Arbres fruitiers à noyaux

21 Variétés d’abricotiers à redécouvrir

En jardinerie, le choix d’un abricotier se limite souvent aux valeurs sûres et aux variétés modernes. Mais il existe en pépinière de nombreuses variétés anciennes de cet arbre fruitier, parfois cultivées localement. Tour d’horizon de cette diversité.

L’abricotier est un arbre fruitier auto fertile qui aime les climats contrastés, aux étés chauds et ensoleillés et aux hivers froids.

Il ne craint pas le gel. Seule sa floraison précoce (février ou mars) y est sensible.

A l’achat, le plus important est de choisir et planter une variété adaptée à votre climat. Votre arbre sera ainsi moins sensible aux maladies et ne produira pas en alternance, 1 an sur 2.

Bergeron

En sol drainé, cette variété d’abricotier rustique et autofertile peut être cultivée partout en France car elle présente une bonne résistance au froid et offre une production régulière.

Palissée contre un mur ou placée au plein soleil, à l’abri des vents froids, l’abricotier Bergeron est donc capable de fructifier suffisamment aux régions du Nord de la Loire.

L’arbre est vigoureux, quoiqu’assez sensible à la moniliose. Il faut donc lui éviter toute taille.

Il produit de gros fruits rouge orangé à chair ferme qui arrivent à maturité fin juillet ou début août. De bon calibre, les abricots ont une chair légèrement acide, sucrée.

C’est aussi la plus cultivée au jardin amateur.

abricotier bergeron au jardin
Abricotier bergeron au jardin © Rhian

Ampuis

Cette variété autofertile, classique dans un jardin amateur, se trouve aussi sous l’appellation abricotier « De Hollande ».

Plutôt rustique et résistant à la moniliose en sol léger, l’arbre affiche une floraison tardive, qui le met souvent à l’abri des dernières gelées printanières.

Il produit vers la mi-juillet des abricots aplatis, à la peau jaune piquée de rouge, dont la chair fondante, même légèrement pâteuse, exhale un doux parfum. C’est un abricot parfait en confiture.

Luizet

Vigoureux, cet abricotier est aussi productif. Cette variété classique, parfois encore appelée Suchet, résiste très bien au froid et se montre peu sensible à la moniliose.

La plantation de ce fruitier est donc conseillée dans les régions du Nord de la France, voire franchement froides plus à l’Est.

Les gros abricots, à la chair ferme, juteuse et acidulée, prennent une belle coloration violacée sur la zone exposée au soleil (l’insolation). Leur récolte s’effectue en général au cours des 15 premiers jours du mois de juillet.

Luizet est une autre variété parfaite en confiture car le noyau ne colle pas à la chair.

Royal

Vigoureux et très productif, cet abricotier offre des fruits à la chair jaune fondante, juteuse, sucrée et bien parfumée. Ils sont ronds, jaune piqueté de rouge.

Ils arrivent à maturité dès fin juillet et dans la première quinzaine du mois d’août.

Cette variété est rustique mais de faible vigueur. A cultiver plutôt dans un petit jardin.

Canino

Cette variété se trouve aussi souvent appelée bulida. Vigoureux, cet abricotier donne un gros fruit rond fin juin, à peau jaune orangé marquée d’une tache rouge sur le côté exposé au soleil.

Sa floraison très précoce (février) restreint sa zone de culture au Sud et Sud-Est de la France.

variété d'abricot pour confiture
L’abricot Luizet est l’une des meilleures variétés pour faire de la confiture © J.A.Alonso

Fleurit tard

Comme l’indique son nom, cet abricotier à la floraison très tardive ouvre généralement ses fleurs une fois les dernières gelées du printemps terminées.

Les abricots sont très bons et se récoltent à maturité à partir de fin juillet.

Hâtif Colomer

Cette variété produit beaucoup de fruits, dès la fin du mois de juin.

Rouge du Roussillon

Cette variété ancienne d’abricotier, traditionnellement cultivée en Catalogne, produit des fruits de taille moyenne, à la peau de couleur jaune couverte largement de taches rouges à maturité. Leur chair douce est très parfumée. Une variété fertile et vigoureuse de début juillet.

Cet abricotier doit être cultivé dans les jardins du sud de la Loire car sa floraison précoce (entre mi-février et début mars) est sensible aux gelées tardives.

Helena du Roussillon

Cet abricotier est une variété locale améliorée de Rouge du Roussillon. Vigoureux et tardif, l’arbre donne de gros fruits début août, parfaits à manger frais, mais aussi en tarte, en sirop ou en confiture.

Muscat Pêche de Nancy

Cette variété d’abricotier donne de très gros fruits jaune d’or mi-août. Très rustique, elle peut être cultivée dans le centre et le Nord de la France mais sa production est assez irrégulière.

Conduit en espalier, cet abricotier est plus productif mais il a besoin d’une taille sévère chaque année.

Paviot

Cette excellente variété (l’une des meilleures en frais) offre un gros fruit début août. Mais l’arbre est fragile et sensible aux maladies. Il a donc besoin d’une bonne exposition. Une variété à cultiver uniquement au Sud de la France.

Polonais

Les gros fruits de l’abricotier polonais se récoltent fin juillet. Ils sont parfaits à utiliser en bocaux ou en confiture.

Rustique et productive, cette variété est adaptée aux régions du Nord de la France et ne craint pas l’altitude. (900 m)

Poman rosé

Aussi appelé blanc rosé, cette variété assez rare à trouver donne des abricots sans acidité, très bons en confitures ou à confire.

Précoce de Boulbon

Les très gros fruits de couleur miel de cette variété vigoureuse arrivent à maturité début juillet.

Cet arbre fruitier résiste bien au froid et aux maladies : il peut être cultivé en climat sec, à moyenne altitude.

Précoce de Montplaisir

Un abricotier rustique qui offre un petit fruit parfumé entre mi-juin et mi-juillet.

Précoce de Saumur

Une variété ancienne et locale qui produit de petits abricots fin juillet.

Rouge de Fournes

Une variété vigoureuse donnant un gros fruit dès le début du mois de juillet.

Stark early orange

Cet abricot orangé de taille moyenne arrive à maturité début juillet.

Sucré de Holub

Cette variété offre début août de très gros fruits orange pâle recouverts de taches rouges. Ils sont excellents pour faire de la confiture.

Tardif de Bordaneil

Son gros fruit orange, recouvert d’une large tache rouge, se récolte à la fin du mois de juillet ou début août.

Garden aprigold

C’est l’une des quelques variétés naines. Un abricotier à cultiver en bac sur une terrasse bien exposée, mais qui produit trop peu de fruits.

Articles connexes :

➥ Comment semer des noyaux d’abricots ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page