Arbustes fleuris et persistants

7 maladies du laurier-rose passées au crible !

Facile à cultiver et résistant à la sécheresse, le laurier-rose (Nerium oleander) est un arbuste méditerranéen qui redoute un temps frais et surtout un excès d’eau. Ces mauvaises conditions peuvent provoquer l’apparition d’un certain nombre de maladies. Apprenez à les identifier.

Feuilles de laurier qui jaunissent

Quelques feuilles jaunes sont fréquentes sur le laurier-rose. Le phénomène est normal tant qu’il ne concerne qu’un nombre limité de feuilles. Il correspond au renouvellement permanent de sa ramure.

Parfois, le feuillage jaunit plus massivement et les fleurs n’apparaissent pas :

  • quand le laurier-rose n’a pas bénéficié d’un rempotage depuis quelques années. Il manque alors de nourriture. Au printemps, offrez-lui un pot plus grand rempli d’un mélange de terre de jardin et de compost. Apportez ensuite durant toute la période de croissance (d’avril à octobre) un engrais pour plantes méditerranéennes.  
  • quand le laurier-rose en pot n’est pas assez arrosé, en particulier si le soleil est brûlant. Apportez de l’eau à l’arbuste tous les deux jours en été. Effectuez des arrosages copieux, mais espacés. Attendez toujours que le substrat de culture sèche entre deux apports.

Des escargots en trop !

Des escargots de toutes sortes escaladent régulièrement les lauriers-roses. S’ils ne sont pas nombreux, ils ne dérangent pas. En revanche, quand ils pullulent, ils dévorent les jeunes feuilles et font de nombreux dégâts.

Ramassez-les régulièrement tôt en journée ou dans la soirée, pour les relâcher plus loin.

escargot laurier rose
© Jardipartage

Insectes parasites

Pucerons du laurier-rose

Tôt au printemps et jusqu’à la fin de l’été, des pucerons jaunes ou verts envahissent les bouquets de fleurs, les jeunes feuilles et rameaux du laurier-rose. Les feuilles piquées se recroquevillent.

pucerons laurier rose
© Jardipartage

Pour éliminer les pucerons, pulvérisez un insecticide bio à base de savon noir liquide (3 cuillères à café par litre d’eau + quelques gouttes d’huile végétale). 

Renouvelez au bout de quelques jours si nécessaire, jusqu’à la disparition des pucerons.

S’ils sont peu nombreux, passez un jet d’eau puissant pour les faire tomber.

Cochenilles noires et blanches

Les cochenilles sont fréquentes sur le laurier-rose, surtout celles à carapace noire. Elles s’accrochent aux tiges, sur le revers des feuilles, et sont difficiles à détecter tant que la fumagine n’apparaît pas. Ces parasites du laurier se nourrissent de la sève de l’arbuste qui est alors affaibli. 

Moins fréquemment, des cochenilles farineuses (blanches) les remplacent, surtout quand le laurier-rose est hiverné dans une pièce trop sèche et chaude. 

Pour lutter contre les cochenilles noires ou farineuses, faites 2 à 3 pulvérisations de savon noir  dilué à 5% à une semaine d’intervalle.

Acariens, tétranyques tisserands

Les feuilles malades sont ternes, grises. Les responsables sont les tétranyques tisserands, des petites araignées rouges, jaunes ou oranges difficiles à voir. On observe parfois leurs toiles autour des feuilles.

Pulvérisez du savon noir ou un insecticide bio , plusieurs fois si nécessaire à une semaine d’intervalle. Même si ces petits insectes disparaissent, les feuilles ne retrouveront pas leur couleur verte.

Maladies cryptogamiques et bactériennes

La Fumagine

C’est l’une des maladies du laurier-rose les plus faciles à identifier ! Les feuilles se couvrent d’une pellicule noire et deviennent collantes. 

La fumagine est un champignon microscopique qui se développe sur le miellat des pucerons et des cochenilles.

Pour s’en débarrasser, il faut donc en premier lieu éliminer les parasites responsables. Ensuite, nettoyez simplement le feuillage noir à l’aide d’un chiffon doux imbibé d’une solution de savon noir, de préférence le matin ou en soirée, pour éviter de brûler les feuilles.

Les taches à Phyllosticta sur les feuilles

Des taches rondes apparaissent sur les feuilles. Leur intérieur sèche, brunit et tombe. Les feuilles sont alors criblées de trous. 

On note également une auréole pourpre autour de la tâche. La maladie des taches foliaires des lauriers-roses est provoquée par un champignon: Ascochita heteromorpha (syn Ascochyta).

necrose laurier rose
Taches à phyllosticta sur une feuille de laurier-rose

Cette maladie est favorisée par des conditions de culture humides et fraîches associées à un sol mal drainé et compact.

  • Améliorez le drainage de la terre avec du compost et de sable. 
  • En prévention, pulvérisez aussi une solution de bouillie bordelaise au début de l’hiver et 1 à 2 fois au cours du printemps en fonction de la météo. 
  • Eliminez toutes les feuilles malades tombées aux pieds de la plante. Elles transmettent la maladie ! Portez des gants car toutes les parties du laurier rose sont toxiques !

Les feuilles et les tiges sont couvertes de gales

Ces verrues noires apparaissent surtout sur les jeunes tiges ou sur les feuilles du laurier rose qui se courbent et se déforment. Elles sont provoquées par une bactérie (Pseudomonas syringae). Ce micro-organisme profite des blessures et d’une faiblesse générale de l’arbuste pour se développer.

Les lauriers-roses sévèrement taillés sont les plus fréquemment touchés. Il n’existe pas de traitement contre la gale bactérienne. Pour éviter qu’elle ne se propage, on doit cependant:

  • Désinfecter la lame du sécateur dans l’alcool entre deux tailles ou deux arbustes.
  • Brûler et couper le plus rapidement possible les parties de la plante qui en sont porteuses.
Sur le même sujet:

Laurier-rose gelé : que faire pour le sauver ?
Maladies des Hortensias : Les reconnaître pour mieux les traiter

Mis à jour le Jan 15, 2021 @ 14 h 14 min

142 commentaires

  1. Bonsoir
    En Septembre dernier, j’ai mis en pot ma bouture de Laurier rose.

    Depuis 2 mois, j’ai remarqué des petits moucherons tourner au tour de pot. En retournant le pot j’ai remarqué à l’intérieur du trou au cul du pot des petits verres blanc.
    J’ai donc mélangé du savons noir a de l’eau mais les petits verres blanc persiste. Et se mettent dans la coupelle quand la terre sèche.

    Je sonde à rempoter ma bouture mais je crains que les racines ne soit pas encore bien solide pour cette option.

    Que faire ?

    Merci, pour vos réponses.
    Cordialement.

    1. Bonjour,

      Ce sont des vers de compost. Ils se nourrissent de déchets en décomposition et ne font aucun mal à vos boutures. Vous avez dû utiliser un terreau ou un compost pas encore assez mûr. Laissez encore jusqu’au premiers signes de reprise de la croissance avant de rempoter.

  2. Bonjour, j’ai une haie de lauriers roses depuis plus de 5 ans . Je les ai tailler de 2 tiers au mois d’octobre. Il y a quelques jours nous avons du gel jusqu’a -6 je viens de voir que toute les jeunes feuilles sont toutes tacheté marrons et sèche ! On a déjà eu de forte gelé il y a quelques années ils n’ont pas réagis…. Je vois au coeur des lauriers des jeunes petites feuilles bien vertes 🤞

    1. Bonjour,

      Il ne faut pas encore les tailler mais les laisser comme ça. Les feuilles sèches vont continuer de protéger les jeunes pousses. Il fait encore très froid. N’arrosez pas en ce moment. Si la terre est sèche, la rusticité augmente un peu.

  3. Bonjour,
    Mon laurier rose en pot est tout sec (je l’ai protégé cet hiver mais ne l’ai pas arrosé) malgré un arrosage abondant, il ne reprend pas !! Que faire ? Merci

    1. Bonjour,

      Sans arrosage, je crains le pire ! Il faut tailler pour vérifier s’il reste du bois vivant (la section est alors verte). Vous taillez très progressivement jusqu’à en trouver. Si tout est sec et marron, c’est mort !

  4. Mes lauriers sont exposés face à la mer et reçoivent durant les tempêtes de l’eau probablement saline et les feuilles exposées sont devenues jaunes et se recroquevillent.
    Que faire?

    1. Bonjour,

      Le sel des embruns est un véritable problème. Les lauriers roses sont des arbustes naturellement résistants aux embruns et donc bien adaptés pour les jardins côtiers. Mais devant la répétition, il peut y avoir des dégâts. Dans votre cas, peut-être faut-il envisager une protection de type palissage bois par exemple du côté exposé. Sinon, si le problème est mineur, une taille des rameaux touchés en fin d’hiver fera disparaître le problème en attendant le développement de pousses de remplacement à partir du printemps.

  5. Bonjour !
    J’ai planté en début d’automne des lauriers roses. Plein sud. Sol argileux. Les lauriers avaient été cultivés à l’air libre dans la pepinière où je les avais achetés.
    Depuis deux semaines.. Un laurier devient peu à peu tout rouge bien foncé, ce n’est pas collant, il n’y a pas de tâche. C’est simplement les tiges et les feuilles qui se colorent.. De quoi cela peut il venir ? Est ce une maladie ?! Un deuxième laurier commence à changer de couleur..
    Merci pour votre aide
    Lucile

    1. Bonjour,

      Les feuilles rouges sont souvent signe d’une dégradation de la chlorophylle. Dans votre cas, il est possible de penser à un léger coup de froid. Autre explication possible: une plantation dans un sol mal drainé, avec une saturation d’eau d’arrosage ou de pluie.

  6. Bonjour.
    Je possède plusieurs Lauriers roses, 3 en pots et 1 en terre. Celui qui est en terre mesure environ 2.50 m de haut et je viens de constater sur ces branches et tronc qu’il y a des cochenilles noires. Sur les petits, j’arrivai avec de la patience à les supprimer une par une, mais sur le grand comment faire.Je n’arrive plus à atteindre le haut ni l’intérieur. Pulvériser le mélange avec savon noir ne me semble pas évident, auriez vous une solution?
    Autre question, tous les ans je coupe les  » fruits  » qui apparaissent après la floraison. Est ce vraiment nécessaire car à nouveau sur le grand cela devient impossible?
    Enfin, mes petits laurier ont souffert cette année et se sont beaucoup « déplumés » vers le bas. On m’a conseillé de leur faire une coupe pour qu’ils puissent reprendre de l’épaisseur, mais on ne m’a pas dit comment couper. L’idée est elle bonne, et comment faire?
    Merci d’avance pour vos réponses
    Patrick

  7. Bonjour,
    Ma haie de lauriers roses, plantée depuis près de 20 ans, subit cette année une attaque particulière: Beaucoup de pieds portent en quantité des feuilles couvertes d’une sorte de poudre blanche, qui affecte aussi les fleurs et les bourgeons. J’ai traité avec un insecticide bio et du souffre, puis arrosé abondamment les feuilles au jet d’eau (conseil du jardinier de Versailles) ce qui a semblé améliorer la situation pour quelques semaines, mais la poudre blanche a réapparu. Que pourrais-je faire, et de quoi s’agit-il? (j’habite en Provence et mes arrosages sont prudents.

    Et bravo pour votre site très bien documenté et précis.

  8. Bonjour,
    Mon laurier rose, en pot sur une terrasse, perd beaucoup de fleurs.
    Pouvez vous me dire ce qui provoque cette chute quotidienne et comment l’éviter?
    Merci
    Sylvie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page