Accueil » Je lis ! » Guide des baies et fruits sauvages
baies et fruits sauvages des éditions rouergue

Guide des baies et fruits sauvages

 « Baies et fruits sauvages », est un guide né de la passion d’un couple, Alain Génevé et son épouse Marie-Jeanne, pour les plantes sauvages à baies. Une passion qui les conduit régulièrement sur les routes de France à la rencontre d’un public novice ou plus averti avec lequel ils partagent leurs connaissances, par le biais de conférences ou de sorties sur le terrain.

L’organisation de leur ouvrage est minutieuse, basé sur l’aspect scientifique et directement en lien avec l’observation de terrain. Dès les premières pages, les auteurs énoncent avec des mots simples  quelques notions de botaniques à s’approprier pour une bonne utilisation de leur guide. Car les différents végétaux sont ensuite ventilés dans un premier temps en fonction de leur port végétatif (plante herbacée, sous-arbrisseau, arbrisseau, espèce lianescente, arbuste et arbre) puis, dans un second temps, en fonction de la couleur des baies.

baies et fruits sauvages Alain-GénevéMon avis : Ce guide s’adresse prioritairement aux naturalistes confirmés qui trouveront dans cet ouvrage complet nombre d’informations et des clés d’identifications claires et précises. Néanmoins, l’ouvrage reste accessible aux cueilleurs débutants qui pourront en le consultant satisfaire leur curiosité et surtout éviter d’éventuelles intoxications.

Les 220 espèces détaillées font chacune l’objet d’une fiche richement illustrée (parfois sur une double page) dans laquelle apparaît toujours un pictogramme relatif à leur toxicité. Ce dessin aurait cependant gagné à être davantage mis en valeur, notamment si l’on considère que les enfants, accompagnés de leurs parents, peuvent s’initier à la botanique au travers de cet ouvrage.

Les auteurs ont également eu la très bonne idée de partager 22 recettes de gelées, confitures et autres vins qui feront découvrir ou redécouvrir des saveurs pour la plupart tombées en désuétude. Une table récapitulative en fin d’ouvrage leur est même dédiée.

Enfin, les dimensions de ce guide (16 x 22,5 cm et 224 pages) le destinent malheureusement davantage au rayonnage d’une belle bibliothèque plutôt que dans la poche du naturaliste de terrain (il ne tient pas en poche mais se logera bien mieux au fond du sac de randonnée).  “A little” dommage tant il est complet et les photographies de qualité !

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *