Chou frisé | Jardipartage

Le chou frisé : un légume délicieux à récolter tout l’hiver

Mis à jour le juin 7th, 2024 à 07:42 am

Le chou frisé est un chou qui produit de longues feuilles savoureuses, riches en nutriments, le long d’une haute tige.

Rustique et moins sensible aux ravageurs que les choux pommés, il est idéal pour les jardins sous climats frais.



Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Brassica oleracera acephala var. sabellica.
Nom courant : chou frisé, Kale.
Famille : Brassicacées.
Origine : Europe.
Hauteur x étalement : Jusqu’à 1,20 m de haut et de large.
Feuilles : Chou non pommé aux larges feuilles frisées ou gaufrées, plus ou moins découpées. Selon la variété, la couleur peut varier du vert bleuté au rouge-violet,
Fleurs : Grappes terminales de petites fleurs cruciformes jaunes ou blanches, de mai à juillet (plante bisannuelle).
Exposition : Soleil ou mi-ombre.
Sol : Riche, frais et profond.
Rusticité : -15 °C.

Quelle différence entre le chou vert et le chou frisé ?

Il existe trois formes de choux :

  • les choux non pommés, aux larges feuilles frisées, que l’on nomme choux frisés, choux kales ou, parfois, choux verts ;
  • les choux pommés, dont font partie les choux cabus (à feuilles lisses) et les choux de Milan, à feuilles gaufrées vert foncé. On appelle parfois ces derniers également « choux verts» ;
  • les choux dont on consomme les inflorescences, comme le chou-fleur ou le brocoli.
chou frisé vert | Jardipartage
Le chou frisé est vert ou rouge ressemblant à une salade

Comment cultiver le chou frisé au jardin ?

Avant de se lancer dans la culture du chou frisé, il faut savoir qu’il craint davantage la chaleur que le froid. Les jardins du sud de la France ne lui conviennent donc pas.

Le semis : il se fait généralement en pépinière (ou en godet sous abris), entre mars et août. Sur un sol préparé, semez des graines tous les 3 ou 4 cm, dans des sillons d’1 cm de profondeur. Maintenez le sol humide jusqu’à la levée des graines. Ensuite, éclaircissez les rangs en ne conservant qu’un plant tous les 10 cm, lorsqu’ils ont atteint le stade de 3 ou 4 vraies feuilles. Le semis en place est possible, mais le repiquage permet d’obtenir un système racinaire plus étoffé.

Le repiquage : plantez les plants semés, ou achetés en godet, dans le jardin lorsque les dernières gelées sont passées. Réservez-leur une distance d’au moins 50 cm en tous sens.

L’entretien : la culture du chou frisé est simple. Maintenez le sol frais en l’arrosant régulièrement (surtout en période de sècheresse) et en installant une bonne couche de paillis.

Ravageurs et maladies : les choux frisés sont moins sensibles que les choux pommés. Néanmoins, restez vigilants : des altises, des noctuelles ou et des limaces pourraient se manifester.

Quand récolter les feuilles du chou frisé ?

Elle se fait au fur et à mesure des besoins, généralement en automne et en hiver, en commençant par celles de la base. Il convient de les consommer rapidement car elles se conservent mal.

récolte du chou frisé | Jardipartage
La récolte du chou frisé se fait au fur et à mesure des besoins

Des variétés de choux frisés à découvrir

  • ‘Halbhoher Grüner Krauser’ : variété précoce, demi-naine, aux feuilles vertes, finement frisée ;
  • ‘Scarlet rouge’ : feuilles frisées, très découpées, de couleur vert foncé teinté de rouge, virant au violet avec le froid.
  • Noir de Toscane‘ : longues feuilles gaufrées, vert bleuté foncé, presque noires, au goût de brocolis, disposées en bouquet sur une longue tige.
LIRE AUSSI  Le chou vivace de Daubenton refait surface !

Le chou frisé en cuisine

On le consomme en légume d’accompagnement ou en jus. Avant de le cuire, on a l’habitude de le blanchir, afin de le rendre plus digeste. Cependant, cette pratique élimine également de nombreux nutriments. L’alternative consiste à ne pas le cuire trop longtemps, pour éviter la décomposition des substances soufrées, responsables des problèmes digestifs.

Le chou frisé se consomme cru, farci, cuit ou sauté. C’est l’un des ingrédients principaux de plusieurs recettes asiatiques : par exemple, la salade de chou frisé, un sauté de chou frisé et tofu, dans une soupe de nouilles ou le kimchi de chou frisé, une variante de la recette traditionnelle coréenne.

Quels sont les bienfaits du chou frisé ?

Le chou frisé est un vrai aliment santé au fort pouvoir antioxydant. Il est notamment riche en vitamines K, C, B9, en calcium et en fibres.

author avatar
Isabelle C
J'aime jardiner, observer la nature et écrire pour partager ce que je découvre, ce que j'apprends, ce que j’expérimente au fil des saisons en espérant transmettre, par l'intermédiaire de mes textes, le goût d'un jardinage respectueux et bienveillant vis-à-vis de son environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut