Sol vivant et fertile

Ecorce de pin : profitez d’un paillis esthétique et bénéfique !

Les écorces de pin sont largement utilisées en paillis pour le jardinage et les aménagements paysagers. Ce matériau naturel et polyvalent est facile à mettre en place et offre de nombreux avantages pour peu d’inconvénients. De son choix jusqu’à son application, nous vous présentons ici tout ce que vous devriez savoir sur le paillis d’écorces de pin.

D’où viennent les écorces de pin ?

Il s’agit tout simplement d’écorces fraiches de pin maritime Pinus pinaster, recyclées après l’abattage et l’écorçage des arbres. Elles sont lavées puis triées par tailles pour être vendues sous différents calibres.

Notez que la certification NF 142, apposée sur les emballages, vous assure de la qualité de la matière, issue de forêts gérées durablement (PEFC) et avec peu d’écorce interne (- de 5 %). Cette dernière, appelée “liber” est effectivement plus fibreuse, moins esthétique et se dégrade trop rapidement.

Avantages et inconvénients de l’écorce de pin au jardin

Rentrons maintenant dans le vif du sujet, quel intérêt avons-nous à repartir des écorces de pin à la base de nos cultures ? La réponse la plus évidente serait sans doute par ce que c’est très joli ! La couleur et la texture apportent une belle finition à tous les aménagements extérieurs.

Mais l’écorce de pin a bien d’autres avantages. Une fois réparties de manière homogène sur la terre, les écorces forment un paillis dense qui :

  • limite la croissance des mauvaises herbes en bloquant la lumière du sol ;
  • aide à maintenir l’humidité au sol en absorbant l’eau (pluie et arrosage) et en réduisant le phénomène d’évaporation ;
  • protège les racines des variations extrêmes de température (plus frais en été, plus chaud en hiver) ;
  • participe à l’enrichissement du sol à très long terme, au fur et à mesure de la décomposition.

Malgré tout, il est important de prendre en considération certains aspects de l’écorce de pin afin de faire un choix éclairé.

  • Ce paillis est légèrement acide (pH ~4), de ce fait, il peut légèrement influer sur le substrat. Parfait pour les plantes acidophiles mais inapproprié pour celles préférant un sol neutre ou alcalin.
  • On ne peut pas compter seulement sur l’écorce de pin pour améliorer la qualité du sol. La décomposition est bien trop longue, un autre type d’enrichissement s’impose pour un bénéfice rapide.
  • L’écorce de pin reste légère, elle se disperse facilement sous les éléments climatiques (fortes pluies et vent) et d’autant plus sur un sol légèrement pentu. Il convient donc de prévoir des bordures pour limiter ce phénomène.
LIRE AUSSI  BRF : comment l'utiliser au pied des arbres ?

Comment bien utiliser les écorces de pin pour les cultures ?

La première étape consiste à choisir le calibre de vos écorces de pin. Les plus petites (5 à 10 mm) seront parfaites pour les pots et jardinières, les moyennes (entre 10 et 25 mm) pour les massifs de fleurs et notamment les rosiers. Les plus gros (30 mm à 60 mm) satisferont mieux le paillage autour des arbustes et arbres ainsi que les espaces plus vastes et/ou soumis aux vents. Il peut être intéressant de verser une couche d’écorces plus fines sur les gros calibres afin de parfaire la densité. Le rendu visuel est alors plus net et la protection accrue.

Mise en place du paillis d’écorces

Préparez votre sol en enlevant les mauvaises herbes et autres débris. C’est le moment d’ajouter un fertilisant naturel comme le compost afin d’enrichir durablement le sol. Dans le cas d’aménagements paysagers durables et sans entretien, il est possible de placer un géotextile avant les écorces.

Répartissez ensuite une couche uniforme d’écorce en laissant une petite marge avec la base des plantes. Une trop grande proximité pourrait étouffer et engendrer la pourriture. Concernant l’épaisseur, elle dépend essentiellement de la taille des écorces. 3 cm suffiront pour les plus petits calibres dans les pots. Comptez plutôt 5 cm pour l’utilisation en massif fleuri et jusqu’à 12 cm pour les plus gros calibres.

Renouvellement des écorces de pin

Une simple observation du paillage vous indique lorsqu’il est temps de le renouveler. Les écorces deviennent plus fines et friables, elles se décomposent progressivement. Pour être tranquille durablement et garder tout le charme du paillis d’écorce, rajoutez 1 à 2 cm par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page