Plantes aromatiques et médicinales

La sauge officinale fleurit aussi !

Les plantes condimentaires ne sont pas que de simples aromatiques ! On en oublierait presque que ce sont souvent des plantes vivaces pouvant aussi se couvrir d’une belle floraison décorative au potager ! C’est le cas de la sauge officinale (Salvia officinalis), une sauge comestible, fleurie au printemps, pour le plus grand plaisir des butineurs ! Découvrez ses bienfaits et nos conseils de culture.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Salvia officinalis
Nom courant : Les noms et surnoms ne manquent pas pour cette plante aromatique : sauge comestible, herbe sacrée, thé de Grèce, thé sacré, thé de Provence, thé de France, thé d’Europe, sauge commune, sauge franche, grande sauge, herbe sauge, salel, serve, etc.
Famille : Lamiacées
Origine : Bassin méditerranéen, Europe, Asie occidentale.

Hauteur : Elle forme un buisson vivace de 30 à 80 cm de hauteur. Ses tiges sont ligneuses à la base.
Feuillage : Persistant. Ses feuilles finement dentelées, d’un joli vert grisâtre, sont recouvertes d’un duvet.
Floraison : Dès le début du printemps, apparaissent de longues hampes florales avec une multitude de jolies fleurs bleu violacé, en grappes, qui s’ouvrent en mai-juin. Elles sont aromatiques et peuvent se consommer. Mellifères, elles présentent une grande lèvre supérieure et disposent d’un mécanisme de levier sophistiqué pour déposer le pollen sur le dos des pollinisateurs (abeilles, bourdons, papillons…)

Exposition : Au soleil, à l’abri des vents froids
Sol : Cette sauge comestible a une préférence pour les sols calcaires mais elle se contente de toute bonne terre de jardin pourvu qu’elle soit bien drainée.
Rusticité : -10°C si l’exposition et le sol lui conviennent.

sauge officinale tricolor
Sauge officinale tricolor © DepositPhotos

Où planter une sauge officinale ?

Elle préfère les sols légers, voire caillouteux et à dominante calcaire. Mais vous pouvez planter votre sauge officinale dans des conditions plus difficiles, en particulier terre légèrement argileuse, du moment que vous améliorez son drainage.

Pour l’exposition : c’est plein soleil !

Cultivée au potager, comme plante condimentaire et aromatique, elle est décorative et utile à la pollinisation, repousse la piéride du chou et les aoûtats. Elle se plait dans une bordure mais ne doit pas être plantée trop près de la sarriette ou du thym qu’elle peut faire mourir.

Cultivée comme plante ornementale, elle se marie bien à des rosiers. Plutôt facile à vivre, elle forme un joli buisson.

Entretien de la sauge officinale

La sauge officinale est rustique et son entretien limité.

Contre les herbes indésirables : Binez régulièrement la terre à ses pieds.

Taille : Supprimez le bois mort. Pour éviter qu’elle ne se dégarnisse de la base mais aussi qu’elle n’étouffe ses voisines aromatiques et qu’elle vieillisse rapidement, attendez la fin de la floraison pour tailler la sauge officinale. Rabattez toutes ses tiges au tiers.

Arrosage : Cette sauge comestible résiste parfaitement à la sécheresse : son arrosage est donc inutile sauf une à deux fois pendant l’été, au plus fort de la période caniculaire.

Sauge officinale : Bienfaits

La sauge officinale présente des propriétés médicinales intéressantes.

Elle renferme une huile essentielle, des acides, des vitamines et des sels minéraux. Sa consommation est conseillée aux personnes diabétiques.

Digestive, la sauge officinale peut être consommée pour une purification du système digestif.

Les feuilles et les fleurs de Salvia officinalis préparées en tisane soulagent les rhumatismes. Comptez environ une feuille fraîche ou séchée pour 250 ml d’eau bouillante et laissez infuser 5 min.

Il n’y a pas de contre-indication particulière, la tisane de sauge n’est pas dangereuse si vous n’en consommez pas plusieurs fois par jour.

Après une piqûre de guêpe, de moustique ou d’araignée, vous pouvez frotter l’endroit avec ses feuilles pour soulager les démangeaisons.

La Sauge Officinale entre également dans la composition de produits cosmétiques, de parfums et de liqueurs.

Attention, elle est déconseillée aux femmes allaitantes et aux enfants.

Une sauge comestible

Comestible, cette sauge accompagne à merveille toutes les préparations culinaires à base de viande de porc et de mouton, notamment les légumes en farces.

Elle peut être utilisée toute l’année, fraîche ou sèche, pour assaisonner les poissons, les volailles. Le gibier, les ragoûts, les sauces lourdes qu’elle allège, les farces, les soupes, les potages d’automne, les légumes, en particulier, les fèves, les haricots, les pommes de terre rissolées ou le riz.

Ajoutez toujours la sauge en fin de cuisson.

Salvia officinalis : celle qui sauve !

Son nom latin « Salvia » signifie « qui sauve ». Il a donné par extension le terme « salvateur ». Il faut dire que la sauge officinale est une pharmacopée.

Qui possède ainsi de la sauge chez lui dispose d’un trésor inestimable pour sa santé !

Cette expression résume parfaitement la réputation de plante médicinale de la sauge officinale.

Salvia officinalis Purpurascens
Salvia officinalis Purpurascens © DepositPhotos

Variétés de sauges officinales

Il existe plusieurs variétés de sauges officinales, plus ou moins décoratives. Toutes sont comestibles.

  • Salvia officinalis Tricolor : ses feuilles vert, blanc et pourpre, sont très décoratives.
  • Salvia officinalis Icterina : ses feuilles d’un vert grisâtre pâle sont panachées de jaune.
  • Salvia officinalis Purpurascens : au feuillage verdâtre à pourpre. Les plus jeunes feuilles naissent pourpres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page