Fruitiers méditerranéens

Les maladies et ravageurs du figuier

Les figuiers (Ficus carica) sont de robustes arbres fruitiers méditerranéens si l’on prend soin de leur offrir les conditions de culture qu’ils affectionnent : un sol fertile et bien drainé (surtout en période hivernale), une exposition la plus ensoleillée possible et, bien sûr, toujours privilégier une variété adaptée au climat de sa région. Quand bien même ces règles élémentaires sont parfaitement respectées, il n’en demeure pas moins que l’arbre reste soumis, comme d’autres fruitiers, à un certain nombre de maladies et de ravageurs. Apprenez à les identifier et à réagir en conséquence !

Feuilles du figuier qui jaunissent

Si les feuilles jaunissent ou qu’elles tombent avant l’heure, c’est probablement dû à un manque d’eau. Cela se produit en particulier sur les jeunes arbres, quand ils ne sont pas encore suffisamment installés. Apportez de l’eau plus régulièrement, mais en quantité et en espaçant bien ces apports dans le temps.

A l’inverse, des feuilles jaunes peuvent aussi apparaître à cause d’un excès d’eau.

Des zones de brûlures peuvent aussi être observées sur certaines feuilles. Elles sont provoquées par les embruns ou un vent fort et desséchant.

Mosaïque du figuier

A l’image du haricot, le figuier est parfois atteint d’un virus inoculé par les piqûres répétées d’un minuscule acarien : Aceria ficus. Mais la porte d’entrée du virus peut tout aussi bien résulter de l’utilisation d’outils de taille ou de greffage contaminés et non désinfectés d’un arbre à l’autre.

La mosaïque peut affecter l’ensemble du figuier ou se résumer à quelques branches. Les feuilles touchées apparaissent criblées de petites boursouflures consécutives aux piqûres de l’insecte. Elles comportent aussi de vastes taches claires, presque jaunes, alternant avec des zones plus vertes. Certaines feuilles peuvent même paraître atrophiées, de couleur vert pâle. Dans les cas d’infection les plus sévères, la croissance du figuier est freinée et la production fruitière réduite à sa plus simple expression.

Malheureusement, il n’existe pas à l’heure actuelle de traitement permettant d’éradiquer la mosaïque du figuier. Seules des mesures préventives, en l’occurrence des conditions de culture optimales (sol drainé sans excès ni manque d’eau, soleil, éléments nutritifs à disposition, pas de taille sévère…) contribuent à éviter l’apparition de l’Aceria ficus et donc du virus.

Pourriture racinaire

Au printemps, tout semble se dérouler pour le mieux. Les bourgeons terminaux ont laissé place à de jeunes feuilles qui se déploient peu à peu. Néanmoins, dès les premières journées chaudes, une partie ou la totalité des feuilles jaunissent (en fonction de l’étendue de la pourriture) et paraissent prostrées sans raison apparente. Dans les formes les plus graves, les feuilles et les fruits en formation brunissent puis sèchent, avant de tomber. En réalité, le figuier meurt à petits feux puisque ses racines, complètement asphyxiées par le développement du champignon responsable de la pourriture racinaire, sont dans l’incapacité d’alimenter les parties aériennes.

figuier malade
Au début de l’été, ce figuier a vu ses feuilles et figues en formation jaunir et se recroqueviller, conséquences de la pourriture racinaire. L’arbre est mort en peu de temps.

Si les symptômes initiaux peuvent laisser penser à un manque d’eau, il convient de ne surtout pas arroser, l’ambiance humide associée à la chaleur accentuant le développement du champignon.

Une fois déclarée, la pourriture racinaire est malheureusement difficile à combattre, l’arbre est donc souvent condamné. Les traitements à l’aliette, un fongicide véhiculé par la sève, peuvent s’avérer efficaces si l’arbre est partiellement affecté. Le meilleur remède reste une nouvelle fois celui de la prévention. Installez le figuier en sol parfaitement drainé pour éviter l’accumulation excessive d’eau en hiver et au printemps. Évitez également les apports trop localisés d’engrais ou de fumier, ainsi que de blesser l’arbre au niveau de ses racines superficielles ou à la base du tronc.

Teigne du figuier

A la fin du printemps ou en début d’été, un papillon marron (Eutromula nemorana) pond ses œufs sur les feuilles du figuier. Les chenilles qui naissent rongent ces mêmes feuilles pour se nourrir. Ces dernières se recroquevillent et brunissent. Si les attaques de la teigne du figuier sont localisées, le problème est sans incidence sur la récolte des figues et sur la santé globale de l’arbre.

En prévention, installez des nichoirs à proximité du verger pour favoriser la présence de prédateurs naturels de la teigne, notamment les mésanges. En cas de forte infestation, pulvérisez par temps sec un traitement bio de bacille de Thuringe , à renouveler au besoin.

 Cochenille, céroplaste du figuier

Les cochenilles sont parmi les plus redoutables ravageurs des fruitiers. Le céroplaste du figuier (Ceroplastes rusci) n’y fait pas exception. Les adultes se fixent indifféremment sur les branches, les feuilles ou les fruits pour se nourrir de sève, restant protégés par leur carapace grise violacée similaire à celle d’une tortue. Comme sur l’olivier, la présence de cochenilles s’accompagne d’une flopée d’indices : apparition d’une poudre noire sur les feuilles (fumagine), ballet incessant de fourmis et de petites abeilles opportunistes venant se nourrir du miellat sucré produit par les cochenilles. Si l’attaque est d’envergure, le développement de l’arbre peut s’en trouver fortement réduit et son allure paraît triste.

Il est assez facile d’éradiquer les cochenilles au moyen d’un insecticide bio à base d’huile de colza   passé en fin d’hiver ou en cours de végétation.

Mouche noire du figuier

Principalement observée dans le Sud-Est du pays, la mouche noire du figuier (Lonchaea aristella) est parfois responsable à elle seule de la chute prématurée de la presque totalité des figues. La mouche pond ses œufs dans les fruits au début de leur croissance, quand ils sont encore verts. Les figues attaquées changent de couleur bien avant de parvenir à maturité et tombent.

Installez des pièges à glu pour détecter les premiers vols des mouches. Des pièges à phéromones permettent ensuite de capturez les mâles adultes, empêchant de fait l’accouplement et, par voie de conséquence, les pontes. En prévention, vous pouvez également pulvériser une décoction de tanaisie ou d’absinthe. (30 g de feuilles de tanaisie pour 1L d’eau portée à ébullition, macération de 24h).

Ver dans les figues

Ce sont les vers d’une autre mouche (Cerastitis capitata) que l’on trouve parfois logés à l’intérieur des fruits. Les larves de l’insecte hivernent au niveau du sol. Dès les premiers signes du réchauffement printanier, elles sortent de leur léthargie et se transforment en adultes. Les femelles pondent leurs œufs en cours d’été. Les fruits attaqués présentent souvent un petit trou. Les figues parviennent tout de même à maturité mais les fruits sont dévorés de l’intérieur.

Les moyens de lutte visant à limiter les dégâts sont similaires aux attaques de la mouche noire, à savoir le piégeage à l’aide de plaques de glu jaune , très efficaces pour piéger les adultes avant qu’ils ne pondent leurs œufs.

Scolyte du figuier

Il s’agit d’un petit coléoptère noir d’environ 1 mm de long (Hipoborus ficus). L’espèce est spécifique au figuier. Les attaques se concentrent plus fréquemment sur les arbres malades, chétifs ou faibles. Le scolyte du figuier ronge l’écorce, les dégâts pouvant être observés au printemps. Si rien n’est fait, les branches creusées sèchent progressivement avant de mourir.

Dès l’apparition des premiers dégâts, taillez et éliminez les rameaux les plus atteints en les brûlant dans un incinérateur.

Nourrissez les arbres affaiblis pour les aider à se défendre par leurs propres moyens.

A lire sur le même thème:

➥ Multipliez votre figuier avec un marcottage aérien
Tous les conseils de culture du figuier

Mis à jour le Sep 9, 2020 @ 21 h 40 min

42 commentaires

  1. Bonjour,
    Depuis ce printemps, mon figuier présente un aspect étonnant: une branche avec ses branches secondaires a des feuilles de couleur plus claire que l’autre partie de l’arbre.
    Et une branche secondaire basse sur cette branche à feuilles plus claires, qui se dirige vers la partie plus foncée, a ses 3 feuilles foncées il y a aussi une figue en formation alors que toute la branche et ses branches secondaires à feuilles claires n’ont aucun fruit en formation ?
    J’aurais voulu vous mettre une photo, mais je ne sais comment le faire ici ?
    Merci de me dire ce que vous en pensez. Renée

  2. merci, vos réponse interessantes mais rien ne s’applique pour moi,
    j’ai un gros figuier 20 ans, magnifique mais depuis l’année dernière les branches poussent très bas sur l’arbre, on ne peut plus passer dessous, j’ai taillé et je m’aperçois que la repousse s’effectue de façon basse, il ne veut
    pas pousser en hauteur, et cette année mes magnifiques figues ont l’interieur sec, c’est la 1ere fois,
    est ce que cela va avec les branches qui poussent de façon trop basses ?
    merci.

  3. Bonjour,
    Les figues de mon figuier tombent avant de mûrir. Elles ont des petites piqures et des petits vers blanc à l’intérieur.
    Est-ce la mouche noire du figuier?
    Comment le soigner, l’en protéger?
    J’avais imaginé mettre des petits sacs de papier transparents autour des figues?
    Merci de votre réponse.
    Sylviane

  4. Bonjour , je viens de remarquer sur les feuilles de mon figuier il y a des morsures d’insectes on dirait de la dentelle transparent sur le dessus et par endroits de la feuille il y a du coton blanc ou il y a un vert noir à l’intérieur que dois je faire pour le sauver ilest planté pour la deuxième année et il est petit mais il me fait de petits fruits Merci .de votre réponse cordialement mmedorkeld.

  5. Bonjour Bruno.. l’année dernière mon figuier était bien garni mais malheureusement on n’a pu manger aucun fruit car ver à l’intérieur.
    Cette année le fruit est beau mais je n’en ai pas beaucoup ….voilà que je viens de remarquer que certaines feuilles ont une chrysalide avec un petit ver à l’intérieur..est ce la tordeuse ou la Mouche noir ou autre chose?
    J’ai envie de goûter des fruits cette année.
    Est ce suffisant de surveiller tous les jours et enlever les feuilles atteintes ? Il fait environ 2m.
    Vous parlez de phéromone également ..qu’est ce que exactement ce traitement .. ici en Belgique ils n’ont pas l’air de connaître
    J’habite à la périphérie de la province de Liège.
    Merci beaucoup pour votre réponse

  6. Les fruits de mon figuier pourrissent sur l’arbre, ils sont pourtant beaux , une légère pourriture grise et après ils deviennent mous , et l’interieur du fruit, noirci , qu’est ce donc ce probleme ? Que dois je faire merci

  7. Bonjour, mon figuier a plus d’une vingtaine d’années, fait plus de 8 à 10 mètres de haut et fournit un grand nombre de figues mais seulement au mois de mai et celles-ci (plusieurs centaines voir plus) sont toutes immangeables car toutes vertes et sèches à l’intérieur … A la fin de l’été, par contre, je n’en ai jamais eu. Après quelques recherches sur votre site, je pense que le figuier est colonisé par des mouches noires. Par ailleurs, je m’aperçois que les pucerons ont également envahis le figuier, ils produisent une sorte de produit collant (miellat) qui tombe depuis les feuilles et nous empêche de profiter de son ombre. J’aimerais me débarrasser des mouches et des pucerons pour pouvoir profiter de l’ombre et des fruits. Merci d’avance pour vos réponses et vos conseils éclairés. Sébastien

    1. Bonjour Sébastien,

      J’ai l’impression que votre arbre est un figuier mâle. Il ne produit donc que des figues-fleurs spongieuses qui ont traversé l’hiver et se sont développées au printemps. Il ne donnera malheureusement jamais de fruit comestible.
      Les figuiers mâles sont des arbres de semis. Pour les parasites, les solutions sont données dans l’article mais ils ne sont pas responsables de l’absence de figues à manger 🙂 !

  8. Bonjour,
    J’ai constaté en début de semaine que quelques feuilles de mon figuier était en train de fanées.Aujourd’hui les feuilles sont flétries, certaines sont complètement sèches sur 1/4 de l’arbre (qui à 15 ans ,j’habite dans le Landes) . En taillant quelques branches il n’y a rien de particulier dans le bois , ni sur les feuilles non plus .
    Pourriez vous me dire ce qu’il faut que je fasse , faut il couper les branches touchées ou faire un traitement?
    Je peux vous envoyés quelques photos si vous en avez besoin.
    En vous remerciant pour votre aide .
    Karine

    1. Bonjour Karine,

      Il s’agit d’une maladie causée par un champignon. L’alternance de jours chauds et d’autres pluvieux et frais en est la cause. Si l’arbre n’est pas trop grand, on peut effectuer un traitement à la bouillie bordelaise (anti-fongique). Mais avant, désinfectez la lame de votre sécateur , retirez et éliminez toutes les parties atteintes (attention le latex du figuier brûle la peau) et ramassez soigneusement toutes les feuilles tombées.

  9. Bonjour, Je viens de remarquer sur certaines feuilles de mon figuier des espèces de cocons comme un espèce de voile sur la feuille avec des petits points noirs, oeufs ?, et sur une feuille, au moins, une très petite chenille ! comment puis-je traiter avant qu’il ne soit trop tard ? Merci

    1. Bonjour Evelyne,

      Les points noirs sont les déjections de la chenille. A priori, il s’agit de la teigne du figuier, qui a peut-être un peu d’avance vu la douceur du climat actuelle. Si vous en avez beaucoup, vous pouvez traiter au bacille de thuringe (BT). Sinon, et si l’arbre est adulte, il n’y a pas trop de mal.

  10. Bonjour,
    J’ai remarqué des taches marrons sur l’envers de certaines feuilles de mon figuier ? j’aimerais savoir si c’est une maladie et comment la combattre.

  11. Depuis quelques jours j’ai remarqué des taches marrons sur certaines feuilles de mon figuier ? j’aimerais savoir si c’est une maladie et comment la combattre.

      1. Bonjour Jeannot et Michèle,

        A priori, il s’agirait de maladies causés par des champignons mais il est bien difficile de les identifier avec précision. La cercosporiose peut créer ce genre de taches circulaires de couleur brune. Il peut s’agir également d’alternariose. Les 2 maladies sont favorisées par une période d’humidité fraîche (< 15°C) suivie de périodes plus chaudes et sèches au cours de laquelle se développent les taches. Pas de remèdes autres qu'une pulvérisation de bouillie bordelaise ou de soufre mouillable (anti-fongique). Bien ramasser toutes les feuilles qui tombent et les éliminer (pas dans le tas de compost)

      2. Moi aussi, les feuilles semblent brulées (marron) en partie sur l’envers. L’autre côté de la feuille n’a rien. Mais il n’y a pas d’évolution des taches.
        Pour mon cas cela est du au vent fort que l’on a eu en bretagne en Avril. Le figuier ne semble pas aimer le vent froid.

  12. Bonjour,
    Mon figuier est de type mâle. Il fait de petits fruits verts qui tombent chaque année, on ne peut pas les manger. Par contre, chaque année , le figuier produit de belles grandes feuilles vertes.
    Cette année, beaucoup de petits fruits, déjà tombés, MAIS les feuilles sont très petites, vertes sans tache ni jaune. On dirait que les feuilles ne garniront plus . Pourquoi ?
    Les autres figuiers du jardin ont déjà toutes leurs grandes feuilles vertes. Merci
    Gaelle

    1. Bonjour,

      Sans maladie apparente du feuillage ou sans modification des conditions de culture (modification de durée d’ensoleillement par exemple dû au développement d’autres arbres à proximité), il n’y a aucune raison que ce feuillage ne se déploie pas comme d’habitude. Votre figuier n’est-il tout simplement pas un peu en retard par rapport à ses congénères, d’autant plus que c’est un figuier mâle ?

  13. Bonjour, mon figuier sors de très belles feuilles vertes mais par contre ce qui m’inquiète c’est le tronc car il y a des taches comme de la moisissure… qu’est-ce cela voudrait dire ? C’est normale ? Si pas quesque je dois faire ?Merci d’avance pour votre réponse .

  14. J’ai 3 figuiers sur ma terrasse qui ont 5 ans. En début de printemps ils font des belles feuilles et ensuite ( en ce moment) les feuilles flétrissent on voit comme des piqures ( comme des œufs qui poussent à l’intérieur de la feuille ) et le dos de la feuille est marron. Je ne peux vous envoyer des photos c’est assez visible. Avez vous une idée?

    1. Bonjour,

      Il pourrait s’agir de la tordeuse du figuier, une petite chenille de papillon qui pique les feuilles et les mange. Sa présence est facilement repérable: avant de se transformer en chrysalide, ces chenilles tissent un cocon blanc dans des replis de feuille.

      1. Bonjour,
        J’ai ce même problème. Comment faire pour ce débarrasser de ces petites chenilles? Mon figuier est tout jeune et je ne veux pas le perdre. Merci pour votre conseil

      2. Bonjour, j’ai laissé mon inquiétude plus haut, en lisant votre réponse ci dessus, je pense que c’est peut être ce type de maladie naissante qu’a mon figuier. je ne veux pas le perdre, il a 4 ans, figues verte mi août uniquement. Que puis-je faire rapidement ? Puis-je nettoyer les feuilles et avec quoi ? Merci de votre réponse.

  15. Bonjour, les feuilles de mon figuier poussent très lentement, pourtant nous sommes fin avril et sont petites et pas d’un vert foncé. J’ ai eu Des petites figues qui sont toutes tombées.À quoi cela est dû?. Merci

  16. Bonjour,
    Mars: mon figuier de 4 ans, qui d’ordinaire donne de gros fruits très sucrés, est plein de petites figues.
    Avril: beaucoup de figues sont restées petites, jaunes et tombent, il n’en reste que peu sur l’arbre, elles grossissent mais ont un aspect un peu cabossé.
    Le figuier est contre une palissade en bois, au soleil, avec un peu de vent. Dans l’Isère.
    Quel est le problème, à votre avis, pas assez d’eau ou trop ou autre chose? Comment le savoir??
    Merci beaucoup!

    1. Bonjour Radhia,

      Difficile à dire mais ne serait-ce pas un coup de froid ? Je suppose qu’il s’agit d’un figuier bifère qui produit deux fois par an, auquel cas les figues en formation tombent facilement au printemps si le temps est trop froid. Le vent peut contribuer à faire baisser la température de quelques degrés supplémentaires.

  17. Bonjour, je vous écris car tout mes figuiers qui sont dans mon jardin pourtant pas situer au même endroit on eu leur bourgeon de l’année desseche en même pas une semaine.
    En même temps j’ai des pelargonium qui ont eu le même comportement.
    On dirait que tout sèche en quelques jours.
    Pourriez vous me dire pourquoi. Merci d’avance

    1. Bonjour,

      Selon votre région, un coup de gel est possible (brûlure sur des bourgeons déjà démarrés).
      Sinon, un possible champignon qui profite d’une forte amplitude des températures entre la journée et la nuit.
      Les figuiers sont résistants et devraient réagir.

  18. Bonjour,
    j’ai planter un figuier ne pleine terre (argileuse calcaire) il y a une semaine, en pleine exposition au soleil et avec un seul gros arrosage. Depuis il pleut assez fréquemment donc je n’ai pas arrosé. Mais les feuilles du figuier se « ramollissent » et se flétrissent sans jaunir, en passant directement au marron. A t-il soif? Ou bien est-il en overdose d’eau? Merci pour votre aide.

    1. Bonjour Bruno,

      On ne peut pas faire grand chose. Cette année est particulière pour les figues. Nombreuses elles s’ouvrent souvent avant de parvenir à maturité. Les journées (encore) très chaudes contrastée avec des nuits fraîches ne sont pas favorables. Les fruits pourrissent avant d’être consommés. Ramassez les fruits les plus abîmés, éliminez-les. Pour les autres, triez. Même très mûrs, ils peuvent faire une excellente confiture.

    1. Bonjour Françoise,

      Votre figuier n’est-il pas un figuier mâle ? C’est probablement le cas s’il a poussé tout seul (à partir de graines transportées par les oiseaux) et si les figues restent spongieuses et tombent sans jamais mûrir. Si votre figuier correspond à cette description, il ne donnera malheureusement pas de fruits comestibles.

  19. Mon figuier perd son écorce (peau) par plaques qui se déssèchent et laissent le bois à nu. Les feuilles se raréfient et restent chétives. Quelques fruits apparaissent mais restent de petites taille. Au printemps j’ai pulvérisé de la bouillie bordelaise et cet été, voyant du lichens restant sur les branches, je les ai nettoyées au Karcher. Je crains que sa maladie persiste et je ne sais plus quoi tenter pour le sauver.

    1. Bonjour Michel,

      L’écorce se décollant par plaques signe probablement une maladie systémique: c’est à dire un champignon s’étant développé dans les racines et s’étendant progressivement à l’ensemble de l’arbre; ce que semble aussi confirmer la raréfaction des feuilles ou des rameaux se desséchant brutalement. On ne peut malheureusement rien faire pour lutter contre cela, la bouillie bordelaise n’ayant aucun effet sur ce type de maladie cryptogamique.
      Le nettoyeur à haute pression n’a pas dû aider ! Trop agressif, trop humide ! J’en profite pour rappeler que le lichens n’est absolument pas dangereux pour les arbres fruitiers (je vous conseille à ce titre la lecture de cet article qui développe le sujet).

  20. Mes figues presque mûres pourrissent par le dessus, comme si elles étaient brûlées par le soleil.
    Elles se couvrent d’une sorte de chancre marron.
    Elles ramollissent et sèchent,
    Je n’ai pas trouvé cette maladie sur les sites autorisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page