Plantes aromatiques et médicinales

Comment faire des boutures de romarin ?

Bouturez votre romarin en été pour en replanter ailleurs au jardin, offrir de jeunes plants autour de vous ou tout simplement pour le plaisir de jardiner ! Découvrez toutes les techniques pour faire pousser du romarin à partir d‘une branche.

Ecoutez les conseils en podcast :

Quand bouturer le romarin ?

Ce n’est pas lorsqu’il fleurit, aux mois de février ou de mars, que se bouture le romarin officinal. Comme beaucoup d’autres plantes, , la période idéale pour multiplier cette plante condimentaire est plutôt au mois d’août ou de septembre.

On profite alors aussi de tailler le romarin pour lui redonner forme avant l’arrivée de l’hiver.

Comment bouturer le romarin à l’étouffée ?

Utilisez le bon mélange : Préparez un substrat léger constitué d’un mélange à parts égales de terreau à semis du commerce et de sable fin. Prenez ensuite au choix, une bouteille d’eau en plastique (à découper) pour le bouturer le romarin à l’étouffée ou bien une plaque alvéolée.

Dans chacun des deux cas, remplissez un pot en terre cuite de 13 cm de diamètre ou une caissette avec le substrat, aplanissez la surface et tassez-le avec les doigts. Humidifiez abondamment.

bouture-romarin-quand
Le romarin se bouture idéalement en août © Jardipartage

Comment préparer les boutures ? Prélevez vos boutures sur des pieds de romarin vigoureux, de préférence tôt le matin, avant que le soleil ne les ait réchauffées.

  • Coupez au sécateur des extrémités de tiges aoûtées (celles qui commencent à se lignifier, à devenir marron) d’une longueur voisine de 10 cm.
  • Retaillez leur base en biais, juste sous un départ de feuilles.
  • Vous pouvez supprimer les feuilles du bas sur 5 cm mais ce n’est pas obligatoire.
  • Afin d’augmenter les chances de reprise, trempez le bas des tiges dans de l’eau puis dans de la poudre d’hormones.
  • Creusez des trous de 5 cm de profondeur avec une fine baguette de bois ou un crayon.
  • Piquez dedans chaque bouture. Enterrez-les de moitié.
  • Ramenez la terre contre la tige et tassez avec les doigts pour faire adhérer le substrat.
  • Si vous avez pris la peine de bien humidifier la terre en amont, ce n’est pas la peine d’arroser. Sinon, optez pour un arrosage doux, en pluie, à la pomme retournée.
  • Si vous souhaitez placer les boutures de romarin à l’étouffée et ainsi maximiser les chances de réussite, couvrez avec le cul de la bouteille d’eau précédemment coupée ou avec un sac en plastique transparent maintenu par des piques à brochettes. L’atmosphère douce et humide stimule et favorise en effet la formation de nouvelles racines.
  • Entreposez les boutures à la lumière, à l’abri du soleil direct.
  • Vérifiez régulièrement l’humidité du substrat. Dès qu’il est sec au toucher, Pensez aussi à brumiser de temps en temps le feuillage.
bouture-romarin-a-l-etouffee
Bouturage du romarin à l’étouffée dans une grande bouteille plastique © Jardipartage

Quand repiquer les nouvelles boutures du romarin ?

La reprise se fait en un mois environ. Dès l’apparition de nouvelles racines, retirez le plastique puis repiquez chaque nouvelle pousse de romarin dans un petit pot rempli de terre de jardin et de compost.

Puis, dans le Nord de la France, conservez à l’abri du froid tout l’hiver, dans un local clair et frais mais hors gel : un châssis froid, une serre, un garage, etc. Ailleurs, vous pouvez laisser ces boutures dehors, sous un arbre ou un arbuste pour les protéger.

Vous pourrez installer les nouveaux plants de romarin en pleine terre au printemps suivant au mois d’avril, après les avoir progressivement endurcis en les exposant à l’air libre une partie de la journée.

Comment bouturer le romarin dans l’eau ?

Le romarin se bouture également très facilement dans l’eau. La préparation est identique à la bouture en pleine terre, en pot ou en caissette, mais il faut soigneusement effeuiller les morceaux de tiges immergés afin d‘éviter qu‘ils pourrissent.

Changez l’eau de votre verre très régulièrement. Vous pouvez verser une goutte d‘eau de javel ou déposer un morceau de charbon de bois afin de ralentir le développement de bactéries.

Attendez l’apparition d’un joli groupe de racines avant de repiquer vos boutures en godets. Utilisez une bonne terre de jardin mélangée de moitié à du sable grossier. Surveillez l’arrosage les premières semaines car les boutures faites dans l’eau sont plus difficiles à reprendre que celles effectuées en terre ou que le marcottage du romarin, très facile à faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page