Accueil » Jardiner » Petite liste d’arbustes à bouturer l’été
liste de boutures d'arbustes

Petite liste d’arbustes à bouturer l’été

Petite liste d'arbustes à bouturer l'été
4 (80%) 1 vote

Bouturer, c’est presque magique aux mois d’août et septembre ! A partir d’un morceau de tige soigneusement choisi et préparé, on obtient sans effort au bout de quelques semaines une nouvelle plante enracinée. Et le plus magique dans tout cela, c’est que le bébé bouture est une véritable « photocopie » de la plante-mère ! Sauf que malheureusement,  tout ne se bouture pas en été ! Voici donc une petite liste (non exhaustive) de quelques plantes ou arbustes que l’on peut s’amuser à multiplier dès maintenant.

Liste de plantes vivaces, d'appartement ou d’arbustes à bouturer l’été !

Essayez les boutures d’abélia, abutilon, acalypha (ou queue-de-chat), actinidia (Kiwi), agératum, aglaonéma, agrumes (citronnier, oranger…), akébie, althéa (ou hibiscus des jardins), alysse (corbeille d'or), anthémis, aphélandra, arabette (arabis, corbeille d'argent), arbre à perruque, aubriète, aucuba, azalée, berbéris, bignone (commune ou à grandes fleurs), bougainvillée, bruyère, buddléïa (arbre à papillons), buis, camélia, chamaecyparis, chèvrefeuille (y compris arbustif), cinéraire maritime, ciste, clématites, cognassier du Japon, la grande famille des conifères (thuya…), corête du Japon, cornouiller, cotonéaster à feuillage persistant, dentelaire du Cap, daphné, éléagnus, escallonia, fatshereda, forsythia, fuchsia, fusain, genêt à balai, genêt des teinturiers, genévrier de Chine, géranium des balcons, grenadier, grévilléa, hamamélis, hortensia (macrophylla et petiolaris), houx, hoya, hypoestes, if, irésine, jasmin étoilé, jasmin d'hiver, kolkwitzia, laurier-palme (ou cerise), laurier-rose, laurier-sauce, lavande, lavatère, leptospermum, lilas  des Indes, lin, lis, magnolia caduc, mahonia, menthe, millepertuis, misère, muflier (gueule-de-loup), nandina, oeillet, oeillet des fleuristes, oléaria, oranger du Mexique, osmanthe, ostéospermum, pavot d'Orient, pélargonium, pernettya, pervenche, phlomis, photinia, piéris, pittosporum tobira ou pittosporum tenuifolium, plectranthus, potentille, prunellier, pyracantha, renouée, rhododendron, romarin, ronce à fruits, tous les rosiers, rue, santoline, sauge, saule crevette, seringat, scabieuse, schefflera, skimmia, sureau, thym, tilleul d'appartement (Sparmannia), troène, véronique arbustive, verveine rugueuse, viorne à feuillage persistant, weigelia…

liste boutures ete

Mode d'emploi de la bouture en été…

La procédure est grosso-modo la même pour toutes les espèces. En premier lieu, je choisis et je coupe avec un sécateur préalablement désinfecté un morceau de tige sain (de plus ou moins 20 centimètres) et je vérifie qu’il est semblable au reste du végétal. Très important, la tige prélevée est une pousse de l’année et n’a pas porté de fleurs. Encore verte dans certains cas, elle commence à brunir et à se lignifier (s’aoûter) la plupart du temps.

Je retaille d’un coup sec le bas de la bouture en biais juste au-dessous d’un nœud. Si les feuilles sont petites, je retire toutes celles du bas et ne conserve qu’une paire au sommet. Je procède exactement de la même manière avec les arbustes à grandes feuilles mais je coupe ici en plus les deux limbes supérieurs d’un tiers pour réduire l’évaporation et  éviter un dessèchement rapide du plant.

Je pique sans tarder mes boutures ainsi préparées dans un pot en terre cuite rempli d’un mélange de terreau fin et de sable. Installées tout contre la paroi, les boutures s’enracinent mieux. J’arrose délicatement et couvre enfin une quinzaine de jours avec un sac plastique transparent (à l’étouffée) maintenu par de petits tuteurs en bois ou une cloche maison bricolée à partir du haut d’un bidon d’eau de 5 litres. Dernier point crucial : je dispose mon pot au frais, à l’abri du soleil. Parfois, je l’enterre même dans un coin ombragé.

L’enracinement se signale enfin quelques semaines plus tard par l’apparition de nouvelles pousses.

Cet article a été mis à jour le Juil 7, 2018 @ 7 h 47 min

A propos de Bruno Nunez

Je m'appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage depuis début 2013 à travers ces pages ma passion pour les plantes et l'univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes...bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l'ornement...Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

5 Commentaires

  1. Bonjour,
    J’ai bouturer des hortensia l’année dernière et en regardant pas de racine alors que les bourgeons prennent. pourquoi?

    • Bonsoir,

      Votre bouture fonctionne sur ses réserves: voilà pourquoi les boutons redémarrent en l’absence de racines. La partie basse de la bouture doit être sèche et morte, faisant bouchon. Il faudrait la retailler juste au-dessus de cette partie desséchée et la repiquer de nouveau dans un mélange léger (sable et terreau à semis). Peut-être que des racines apparaîtront au printemps ?

  2. parfait, mes boutures ont prises, mais quand dois-je les planter!!!en automne ou suis-je obligé d’attendre le printemps?

    Merci d’avance pour vos réponse

    • Bonjour Marc,

      Les boutures peuvent être replantés dès qu’elles sont enracinées. La plupart du temps, il vaut mieux attendre le tout début du printemps suivant. L’automne – et l’hiver, même si cela est moins flagrant – sont 2 saisons très favorables à l’enracinement. Au début du printemps prochain, les boutures devraient donc disposer d’un système racinaire solide et développé. Pensez quand même à les abriter cet hiver (suivant votre région). Vous pourrez en revanche les rempoter (suivant comment vous avez pratiqué vos boutures) en pot individuel cet automne dans un mélange léger (terreau ou terre de jardin pour moitié, l’autre moitié du sable)
      Bon jardinage 🙂

  3. Nad (débutante mais motivée)

    Merci bcp pour ces informations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.