La minute JardinLe printempsLe verger

La taille du figuier

La taille du figuier diffère suivant la variété cultivée (unifère ou bifère). Elle se pratique en fin d’hiver, au mois de mars, lorsque la sève monte dans les branches. La taille vise notamment à limiter la hauteur et le volume de l’arbre. Le jardinier conserve ainsi à portée de mains la récolte sans avoir besoin de jouer les équilibristes…  

La taille et l’entretien des figuiers unifères

taille du figuier
Figuier âgé de 20 ans taillé en mars. Les charpentières ont été coupées mais auraient encore du être réduite davantage.

Les variétés de figuiers unifères ne produisent qu’une récolte par an, en fin d’été, ou au début de l’automne. Ces figues se développent sur les pousses de l’année.

Dans le nord de la France, mieux vaut conduire ce type de figuiers en buisson (en cépée), de manière à pouvoir exploiter au mieux leur faculté à produire de nombreux rejets. En effet, lorsque de fortes gelées brûleront les branches, il suffira de tailler au mois de mars les pousses atteintes pour que l’arbre les remplace par de nouveaux rejets partant du pied ou issus du « vieux » bois conservé.

La taille des figuiers bifères

Les variétés de figuiers bifères sont, elles, capables de fournir deux récoltes par an, notamment en climat doux. Elles produisent en été des « figues-fleurs » qui se développent sur les pousses de l’année précédente (sur le « vieux » bois), puis, à la fin de la belle saison, des figues d’automne portées par du bois de l’année. Figues-fleurs et figues d’automne peuvent donc co-exister sur l’arbre.

Concrètement, dès la chute des feuilles, le développement des jeunes figues-fleurs s’arrête. Si l’hiver n’est pas rigoureux, elles continuent de grossir au printemps suivant pour arriver à  maturité en juillet. Leur conservation au cours de l’hiver dépend alors à la fois de leur grosseur mais surtout de la température extérieure. Ces figues tombent en effet lors des premiers froids soutenus (  vers -4 °C). Parallèlement, les bourgeons situés aux extrémités des branches s’ouvrent au printemps et prolongent les rameaux qui porteront les nouvelles figues-fleurs. Simultanément, sur les rameaux âgés d’un an, apparaissent les feuilles. Chacune d’elles porte à son aisselle un bourgeon qui se transformera en fruit. Ce sont ces figues qui arrivent à maturité à l’automne, et que l’on appelle « figues d’automne ». Elles doivent être récoltées avant les premiers froids.

Comme tous les rameaux d’un figuier bifère portent des fruits, la taille pratiquée en mars encouragera la production de jeune bois et visera :

  • à alléger la ramure en ne conservant qu’une quinzaine de branches bien placées au maximum,
  • à supprimer le bois mort et raccourcir les branches détruites par le gel,
  • à écourter à 50 centimètres les rameaux de l’année passée pour limiter la hauteur de l’arbre.

Comment rajeunir un figuier âgé ?

Le figuier supporte très bien un rajeunissement conséquent. Il reperce aisément sur le bois âgé après une forte taille. Mais il est préférable de se limiter à des tailles légères et régulières pour éviter l’apparition de maladies ou de ravageurs.

Si la forme globale buissonnante se déforme et a tendance à s’étirer vers le haut, mettant la récolte hors d’atteinte, réduisez les charpentières concernées ou  recépez complètement l’arbre en utilisant une scie arboricole, maniable et bien affûtée.

Le buisson pourra alors être reconstitué en reprenant la formation depuis le début ou à un stade intermédiaire.

Taille douce

En temps normal, une taille douce ou d’entretien suffit à maintenir un figuier unifère en bonne santé. Découvrez comment l’effectuer dans cette courte vidéo:

Mise à jour le Mai 18, 2019 @ 9 h 21 min

Tags
Afficher plus

Bruno Nunez

Jardinier du côté de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les végétaux et l'univers du jardin. Des infos, des expériences, des portraits de plantes, les animaux, le bien-être par les plantes...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, du naturel avec une bonne dose de bon sens !

27 commentaires

  1. Bonjour et merci pour cet article. Nous venons de déménager et le jardin comporte un figuier mais il ne pousse pas du tout comme le vôtre : le tronc est très droit, avec des branches très en hauteur (à 3 mètres je dirais), et il fait plein de jeunes branches à sa base, qui poussent très vite ! Dans les hauteurs nous avons des fruits, encore verts à cette époque. J’ai l’impression qu’il n’a jamais vraiment été taillé. Que devons-nous faire pour réduire sa hauteur sans l’abîmer ? Devons-nous supprimer les branches qui repoussent à la base ? Je ne sais pas par où commencer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer