Accueil » L'hiver » La taille de l’aréca est-elle indispensable ?
Chrysalidocarpus lutescens

La taille de l’aréca est-elle indispensable ?

La taille de l’aréca est-elle indispensable ?
Partagez votre avis sur cet article !

L’Aréca, palmier d’Arec ou encore palmier doré (Chrysalidocarpus lutescens) est un petit palmier vivace destiné à nos cultures en intérieur, en pots ou en bacs et placé en serre chaude ou en véranda l’hiver. Son feuillage persistant, très élégant, se compose de longues palmes arquées divisées en nombreuses et fines folioles vert brillant.

Des panicules jaunes peuvent parfois fleurir l’été, mais cette floraison reste exceptionnelle sous nos latitudes.

 Ce palmier atteint 6 à 7 mètres de hauteur dans son milieu naturel mais dépasse rarement les 2 à 2,50 mètres de haut dans nos intérieurs.

Besoins

L’Aréca a besoin d’une lumière importante, d’un substrat bien drainé et doit être maintenu dans une fourchette de température de 12 à 15°C l’hiver. Installez-le dans une pièce claire et ensoleillée, près d’une fenêtre munie d’un voilage.

Attention, ce palmier déteste les changements brusques de température en hiver ou encore les emplacements soumis aux courants d’air froids.

La taille de l’aréca est-elle indispensable ?

Sa taille n’est pas utile, sauf à supprimer une branche cassée ou mal placée. Côté entretien, apportez-lui du printemps  à l’automne de l’engrais plantes vertes (tous les 15 jours) et vaporisez souvent son feuillage. Arrosez aussi généreusement au pied l’été venu.

Petite astuce, recréez enfin son ambiance humide d’origine en plaçant le pot sur une soucoupe remplie d’eau et de cailloux. En s’évaporant, l’eau humidifiera naturellement les feuilles.

Quand le rempoter ?

 Le palmier d’Arec a besoin d’un rempotage tous les deux ou trois ans, quand ses racines buttent sur les parois du pot. Au cours du printemps, préparez un mélange de terre de jardin, terreau horticole et sable gris. Choisissez un pot d’un diamètre à peine plus grand que le précédent pour accompagner en douceur le développement de cette  plante d’intérieur. Vérifiez la présence d’un trou de drainage dans le fond du pot ou percez-le. Versez une couche de billes d’argile ou de gravier, puis du substrat de culture préalablement préparé.

Dépotez le palmier, griffez délicatement la motte sur son pourtour pour retirer un peu de l’ancien substrat. Aidez-vous au besoin d’une vieille fourchette, très pratique dans ce cas pour ne pas démêler les tissus racinaires sans les abîmer. Installez la plante au centre du pot, remplissez les vides avec la terre et tassez régulièrement avec les doigts. Arrosez pour finir de chasser les bulles d’air. Ajustez de nouveau le niveau de substrat au besoin.

Attendez trois semaines à un mois avant de reprendre les fertilisations, le temps que le palmier d’Arec se fasse à ses nouvelles conditions de culture.

 

A propos de Bruno Nunez

Je m'appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage à travers ces pages ma passion pour les plantes et l'univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes...bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l'ornement...Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

7 Commentaires

  1. bonjour

    J’ai besoin d’aide avec mon areca je l’ai rempoté en septembre mais j’ai coupé quelques racines et j’ai mis uniquement du terreau plante verte et je trouve qu’il se meurt que faire? merci de votre retour

    • Bonjour Annabelle,

      2 problèmes selon moi:
      – d’abord, la période de rempotage, qu’il vaut mieux effectuer au printemps 🙂
      – ensuite, le substrat. Le palmier d’Arec apprécie une terre drainante et des arrosages assez copieux. Rempotez-le sans tarder en utilisant un mélange par tiers de terre végétale, de terreau et de sable de rivière. LE pot doit être à peine plus grand que l’ancien (peut-être avez-vous vu aussi trop grand en septembre dernier ?). Vérifiez qu’il dispose d’un trou de drainage au fond et déposez une couche épaisse de gravier ou de billes d’argiles pour évacuer le surplus d’eau d’arrosage. Évitez-lui ensuite les courants d’air et les changements brusques de températures !

  2. Bonjour, mes enfants m’ont offert un aréca très volumineux ,est il possible de diviser les pieds ? (environs 20 pieds pour un pot de 30cm de diamètre). Merci d’avance pour votre réponse.
    Cordialement

    • Bonjour,

      Vu le nombre de pieds, vous ne risquez pas grand chose à essayer d’en prélever un accompagné de racines. A ma connaissance cependant, on multiplie ce petit palmier originaire de Madagascar et cultivé comme plante d’intérieur chez nous par semis, au cours du printemps. Les graines peuvent mettre d’ailleurs plusieurs mois à germer.

      • Moi mon problème c’est la hauteur , il est superbe , mais il mesure 1 m 80 comment couper par le haut et à quel endroit ? Il a 15 ans .
        ?

        • Bonjour,

          L’idée est de supprimer régulièrement à la base quelques branches qui vont se renouveler. Dans votre cas, vous pouvez donc supprimer les plus anciennes (les plus hautes) mais votre plante perdra de sa beauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.