Arbustes persistants

Comment cultiver le laurier rose en pot ?

Le laurier-rose (Nerium oleander) est un arbuste méditerranéen dont la superbe floraison s’étale de mai jusque septembre. Le laurier-rose peut être cultivé en pleine terre, mais se prête aussi parfaitement à la culture en pot. Il est ainsi mis en valeur et peut être installé sur une terrasse, un balcon ou aux abords d’une piscine. Découvrez tous nos conseils pour planter et entretenir un laurier rose en pot.

Quel pot choisir pour un laurier-rose ?

Pour le choix du pot, prenez en considération les dimensions de l’arbuste à maturité : il peut atteindre 5 m en pleine terre, et atteindre facilement 2,5 m en bac. Le laurier-rose possède par ailleurs un feuillage dense qui le rend imposant. Choisissez donc un contenant assez grand, d’au moins 50 cm en tous sens. Ses racines pourront ainsi s’y développer à leur aise.

Le pot doit être percé, car le laurier-rose craint l’eau stagnante. Enfin, choisissez un pot aux parois épaisses qui protégeront davantage les racines de cet arbuste frileux des gelées hivernales.

Quand et comment rempoter un laurier-rose ?

La meilleure période pour planter ou rempoter un laurier-rose est le printemps, entre fin mars et mai, et si possible avant la floraison.

Le laurier-rose apprécie les terres riches et bien drainées. Choisissez donc un substrat riche et léger, par exemple en mélangeant du terreau à quelques poignées de sable de rivière et de compost. Vous pouvez aussi opter pour un terreau spécial plantes méditerranéennes auquel vous ajouterez un peu de compost.

Sortez le laurier-rose de son conteneur ou de son ancien pot. Démêlez les racines si besoin, surtout si elles ont tourné. Placez la motte dans un seau d’eau jusqu’à ce que vous ne voyez plus de bulle remonter à la surface. Pendant ce temps, placez une couche de gravier ou de billes d’argile au fond du pot, puis du terreau. Posez la motte et ajustez l’apport de terre de façon à ce que le haut de la motte soit à 5 cm du bord. Comblez enfin l’espace vide avec le substrat, tassez à la main et arrosez.

laurier rose en pot entretien
Le laurier-rose est très facile à cultiver en pot © B.Hondow

Comment entretenir un laurier-rose en pot ?

Le laurier-rose est très facile de culture, pour peu que vous suiviez les conseils suivants.

  • Le laurier-rose en pot est plus sensible à la sécheresse qu’un sujet en pleine terre : ses feuilles deviennent jaunes. Veillez donc à l’arroser abondamment et fréquemment en été.
  • Ôtez les fleurs fanées au fur et à mesure pour favoriser la formation de nouvelles fleurs.
  • Fertilisez également votre arbuste fréquemment durant toute la période de floraison.
  • La taille du laurier-rose en pot s’effectue immédiatement après la floraison en automne, et ce, une année sur deux. Coupez les haricots (fruits), éliminez alors les branches abîmées, puis coupez une branche sur cinq à 50 cm du sol. Cela vous garantira un arbuste bien dense et fleuri.

Hiverner un laurier-rose en pot

Le laurier-rose est peu rustique et, en pot, il ne tolère pas les températures en-dessous de – 5 °C. Il doit donc impérativement être protégé durant l’hiver, surtout si vous vivez dans une région hors du pourtour méditerrannéen. Pour cela, rentrez-le dans un endroit lumineux et frais (environ 10 °C), dans une véranda ou une serre non chauffée par exemple.

Vous pouvez aussi le laisser à l’extérieur ; dans ce cas, protégez le pot avec du papier bulle, puis entourez le laurier-rose et son pot avec un voile d’hivernage.

Réduisez les arrosages durant toute la saison froide à deux fois par mois.

En revanche, ne rentrez pas votre laurier-rose en pot à l’intérieur de votre maison. En effet, il a besoin d’une période fraîche pour pouvoir fleurir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page