Arbustes persistants

10 arbres japonais pour un festival de couleurs dans votre jardin

Vous aimez l’ambiance apaisante des jardins japonais et souhaitez vous en inspirer pour l’aménagement de votre espace extérieur ? Si certains éléments comme l’eau ou les roches sont essentiels, le choix des végétaux l’est tout autant pour créer un magnifique paysage à contempler. Nous allons justement vous proposer 10  magnifiques arbustes et arbres japonais à intégrer dans votre jardin zen.

Le cerisier japonais Prunus serrulata

arbre japonais sakura
arbre japonais sakura

L’incontournable cerisier du Japon, symbole de renouveau, illumine le printemps avec ses fleurs blanches à roses, un véritable appel à la contemplation selon la tradition du « Hanami ». Si la beauté du Sakura est saisissante, elle est aussi éphémère, évoquant la fragilité de la vie. L’arbre continuera cependant de séduire avec ses feuilles ovales et pointues d’un vert vif qui apparaissent peu après les fleurs. En automne, elles prennent des teintes jaunes à rouges, un véritable tableau coloré tout au long de l’année !

L’érable du Japon Acer palmatum ‘Bloodgood’

L’érable japonais est un arbre fin et élégant qui se distingue par ses feuilles découpées. D’un rouge pourpre intense dès le printemps, elles conservent leur couleur vibrante tout au long de l’été avant de virer à un rouge éclatant à l’automne. Ce petit arbre japonais au port étalé prendra place dans une zone semi-ombragée, les racines dans un sol frais. Parfait pour les petits jardins, l’érable japonais peut également s’installer dans un gros pot, par exemple pour agrémenter une terrasse ou délimiter un espace.

Le pin noir du Japon Pinus thunbergii kotobuki

arbre japonais pinus
arbre japonais pinus

Le pin noir du Japon ‘Kotobuki’ est une variété naine de Pinus thunbergii, évoquant la force tranquille et l’équilibre. Comme son port est compact et sa croissance lente, il est souvent utilisé en bonsaï. Le pin noir arbore des aiguilles denses, d’un vert foncé brillant, qui forment des touffes épaisses au sommet des branches. Il prospère en plein soleil et sait s’adapter à une variété de sols dès l’instant que le drainage est suffisant. Le pin noir est par ailleurs suffisamment résistant pour supporter la sécheresse, intégrer les zones côtières mais aussi les espaces urbains plus pollués.

Camélia japonais Camellia japonica

arbre japonais camelia japonica
arbre japonais camelia japonica

Le camélia japonais est un arbuste appréciable car il fleurit en fin d’hiver, égayant le jardin lorsque la majorité des autres espèces sont encore en repos ! Les fleurs présentent des pétales délicats, du blanc pur au rose intense, qui forment un joli contraste avec le vert luisant du feuillage persistant. Façonné en arbuste ou en petit arbre, il peut atteindre 2,5 m avec une croissance plutôt lente. Protégé du soleil brûlant et des vents forts, dans un sol riche, acide et humide, le camélia vous promet une floraison opulente.

Magnolia à fleurs de lys Magnolia liliflora

arbre japonais magnolia liliflora
arbre japonais magnolia liliflora

Le magnolia pourpre est un véritable bijou en période de floraison, soit en fin de printemps ou début d’été. Ses grandes fleurs en forme de coupe sont pourpres à l’extérieur et blanc crème à l’intérieur. Elles émergent avant le feuillage, dévoilant toute leur délicatesse et un parfum subtil qui attire les premiers pollinisateurs. Comme le camélia, le magnolia aime avoir les racines au frais dans un substrat fertile. Il nécessite donc un arrosage régulier pendant les périodes sèches.

L’arbre aux quarante écus Ginkgo biloba

arbre japonais ginkgo biloba
arbre japonais ginkgo biloba

Le Ginkgo biloba est un ancêtre, survivant d’une famille d’arbres de 270 millions d’années, il peut vivre 1000 ans, ce qui en fait un symbole de durabilité et de persévérance. Les feuilles, divisées en deux lobes, sont attrayantes tout au long de l’année, passant du vert au jaune d’or à l’automne. La version femelle de cet arbre dioïque produit des fruits comestibles, dégageant toutefois  une odeur désagréable lorsqu’ils tombent au sol. Résistant aux maladies comme à la pollution, il lui faut en revanche de la place car il peut atteindre 30 m !

Azalée du Japon Azalea

arbre japonais azalea
arbre japonais azalea

L’azalée du Japon, issu du genre Rhododendron, offre une explosion de couleurs vives au printemps, allant du blanc pur au rouge profond, parfois bicolores. Impossible de la louper, l’azalée peut fleurir pendant près d’un mois ! Les feuilles ovales sont persistantes, entre le vert vif et le vert foncé. Cet arbuste est adapté aux zones semi-ombragées, évitant le soleil direct de l’après-midi et profitant d’un sol humide. Il est possible de planter l’azalée japonaise en pot, elle est rustique, tolère des gelées jusqu’à – 20 °C et peut donc s’épanouir dans toutes les régions et prendre part à diverses compositions paysagères.

Le cornouiller des Pagodes Cornus controversa

arbre japonais cornus controversa
arbre japonais cornus controversa

Le cornouiller des Pagodes est un arbre caduc qui peut atteindre 10 à 15 mètres de haut et s’étendre presque autant en largeur, proposant une ombre légère avec un aspect très aérien. Au printemps, il se couvre de petites fleurs blanches qui semblent flotter au-dessus de feuilles vertes, lisses et brillantes. En automne, ce sont des fruits noirs très appréciés des oiseaux qui apparaissent, tandis que le feuillage se teinte de rouge. Le cornouiller se plante au soleil, dans un sol riche, à l’abri des vents forts.

Saule crevette Salix integra ‘Hakuro-Nishiki’

arbre japonais salix integra
arbre japonais salix integra

L’arbre crevette ne dépasse pas 2,5 m avec un feuillage extrêmement décoratif. Au printemps, ces nouvelles pousses émergent dans des tons de rose et blanc, puis à mesure que les feuilles mûrissent, elles deviennent vert clair, avec des marbrures blanches. En été, il porte de subtiles petites fleurs en chatons, ajoutant un intérêt supplémentaire. Cet arbre prospère dans les sols humides avec suffisamment de soleil pour développer une vaste gamme de couleurs.

Le bambou sacré Nandina domestica

arbre japonais nandina domestica
arbre japonais nandina domestica

Malgré son nom, ce n’est pas un vrai bambou mais ce qui est sûr, c’est que le bambou sacré Nandina domestica ne manque pas de charme. Son feuillage persistant oscille entre le vert et le pourpre au fil de l’année. Des grappes de petites fleurs blanches apparaissent en été puis de petites baies rouge vif en automne. Ces dernières demeurent longtemps, apportant un peu de vivacité au jardin d’hiver. Peu exigeant, le bambou sacré se contente d’un peu d’eau et de soleil et peut occuper différents emplacements au jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page