Accueil » L'automne » Comment multiplier les fraisiers ?
multiplication fraisier

Comment multiplier les fraisiers ?

La multiplication des fraisiers est presque un jeu d'enfant ! En effet, les fraisiers émettent naturellement tout l'été de nombreux stolons. Ces tiges aériennes traçantes se terminent par une touffe de feuilles. C'est au niveau de ces nœuds qu'elles s'enracinent,  au moindre contact du sol. Il s'agit d'un marcottage naturel qui profite au jardinier un tant soit peu observateur. 

Comment marcotter les fraisiers ? 

Choisissez les stolons les plus avancés pour les installer en godet plastique ou carton rempli d'un mélange à parts égales de terreau et de terre du jardin. Coupez les autres à l'aide d'une paire de ciseaux; l'heureux élu sera ainsi le seul que le pied-mère alimentera et aidera à s'enraciner. 

Enfoncez le base du nœud légèrement, sans abîmer la tige qui le relie au pied principal. Pliez un morceau de fil de fer épais pour créer un cavalier métallique permettant de maintenir le nœud enfoncé. Tassez légèrement avec les doigts et terminez par un arrosage doux. 

Vous pouvez laisser les godets à même le sol. Néanmoins, c'est pour conserver la fraîcheur de la terre et pour les caler qu'on enterre de moitié les godets.  

Quand sevrer ? 

Au cours de l'automne, lorsque l'enracinement s'est bien développé. Séparez  le jeune plant du pied-mère en coupant la tige souple aux ciseaux. Vous pouvez alors directement installer les nouveaux fraisiers créés à leur emplacement définitif ou attendre le tout début du printemps pour le faire. Les plants seront plus forts et bien feuillus s'ils ont été conservés à l'abri tout l'hiver. 

N'oubliez pas alors de préparer le sol en amont avec des apports de compost et de fumier: les fraisiers apprécient une terre ameublie et amendée. 

Sur cette vidéo, je vous montre comment multiplier les fraisiers: 

Comment multiplier les fraisiers ?
Cet article vous a été utile ? Notez-le !

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

2 Commentaires

  1. je suis bien embêtée car mes fraisiers en jardinière ont fait plein de stolons qui pendent depuis la rambarde et rien pour poser des pots de transplantation . Y a t il quand même des solutions ?

    • Les stolons vont produire de petites racines au niveau des noeuds, même à l’air libre. Dès que ces racines atteignent quelques millimètres, il ne faut pas hésiter à séparer le stolon de la plante-mère pour repiquer ces “bébés” fraisiers dans un godet mi terre de jardin, mi-sable. ! Conservés à mi-ombre, à l’abri aussi des 1ers froids, nul doute qu’ils vont s’enraciner. Plantation en revanche au printemps suivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *