvez faire votre propre mélange avec ⅓ de terreau horticole, ⅓ de terre de jardin et ⅓ de billes d’argiles ou de pouzzolane.

Lire aussi : Comment cultiver un Cycas en terre ?

cycas entretien
© Jardipartage

Des apports d’engrais et des arrosages

Une fois le nouveau support de culture en place, arrosez généreusement avant d’effectuer le premier apport d’engrais de l’année.

Vous pouvez utiliser un engrais en poudre normalement destiné aux plantes méditerranéennes et aux agrumes. Sa composition NPK (Azote, Phosphore et Potassium) équilibrée convient très bien au cycas .

Pour le dosage, il faut simplement verser une petite cuillère doseur rase de poudre, à répartir sur toute la surface de terreau.

L’astuce du jardinier ! Pour enfouir légèrement cet engrais, vous pouvez utiliser une vieille fourchette. Elle se convertit en une griffe très pratique à glisser entre les feuilles

Effectuez un dernier arrosage plus léger pour diluer l’engrais.

Si vous préférez utiliser un engrais liquide, réduisez de moitié le dosage indiqué sur l’emballage.

Un paillis, pour garder la terre fraîche

Pour limiter les mauvaises herbes mais aussi pour garder la terre fraîche plus longtemps, paillez la surface du terreau avec un broyat de branches contenant un peu de résidus de conifères : le cycas profitera ainsi d’un peu d’acidité.

Retrouvez tous ces conseils d’entretien dans cette vidéo :

Faut-il tailler les feuilles du Cycas ?

A la fin de l’hiver, votre Cycas présente parfois quelques vieilles feuilles abîmées par des taches jaunes ou brunes. Le froid, la neige ou le gel en sont souvent responsables.

Mieux vaut ne pas les couper. Attendez plutôt qu’elles brunissent entièrement avant de les supprimer proprement à la base. Normalement, ce devrait être le cas, comme chaque année, quand les feuilles se renouvellent en mai juin au centre de la plante.

Entretien du cycas cultivé en pot pour le reste de l’année

Une fois l’entretien de fin d’hiver effectué, ce petit palmier se contente d’un suivi régulier.

Fertilisations : Apportez une dose d’engrais par mois, de mars à fin septembre. N’oubliez pas d’arroser la terre auparavant pour ne pas brûler les racines. Attention : en cas d’excès d’engrais, des araignées rouges et d’autres parasites comme des cochenilles peuvent faire leur apparition. Diminuez le dosage.

Arrosages : Le support de culture doit rester frais. Attendez 2 à 3 jours qu’il sèche complètement en surface avant d’arroser de nouveau ; quelques jours de plus si vous avez mis en place un paillis. Si les feuilles jaunissent puis brunissent, le problème vient probablement d’un excès d’eau. Diminuez les quantités et vérifiez le drainage de votre pot.

Dès l’automne et en hiver, votre Cycas en pot peut rester à l’extérieur dans les régions de climat doux. Rapprochez-le d’un mur bien exposé et prévoyez un voile d’hivernage pour protéger le Cycas du gel ponctuel au besoin.

Ailleurs, rentrez votre petit palmier sous abri, sous une véranda ou dans une serre froide. Le Cycas ne doit pas manquer de lumière. Arrosez-le très peu (1 fois tous les 15 jours) et arrêtez les apports d‘engrais.

Attention : Le cycas revoluta est parfois vendu comme plante d’intérieur. Mais, à moins de le conserver dans une pièce fraîche (15°C au maximum) tout l’hiver, il ne peut pas être considéré comme une plante verte. En effet, il n’apprécie pas ou peu le chauffage et la sécheresse de l’air.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page