Plantes aromatiques et médicinales

Comment marcotter le romarin ?

Le marcottage du romarin est très facile à effectuer sans avoir besoin de grandes connaissances. Il permet d’obtenir en quelques mois une nouvelle plante aromatique identique à la plante d’origine. Découvrez pas-à-pas comment l’effectuer.

Quand marcotter le romarin ?

Comme pour la bouture de romarin, son marcottage s’effectue également en cours d’été, au mois d’août, ou en début d’automne.

Idéalement, vous pouvez le préparer dès le printemps. Pour cela, taillez sévèrement le romarin au niveau de plusieurs branches soigneusement sélectionnées que vous souhaitez multiplier afin qu’elles produisent de nouvelles pousses vigoureuses. Cela aidera par la suite à l’enracinement.

Comment marcotter le romarin ? Les étapes

Préparation des marcottes : Dès le mois d’avril, sélectionnez 3 ou 4 tiges à marcotter.

  • Dans les semaines qui suivent, surveillez le développement des ramifications sur ces rameaux pour les pincer au fur et à mesure.
  • A partir du mois d’août, ameublissez le sol autour de votre pied de romarin. Mélangez à la terre du sable ou du gravier pour l’alléger et améliorer le drainage : les marcottes sont en effet très sensibles à l’excès d’eau.
  • Enlevez les feuilles sur un tronçon de 15 à 20 cm mais conservez une touffe de feuilles au bout.

Mise en place des marcottes :

  • Creusez un trou de 5 cm de profondeur à côté du romarin afin d’y coucher le morceau de tige préparé. Son extrémité doit sortir de terre.
  • Fixez la marcotte avec un petit crochet métallique en U renversé, recouvrez-la de terre, tassez et arrosez.
  • Surveillez l’apparition des racines.

Sevrage des marcottes : Il faut attendre qu’elles soient bien développées avant de détacher les marcottes de la plante mère : on parle de sevrage.

  • Dès octobre, coupez les rameaux partant du pied mère au ras du sol, à l’endroit où ils s’enfoncent dans la terre.
  • Un mois plus tard environ, étêtez le sommet des marcottes afin d ‘accélérer l’apparition de nouvelles racines et l’installation des jeunes plants.
  • Laissez vos marcottes en place pour l’hiver en les protégeant au moment des périodes les plus froides.
  • Au mois de mars ou d’avril suivant, vous pouvez déterrer délicatement vos marcottes de romarin afin de les replanter ailleurs, en pleine terre ou en pot, mais au plein soleil et en terre drainante.

Découvrez dans cette vidéo les explications essentielles :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page