Accueil » L'été » Le céanothe persistant: une si belle note de bleu !
ceanothe persistant

Le céanothe persistant: une si belle note de bleu !

Le céanothe persistant: une si belle note de bleu !
Partagez votre avis sur cet article !

Originaire du Sud-ouest des Etats-Unis et d’Amérique centrale, le céanothe (Ceanothus sp), connu aussi sous l’appellation de lilas de Californie,  est un arbuste apprécié pour sa belle floraison bleue, prolifique en climat doux. En réalité, le terme de céanothe désigne davantage un groupe d’arbustes de la famille des Rhamnacées. Les plus rustiques sont caducs mais les plus intéressants et polyvalents au jardin sont les persistants car ils restent décoratifs toute l’année. Comment cultiver et prendre soin d’un céanothe persistant ?  

Une floraison bleue de toute beauté !

Les dimensions du lilas de Californie persistant sont très variables : certains céanothes nains ne dépassent guère les 60 à 80 centimètres de hauteur alors que d’autres, plus adaptés à la plantation en haies libres, culminent à 3 ou 4 mètres de hauteur.

Tous ont en commun une silhouette arrondie et un entrelacs dense de branches se couvrant de feuilles persistantes, alternes et dentelées, d’un vert brillant à sombre. Bien que persistant, une partie du feuillage du céanothe peut occasionnellement tomber en hiver après une période de froid intense. Au cours du printemps, elles sont rapidement remplacées et disparaissent fréquemment sous l’opulence d’une magnifique floraison.

Les fleurs du lilas de Californie apparaissent en mai juin en épis ovoïdes. Habituellement d’une couleur bleu de mer, des cultivars plus récents affichent des bleus pastel plus doux. Très mellifères, elles font le bon bonheur des insectes butineurs. Du matin au soir, ces infatigables travailleurs s’activent à collecter leur précieux nectar dans un ballet incessant. Certaines variétés peuvent remonter au cours de la fin d’été ou du début d’automne tout comme, d’autres, à l’image « d’Automnal blue », fleurissent plus tardivement, d’août à fin octobre.

ceanothe taille
Le céanothe persistant “El Dorado”, au feuillage panaché lumineux, est l'un des plus beaux cultivars. Photo: Jardin d'Odile (64)

Où planter le céanothe ?

Les céanothes persistants se plaisent en climat doux et maritime. Installez-les au printemps (avril/mai) ou au début de l’automne dans le Sud, au plein soleil, ils seront plus florifères. Résistants à la sècheresse, ils se passeront d’arrosage passée la première année de culture.

Côté sol, ces arbustes de chaleur détestent les terres humides, voire détrempées. Ils redoutent donc les sols argileux froids et compacts et, dans une moindre mesure, les terres calcaires. Amendez dès la plantation avec de bonnes quantités de compost, de sable et de gravier pour enrichir la terre et l’alléger. Un lilas de Californie installé dans un sol bien drainé se montrera en effet toujours légèrement plus rustique, résistant à des températures de l’ordre de -10/-12°C.

Dans les régions au de climat frais (Nord, Nord-ouest), offrez au céanothe persistant une exposition plein Sud et la protection d’un mur ou d’une clôture contre les courants d’air froid. Ses rameaux souples pourront être conduits en palissage.

Quand et comment tailler le céanothe ?

Au fil des ans, à l’image d’autres arbustes à bois dur comme la lavande, le céanothe persistant a tendance à se dégarnir à la base. Ses jeunes pousses ont ainsi du mal à repercer cette partie également  privée de lumière. Le feuillage et la floraison se concentrent sur le haut de l’arbuste.

Pour contrarier cette tendance et maintenir un port dense, une taille d’entretien est nécessaire chaque année. Rabattez les jeunes pousses d’1/3 ou de moitié après la floraison.

Si le céanothe n’a jamais été taillé dans ses premières années, où bien trop tardivement pour éviter la perte des feuilles sur sa partie basse, procédez à un recépage. Rabattez assez haut les branches principales, à 50 cm du sol.

Culture en pot

Particulièrement intéressant pour sa bonne résistance à la pollution atmosphérique, le lilas de Californie se plait au cœur de la ville, sur une terrasse ensoleillée ou un balcon bien exposé. Installez-le dans un grand pot ou en bac (40 cm de diamètre et de profondeur). Choisissez une variété naine et remplissez d’un substrat allégé composé à parts égales de terre de jardin, compost et sable ou gravier.

Comment les utiliser ?

Les grands lilas de Californie peuvent être associés à d’autres arbustes à floraison printanière ou à feuillage persistant ( Cotoneaster lacteus, Oranger du Mexique doré, Photinia, Elaeagnus ou chalef, Abélia…) pour constituer des haies non taillées. Il peut aussi être planté en fond de massif ou de manière isolée sur une pelouse.

Les variétés plus basses sont idéales en bordure d’allée ou au pied des murets, murs et clôtures. Les céanothes résistent également très bien aux embruns, faisant d’eux des plantes de choix pour un jardin côtier.

Quelle variété de céanothe choisir ?  

Les variétés de lilas de Californie persistant sont nombreuses. Les variétés types (Ceanothus arboreum, griseum…) ont donné naissance à de nombreux cultivars hybrides. Parmi les plus fréquents :

Le céanothe  « Concha » se développe sur 3 mètres en tous sens. Rustique jusqu’à -10°C, ses rameaux arqués portent des feuilles vert foncé au nervures rouges et se couvrent de fleurs d’avril à juin.

Le céanothe « Skylark » est une forme buissonnante d’environ 1 m 50 à 2m en tous sens. Ses feuilles plus longues, vert brillant et dentées, disparaissent sous une belle floraison d’un bleu intense en mai-juin. C’est l’un des lilas de Californie persistant les plus résistants au froid.

Le céanothe « Puget Blue » est un arbuste vigoureux, à la silhouette arrondie de 2m de hauteur. Ses rameaux souples peuvent être palissés pour profiter de davantage de chaleur. Autre particularité de ce cultivar, ses fleurs bleu foncé recouvrent en avril mai le feuillage en quasi totalité. Il est également plus tolérant au calcaire que les autres.

Le céanothe « Tuxedo » est une variété offrant de beaux épis d’un bleu intense parfaitement mis en valeur par un jeu de contraste avec le feuillage plus sombre que les autres céanothes, presque noir.

Le céanothe « El Dorado », enfin, est probablement le plus original des céanothes persistants. Ses feuilles vert sombre marginées d’un liseré jaune sur les bords sont lumineuses. L’arbuste assez haut (2m) fleurit une première fois au printemps (mai-juin) avant une généreuse remontée de fleurs en fin d’été et en automne dans les régions douces. Très décoratifs, ses courts épis parfumés sont particulièrement mellifères.

A propos de Bruno Nunez

Je m'appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage à travers ces pages ma passion pour les plantes et l'univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes...bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l'ornement...Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.