Accueil » Le jardin d'ornement » Que taille t-on en mars ?
Quoi tailler en mars au jardin

Que taille t-on en mars ?

Que taille t-on en mars ?
Partagez votre avis sur cet article !

« Taille tôt, taille tard, rien ne vaut la taille de mars ! » nous dit le dicton.

Si le mois de mars, quand les premiers frétillements du printemps se font sentir, est le moment idéal pour effectuer les dernières tailles, il ne faut cependant pas non plus tailler n’importe quoi ! Un forsythia, un cognassier du Japon ou encore un lilas par exemple raccourcis maintenant, et c’est le meilleur moyen de se passer de leur floraison !

Les arbustes à fleurs qui se taillent encore en mars

taille perovskia

Ce sont les plantes et arbustes à floraison estivale. En raccourcissant leurs branches dès à présent, on laisse quelques mois à ces plantes pour produire de nouvelles pousses sur lesquelles se développera leur floraison annuelle.

On taille ainsi le buddléia (l’arbre à papillon) de janvier à mars. Un arbuste pour lequel on ramène sévèrement toutes les pousses à 30 ou 40 centimètres du sol.

On pratique aussi cette taille sévère sur le Caryopteris et sur celle que l’on nomme la Sauge d’Afghanistan (le Perovskia), un arbuste qui affectionne les sols secs et peut pousser jusqu’à 1m50 de hauteur dans la saison. Ces deux pensionnaires de massifs peuvent ainsi être rabattus près du sol. On en profite alors pour griffer la terre à leur pied et à leur apporter un peu de compost. Les voilà tranquilles pour le reste de l’année !

On réduit aussi les lavatères arbustatives : les lavatères classiques bien sûr mais aussi les variétés à la mode comme la mauve du Cap (Anisodontea capensis). C’est une jolie plante idéale en climat doux, qui offre une profusion de fleurs délicates.

Les arbustes à fruits peuvent aussi se tailler en mars.

Globalement, tous les arbres à fruits peuvent se tailler ce mois-ci même si c’est vrai qu’il est préférable de tailler les arbres à noyaux  juste après récolte: pêcher, abricotier, prunier, cerisier…Si cela n’a pas été fait, il est toutefois possible d’effectuer une légère coupe en mars.

Cette fin d’hiver, avant la reprise de la végétation, c’est en revanche la bonne période pour tailler tous les arbres fruitiers à pépins : pommes, poires, néfliers du Japon (taille légère), cognassiers…

C’est aussi la bonne période pour tailler les petits fruits : cassissiers, groseilliers, myrtilliers et framboisiers notamment. Sur le myrtillier, on se contente de retirer les branches mal placées et le bois mort.

Les cassissiers et les groseilliers fleurissant à l’extrémité des rameaux, il ne faut donc pas raccourcir leurs branches mais se contenter de retirer le bois mort et le vieux bois, c'est-à-dire le bois âgé de plus de 3 ans. La production de fruits sur les rameaux diminue en effet avec l'âge.

Quand à la taille des framboisiers, les variétés remontantes notamment, elle avait fait l’objet d’un article entier précédent que je vous invite à relire ou réécouter.

Le noisetier peut aussi être taillé maintenant, mais uniquement dans le but d’éclaircir et d’aérer la touffe.

A propos de Bruno Nunez

Je m’appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage depuis début 2013 à travers ces pages ma passion pour les plantes et l’univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes…bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l’ornement…Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

4 Commentaires

  1. Quand tailler des lauriers roses à Montpellier ?,
    Merci

  2. Bonjour,

    J’ai un petit pommier, et je pense qu’il faudrait que je le taille un peu ; mais, malheureusement, je ne sais pas comment faire : j’ai peur de trop -ou pas assez – lui couper ses branches.
    Je vous remercie par avance,
    Bien cordialement,
    Dany.

    • Bonjour, la taille des pommiers doit être menée avec précision. Elle nécessite une grande observation, notamment pour identifier les différents types de bourgeons (à bois, à fleurs…). Elle dépend aussi de la forme de l’arbre cultivé (forme palissée, de plein vent, forme naine…). Il m’est donc impossible de l’expliciter ici. Deux conseils: vous rapprocher d’un professionnel pour une journée de stage de taille de fruitiers ou bien vous procurer un ouvrage explicitant ces gestes: par exemple le livre de J.Beccaletto et D.Retournard (La taille des arbres fruitiers, mode d’emploi). Un guide complet, ancien, peut-être légèrement difficile à prendre en main pour le novice. Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *