Accueil » L'été » Boutures de romarin
bouture-romarin-officinal

Boutures de romarin

Boutures de romarin
Partagez votre avis sur cet article !

Ce n’est pas lorsqu’il fleurit, aux mois de février ou de mars, que se bouture le romarin. Comme beaucoup d'autres plantes, la période idéale pour multiplier cette plante aromatique est plutôt courant septembre ou en début d’automne, quand la plante concentre ses efforts sur le développement du système racinaire.

bouture-romarin-saisonAvant tout, préparez un substrat de rempotage léger constitué d’un mélange à parts égales de terreau à semis du commerce et de sable fin. Utilisez ensuite au choix, une bouteille d’eau en plastique (à découper) pour le bouturer à l’étouffée ou bien une plaque alvéolée. Dans chacun des deux cas, remplissez le contenant du substrat et tassez avec les doigts. Humidifiez abondamment.

Préparez les boutures. Pour cela, coupez au sécateur des extrémités de tiges aoûtées (= qui commencent à se lignifier, à devenir marron) d’une longueur voisine de 10 cm. Il n’est pas nécessaire de retirer les feuilles de la base.

Faites un avant-trou avec un crayon ou un stylo dans la terre du pot. Piquez dedans chaque bouture. Enterrez-les de moitié. Ramenez la terre contre la tige et tassez avec les doigts pour faire adhérer le substrat. Si vous avez pris la peine de bien humidifier la terre en amont, ce n’est pas la peine d’arroser. Sinon, optez pour un arrosage doux, en pluie, à la pomme retournée.

Si vous souhaitez placer les boutures de romarin à l’étouffée et ainsi maximiser les chances de réussite, coiffez le cul de bouteille de sa partie haute coupée précédemment.  Entreposez les boutures à la lumière, à l’abri du soleil direct.

bouture-romarin-a-l-etouffee

Vérifiez régulièrement l’humidité du substrat. Dès qu’il est sec au toucher, arrosez. La reprise se fait en un mois environ. Dès l’apparition de nouvelles racines, repiquez en godets individuels. Puis, dans le Nord de la France, conservez à l’abri du froid tout l'hiver. Vous pourrez installer les nouveaux plants en pleine terre au printemps suivant.

A propos de Bruno Nunez

Je m’appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage depuis début 2013 à travers ces pages ma passion pour les plantes et l’univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes…bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l’ornement…Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *