Cultiver des agrumes

Citron caviar : Culture d’un petit citron de luxe

Originaire d’Australie, le citronnier caviar est un petit arbre fruitier de la famille des agrumes. Cultivé en pot ou en terre du côté de la Côte d’Azur, il forme un buisson épineux qui se couvre de petits citrons originaux par leurs formes, leurs couleurs et leurs vésicules au jus acidulé. Il s’agit de l’un des agrumes les plus raffinés.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Microcitrus australasica
Nom courant : Citron caviar, à cause de ses vésicules, finger lime
Famille : Rutacées

Hauteur x étalement :  Cet agrume original forme un petit arbuste de 2 à 5 m de hauteur dans ses régions d’origine. En pot, il forme plutôt un buisson épineux élégant ne dépassant généralement pas 1 m en tous sens. Le citron caviar pousse lentement les premières années.
Feuillage : Persistant sur des rameaux très épineux. Les feuilles ovales sont petites, les plus petites de la famille des Citrus. Comme celles du citronnier, elles naissent pourpres puis se colorent progressivement d’une couleur vert tendre.
Fleurs : Très petites, les fleurs solitaires s’épanouissent au printemps. Cependant, une remontée plus faible est possible en automne.
Fruits :  Les fruits ne présentent pas la forme de citrons classiques. Ils sont d’une incroyable diversité, de taille, de couleur de peau (bronze, rouge, pourpre, noire, verte ou même jaune). A l’intérieur, cette diversité se retrouve aussi dans le nombre de grains et dans l’acidité du fruit, très variable y compris sur un même arbre.

La pulpe acide du citron caviar est composée de petits grains ronds et croquants. Ils se détachent les un des autres, un peu à la manière de la grenade.

Les fruits se récoltent entre novembre et mars. Le froid, la baisse de luminosité, et le maintien d’un substrat frais, permettent de les amener à maturité.

Exposition : Au soleil ou à mi ombre l’été dans les régions chaudes, à l’abri des vents sous climat frais.
Sol : Un mélange de terre de jardin riche et de terreau bien drainé est apprécié. Le support de culture doit être aussi légèrement acide pour éviter l’apparition de chlorose sur les feuilles.
Rusticité : Le citron caviar est généralement greffé sur Poncirus, ce qui améliore sa résistance au froid. Néanmoins, ce citronnier original supporte difficilement les températures froides: en pleine terre, il est fréquent qu’il gèle vers -3 à -5°C.

entretien citron caviar
© Forest & KIm Stars/M.Manners

Comment entretenir le citron caviar arbre ?

L’entretien est identique à celui pratiqué sur les autres agrumes, en particulier sur le citronnier. Voici les points essentiels à connaître pour la culture d’un citronnier caviar en pot :

Quand rempoter le citron caviar ?

Un rempotage régulier, tous les ans ou tous les 2 ans lorsque l’arbre est jeune, permet d’accompagner la croissance lente mais progressive de l’arbre.

Choisissez un pot à peine plus grand à chaque fois.

Vous pouvez utiliser un mélange terreau agrumes drainant auquel vous ajoutez un peu de terre du jardin pour donner plus de consistance.

Attention à ne pas enterrer le point de greffe.

A l’âge adulte, les rempotages peuvent être plus espacés (tous les 4 à 5 ans). Entre ces rempotages, vous pouvez faire des apports de terreau plusieurs fois par an du printemps à l’automne, en surface. Griffez délicatement le substrat en surface pour mélanger l’ancien et le nouveau terreau.

Retrouvez en vidéo les conseils de jardinier pour rempoter un citronnier

Un apport d’engrais est-il utile ?

Des fertilisations sont nécessaires en complément d’apports de terreau durant toute la phase de croissance, de mars à octobre.

Elles permettent au citronnier caviar de fleurir en abondance au printemps, puis de donner des fruits plus nombreux que l’on récolte à partir de la fin de l’automne.

Vous pouvez utiliser un engrais agrumes sous forme liquide, à mélanger à l’eau d’arrosage, ou sous forme de poudre à épandre à la surface du sol.

Une fertilisation tous les 20 jours environ est suffisante.

comment savoir si un citron caviar est mûr
© V.Martrosyan

Le citronnier caviar a t-il besoin de beaucoup d’eau ?

Des arrosages réguliers du citron caviar sont exigés pendant toute la période de croissance, dès que le support de culture sèche sur 2 cm de profondeur environ.

Comme le citronnier, cet arbre apprécie de garder les pieds frais tout l’été. En période de sécheresse, il est donc recommandé d’arroser régulièrement, presque tous les jours ou tous les 2 à 3 jours. Utilisez de l’eau de pluie, non calcaire, pour limiter les risques de jaunissement des feuilles (chlorose).

En hiver, le citronnier caviar est au repos. Réduisez fortement les arrosages : un apport tous les 15 jours est suffisant lorsque l’arbre est hiverné.  Retirez aussi la soucoupe sous le pot ou surélevez le pot pour ne pas laisser tremper les racines.

Taille du citron caviar en pot

Plutôt qu’une taille annuelle, des petits pincements réguliers sont préférables pour donner une forme arrondie au buisson et maintenir une silhouette harmonieuse.

Raccourcissez d’un tiers les jeunes pousses lorsque leurs feuilles pourpres sont devenues bien vertes.

En fin d’hiver, vous pouvez aussi effectuer une légère taille de nettoyage: coupez à ras les branches sèches et mortes, ainsi que celles qui sont mal placées ou orientées vers le centre de l’arbuste.

Pensez à enfiler une paire de gants pour ne pas vous blesser, les rameaux très épineux sont redoutables.

Faut-il rentrer le citronnier caviar en hiver ?

Oui, car cette espèce est gélive même si son porte-greffe, le Poncirus, augmente sa résistance au froid.

Dans les régions froides, déplacez votre citronnier caviar en pot en novembre dans un local à l’abri du gel. Il doit être le plus lumineux possible pour ne pas que dépérissent les feuilles. Une véranda ou une serre bien exposée sont des lieux d’hivernage idéaux. En revanche, ne rentrez pas votre citron caviar à l’intérieur de la maison ou de l’appartement car il ne supporte pas l’ambiance sèche qui y règne. Pour cet usage précis, il vaut mieux cultiver le calamondin qui est le seul agrume capable de supporter ces conditions.

Dans les régions aux hivers doux et sur la côte d’Azur, l’arbre peut être laissé dehors tout l’hiver. Déplacez-le simplement en situation protégée, au pied d’un mur ensoleillé toute la journée par exemple et à l’abri des vents.

Idéalement, plus cette période d’hivernation est courte, mieux c’est pour l’arbre.

Maladies du citron caviar

Une surveillance attentive des insectes et des parasites (cochenilles, aleurodes des serres) est aussi l’un des facteurs clés pour réussir la culture de ce petit agrume. Traitez au savon noir ou à l’huile de colza, au moins deux fois à 3 jours d’intervalle, dès leur apparition.

De larges taches brunes au niveau des feuilles signalent un excès d’arrosage.

Des feuilles qui jaunissent, mais gardent les nervures bien vertes, indiquent un problème de chlorose : n’arrosez votre arbre qu’avec de l’eau de pluie.

Des feuilles qui jaunissent, se recroquevillent puis tombent sont souvent le signe d’un manque d’eau.

Utilisation du citronnier caviar en cuisine

Les chefs cuisiniers mettent en valeur les petites perles acidulées offertes par ce citron australien dans des recettes raffinées à la fois sucrées et salées, souvent d’inspiration asiatique. La sensation est étrange quand les vésicules remplies de jus éclatent sous les dents, libérant leur acidité qui dynamite la bouchée.

On utilise aussi les zestes, très parfumés.

Comment multiplier le citron caviar ?

Le semis de graines est possible et donne de bons résultats. Les fruits obtenus sont fidèles au pied-mère mais il faut patienter 7 à 10 ans avant de voir fleurir l’arbre et de goûter à ses citrons.

Le saviez-vous ?

Il existe 7 espèces de Microcitrus. Toutes sont originaires de la côte Est australienne et des îles de la Papouasie. L’isolement géographique de ces territoires, découverts tardivement, a permis de préserver les particularités des fruits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page