Les Légumes feuilles

Culture des choux fleurs blancs et colorés

Délicieux cru ou juste blanchi, le chou-fleur est l’inflorescence d’une belle plante bisannuelle que l’on cultive au potager. Mais le chou-fleur est exigeant, il craint le froid comme le chaud. Ce n’est qu’en climat tempéré, en Bretagne ou dans le Nord, ou dans le Sud en hiver, que sont réunies les meilleures conditions de culture.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Brassica oleracea var. botrytis
Famille : Brassicacées, anciennement crucifères

Feuilles : 40 cm de long, lobées, larges et ondulées, vertes avec des nervures larges plus claires.
Floraison :  Les inflorescences arrondies se forment au sommet de la tige. Elles sont blanches, plus rarement roses, pourpres ou jaunes. Si les choux fleurs ne sont pas récoltés, ils laissent apparaître des fleurs blanches en panicules.

Exposition : Au soleil doux ou à mi-ombre. Le chou-fleur craint un excès de chaleur.
Sol : Profond, riche, frais. Un sol argilo-calcaire, enrichi de fumier ou de compost au cours de l’automne précédent est idéal.

Semis du chou-fleur

2 périodes de culture et de semis sont favorables :

  • Au mois de mars avril, jusqu’en juin, on sème les variétés de choux fleurs d’été et d’automne.
  • En climat doux, le semis est aussi possible en août ou septembre. Il permet de récolter en hiver, puis au printemps.

Idéalement, le semis s’effectue sous châssis froid pour disposer d’une terre suffisamment réchauffée (16°C mini).

Répartissez les graines à la surface du sol.
Recouvrez-les à peine de terreau fin.
Arrosez délicatement avec la pomme de l’arrosoir renversée.
Tassez légèrement avec le dos du râteau pour bien enrober les graines de terre.
La germination s’effectue généralement en 1 semaine à température ambiante.
Au bout de quelques jours supplémentaires, éclaircissez pour ne laisser qu’un plant tous les 10 cm.

planter choux fleur
© Artverau

Quand repiquer le chou-fleur en terre ?

Les choux fleurs sont gourmands. Pour obtenir de bonnes récoltes, la parcelle doit avoir reçu un amendement de fumier au cours de l’automne précédent.

Le repiquage s’effectue environ 1 mois après le semis, entre avril et juillet. Les jeunes plants de choux fleur doivent avoir le diamètre d’un crayon et disposer de 4 à 6 feuilles.

Plantez-les tous les 60 cm, sur des rangs espacés eux aussi de 60 cm à 70 cm.

Le repiquage doit être profond. N’hésitez pas à bien borner le plant, c’est -à -dire à ramener et tasser la terre autour de la motte et des racines pour éviter un arrêt de végétation.

Terminez en arrosant chaque plant au goulot, sans mouiller le feuillage.

Les astuces du jardinier :

Pour accélérer la reprise de la croissance, on peut praliner les racines avec une préparation à base d’argile, d’eau et d’un peu de bouse de vache fraîche.

L’étape du semis n’est pas obligatoire. Vous pouvez facilement vous procurer des plants au printemps, à repiquer immédiatement.

➥ Lire aussi : Culture et plantation du brocoli

Entretien de la culture du chou-fleur

Pour réussir le chou-fleur, il faut une végétation régulière, sans à-coup, du semis jusqu’à la récolte. La terre doit être suffisamment fertile, avec des arrosages copieux et très réguliers et un paillage au sol qui maintient sa fraîcheur.

Dès les premiers signes de croissance après la mise en place, des binages et des sarclages réguliers doivent être effectués pour limiter la concurrence des herbes indésirables.

Arrosage : Pour obtenir des têtes bien formées, des arrosages réguliers sont indispensables. Les choux fleurs apprécient que le sol reste frais. Formez une petite cuvette aux pieds de la plante pour retenir l’eau et la guider vers les racines. En complément, installez un paillage sur toute la surface de culture, y compris entre les rangs. Cela permet de conserver la fraîcheur plus longtemps. La paille ou des frondes de fougères sèches sont idéales.

Engrais : Le chou-fleur aime les sols riches. Dès les premiers signes de reprise des jeunes plants, étalez à leurs pieds une poignée de fumier d’algues, source de potassium (K) et de Phosphore (P). En revanche, évitez les apports d’engrais azotés : ils gênent la formation de belles têtes fleuries.

Surveillez les maladies et les parasites. Supprimez régulièrement les feuilles les plus attaquées ou abimées.

Récolte des choux fleurs

Pour les variétés les plus hâtives, la récolte peut commencer au bout de 4 mois, à partir de mi-juillet, dès que le chou-fleur atteint la taille d’un petit melon.

Pour les autres variétés, la récolte s’étale d’août au début de l’hiver.

Coupez alors la tête du chou avec un couteau, au fur et à mesure des besoins, mais avant qu’elle ne commence à s’ouvrir pour fleurir !

Si la récolte est très importante, n’hésitez pas à congeler les bouquets crus, juste lavés.

L’astuce du jardinier pour une récolte tardive :

Les choux fleurs craignent le froid. Pour prolonger la culture malgré des températures fraîches, cassez une feuille et rabattez-la sur le chou formé. Elle le protégera du froid et le privera de lumière. Vous récolterez un chou-fleur plus blanc !

Si les températures sont proches de 0°C, doublez la protection d’un voile d’hivernage.

Maladies du chou-fleur

La cécidomyie est un ravageur spécifique qui attaque les pommes en formation. Les larves de cette petite mouche du chou sont responsables des fameux choux borgnes.

La piéride du chou est un papillon blanc qui pond ses œufs au revers des feuilles. Les jeunes chenilles les dévorent ensuite. Un traitement au Bacillus thuringiensis est efficace pour les éliminer.

Le puceron cendré du chou : les feuilles se déforment et la croissance des plants ralentit.

Les altises s’attaquent principalement aux jeunes plants. Leur croissance est perturbée.

La culture sous un voile anti-insectes permet de protéger efficacement les plantes des parasites. Les altises et les pucerons ne résistent pas à un traitement au savon noir (30 g/ 1L et quelques gouttes de liquide vaisselle).

Les choux fleurs sont également sensibles à certains champignons :

La hernie du chou déforme les racines. Les choux fleurs attaqués flétrissent rapidement. Pensez à effectuer une rotation des cultures car le champignon survit plusieurs années dans la terre.

Le mildiou du chou est fréquent au printemps et en automne en climat frais et humide.

La rouille blanche est plus rare.

Pour ces trois maladies cryptogamiques, agissez en prévention sur les conditions de culture : plantez en terre bien drainée, sans excès d’humidité. En complément, vous pouvez régulièrement pulvériser du purin de prêle.

chou fleur plantation
© Loumaria

Variétés de choux fleurs blancs et colorés

Elles sont nombreuses, avec de nombreux hybrides plus ou moins productifs, résistants au froid et précoces.

Parmi les classiques, à pomme blanche :

  • Merveille de toutes saisons : ½ précoce, à pomme blanche
  • Géant d’automne, productif et précoce
  • Chambord, précoce, à grosse pomme blanche.
  • Tardif d’Angers et Trofeo, deux choux fleurs tardifs, à récolter en tout début d’hiver.

Il existe aussi des variétés naines, offrant des choux fleurs de 8 à 10 cm de diamètre que l’on peut cultiver dans de grands pots.

Parmi les variétés colorées, souvent hybrides :

  • À pomme verte, tous hybrides F1 : Vitaverde, panther…
  • À pommes orangée : Sunset…
  • À pommes nuancées de violet, voire carrément violettes : Siria, Graffiti (qui forme une tête violacée, devenant verte après cuisson), violet de Sicile (un chou-fleur violacé qui se récolte en automne et en hiver, le seul coloré qui n’est pas un hybride)
Sur le même sujet:

Culture du chou palmier
Comment semer le chou de Bruxelles ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page