Arbustes caducs

L’Abelia grandiflora, pour le bonheur des butineurs !

La famille des Abélias (Abelia chinensis) compte dans ses rangs une trentaine d’espèces d’arbustes de taille moyenne, au feuillage semi-persistant, tous originaires de Chine. Le plus cultivé et l’un des plus florifères est l’Abélia à grandes fleurs (Abelia grandiflora)

Le puissant parfum que dégagent ses fleurs roses attirent au jardin les insectes butineurs et contribuent donc à la biodiversité. Cet arbuste supporte aussi très bien la taille, ce qui en fait un bon candidat pour la réalisation d’une haie taillée de hauteur moyenne. Comment le cultiver et l’entretenir ?

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Abelia grandiflora, Linnaea grandiflora
Nom courant : Abélie à grandes fleurs, Abelia à grandes fleurs
Famille : Caprifoliacées
Origine : Incertaine. L’Abelia grandiflora aurait été obtenu après croisement à la fin du 19ème sicle entre un Abelia chinensis et un Abelia uniflora.

Hauteur x étalement :  L’Abélia grandiflora forme un petit arbuste qui ne dépasse pas 2 m de hauteur et de largeur. Selon les qualités du sol, il pousse vite à moyennement vite. Sa croissance est plus lente si le sol est sec et plutôt calcaire.
Bois : La silhouette buissonnante de cet arbuste comporte des branches étalées mais rigides et facilement cassantes, elles-mêmes très ramifiées.
Fleurs : Les nombreuses fleurs en trompette, au parfum puissant, sont mellifères. De couleur rose clair bien souvent, quelquefois plus soutenu, ou blanches, elles s’épanouissent souvent dès la fin du printemps (mai-juin). Cette magnifique floraison dure jusqu’en octobre.
Fruits : Les fruits discrets et petits contiennent une seule graine. Ils n’ont pas d’intérêt décoratif.

Exposition : Au soleil
 Sol : L’Abelia est peu exigeant quant à la nature du sol qui l’accueille. Même s’il déteste les terres lourdes, collantes et humides, il réussit bien dans toute bonne terre de jardin, ni trop calcaire, ni trop acide.
Rusticité : L’Abélia grandiflora présente une bonne résistance au froid, jusqu’à -15°C

Où planter un Abélia ?

La plantation d’un Abelia s’effectue de préférence en automne, à partir d’un arbuste acheté en conteneur.

Bien qu’il résiste parfaitement au froid, l’Abelia grandiflora apprécie un emplacement chaud et ensoleillé. Protégez-le des vents froids en hiver. Après la plantation, étalez également un paillage ou un tapis de feuilles mortes. Cette couche protectrice permettra de mettre à l’abri ses racines du gel.

En terrain humide, au moment de la plantation, comblez le trou avec un mélange de sable et de terre de jardin pour permettre aux jeunes racines de bien se développer dans un substrat souple et bien drainé.

Vous pouvez planter cet arbuste en isolé sur une pelouse, ou en compagnie d’autres arbustes dans un massif ou en haie libre. Il peut aussi servir à faire une haie basse taillée très régulièrement.

Vous pouvez enfin profiter des petites dimensions et de la longue période de floraison de l’Abelia grandiflora pour planter cet arbuste dans un grand bac afin de décorer un balcon ou une terrasse.

abelia grandiflora floraison
La floraison d’un Abelia grandiflora dure plus de 5 mois ! © Jardipartage

Comment tailler un Abélia ?

L’Abelia grandiflora fleurit sur les pousses de l’année. Il faut donc effectuer sa taille assez tôt dans l’année, début mars, pour ne pas compromettre la floraison, ou alors en automne, juste après les dernières fleurs.

Les premières années suivant sa mise en place, une taille sévère du jeune Abelia est utile pour obliger l’arbuste à se ramifier.

  • Raccourcissez d’un tiers ou d’un quart les branches ayant poussé dans l’année.
  • Supprimez aussi les rameaux mal placés ou qui se croisent afin d’obtenir une belle forme.
  • Pour améliorer la floraison, vous pouvez étêter les branches secondaires.

De croissance moyenne à rapide, l’Abelia grandiflora atteint sa taille adulte, 1m50 à 2 mètres, vers 5-6 ans et n’exige plus, ensuite, qu’une taille douce visant à conserver sa forme ou à supprimer le vieux bois.

Toutes les variétés d’Abélia se prêtent aussi très bien aux haies strictes, permettant de créer des bordures d’allées ou de parterres. Dans ce cas, l’arbuste est au moins taillé deux fois par an et il fleurit généralement moins.

En haie libre, une forme arrondie lui convient parfaitement.

Entretien de l’Abélia grandiflora

Facile à cultiver, l’abélie à grandes fleurs nécessite peu d’entretien alors que sa floraison s’étale sur plus de 5 mois !

Maladies : Ce bel arbuste est insensible aux maladies et aux parasites. Cependant, en sol trop calcaire, son feuillage à tendance à pâlir et jaunir : il s’agit d’une chlorose. Pour corriger ce problème, vous pouvez pulvériser sur le feuillage, dès l’apparition des premiers signes de chlorose, un produit anti chlorose à base de chélate de fer. Etalez également au pied de l’arbuste un paillage d’écorces ou d’aiguilles de pin.

Engrais : En sol riche, l’Abélia grandiflora n’a pas besoin d’apport d’engrais. En sol pauvre et dans le cas d’une culture en bac sur un balcon ou une terrasse, faites des apports d’engrais arbuste une fois par mois pendant toute la période de croissance, d’avril à octobre.

Abelia kaleidoscope
Feuillage panaché d’un Abelia Kaleidoscope © DepositPhotos

Comment bouturer un Abelia ?

La meilleure période pour la bouture de l’Abelia grandiflora se situe en fin d’été (août, septembre). Choisissez des branches aoûtées ou semi-aoûtées, c’est-à-dire lorsque l’écorce se forme, afin de préparer des boutures de 10 à 15 cm environ.

Mettez-en plusieurs à raciner dans un pot en terre cuite rempli de terre de jardin mélangée à du terreau et du sable.

Gardez à l’ombre, terre humide sans excès, puis à l’abri du gel tout l’hiver. Au printemps suivant, ces boutures seront généralement suffisamment enracinées pour pouvoir les planter en pleine terre.

Quelle variété d’Abélia choisir ?

La variété la plus commune est Abelia grandiflora, très appréciée pour ses nombreuses fleurs rose clair.

Abelia hybride grandiflora « semperflorens »

Cet arbuste se montre plus grand ( il peut atteindre les 2 m), plus vigoureux et plus compact que le précédent. Sa floraison est abondante, et offre un parfum plus puissant, enivrant. Il vaut mieux réserver cette grande variété aux haies hautes.

Abelia grandiflora « gold spot »

abelia gold spot

Cette variété présente un feuillage panaché, chaque feuille affichant une tache centrale jaune. Attention ! Ce feuillage verdit rapidement si l’arbuste est installé à la mi-ombre. Hauteur : 1,50 m environ.

Attention ! Ce feuillage panaché est décoratif mais plus sensible au froid que celui de l’espèce-type.

Abelia Edward Goucher

abelia edward goucherIl propose un feuillage vert vif et des fleurs plus grandes et plus foncées que les autres. Revers de la médaille d’une telle floraison, sa rusticité est plus faible, l’Abélia Edward Goucher résistant jusqu’à  -10°C.

Abelia kaleidoscope

abelia kaleidoscopeCette variété panachée est plus petite (1m)  mais elle se couvre d’un feuillage changeant. Il vire ainsi du vert/jaune au printemps à la couleur cuivrée/bronzée en automne, parfois rouge en hiver, en passant par le vert franc en été. Ses fleurs, blanches, sont un attrait supplémentaire

D’autres variétés d’Abelias originales

  • Abélia « Minaud » auderose
  • Abélia à grandes fleurs ‘Confetti’
  • Abélia d’Engler
  • Abélia à grandes fleurs ‘Francis Mason’ : à feuilles marginées d’un liseré jaune discret et aux fleurs rose pâle à blanches. Hauteur : 1,50 m
  • Abélia panaché ‘Hopleys’®
  • Abélia petite garden
  • Abélia pinky bells
  • Abélia à grandes fleurs prostré
  • Abélia à grandes fleurs sherwood
  • Abelia grandiflora prostrata : une variété naine à croissance lente et à la silhouette étalée sur 50 cm.

Le saviez-vous ?

Le genre Abelia est dédié au Docteur Clarke Abel, un physicien anglais qui a été le premier à décrire l’abélia de Chine. L’introduction de l’arbuste en Europe revient à Edouard André, un paysagiste français.

Un commentaire

  1. excellent arbuste , peu connu , qui a pour moi ttes les qualités ( comme le trachelospermum jasminoide ! )

    le mien a été taillé en forme de parapluie , aussi joli de fleurs que de feuilles , ce qui n’est pas fréquent chez un arbuste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page