Cultiver les rosiers arbustifs et grimpants

6 maladies des rosiers et leurs traitements

Difficile d’imaginer un jardin sans rosiers. Bas, arbustifs ou grimpants, les rosiers sont les arbustes préférés des jardiniers ! Mais les maladies et les parasites les adorent aussi ! Voici comment reconnaître les principaux ennemis des rosiers ainsi que les traitements à effectuer.

pourquoi les feuilles des rosiers jaunissent
Chlorose du rosier : Les feuilles des rosiers jaunissent © DepositPhotos

Chlorose du rosier

Description de la maladie : Il s’agit d’une carence en fer qui indique que le sol est trop calcaire. Un excès de calcaire bloque l’assimilation du fer et de divers minéraux au niveau des petites racines, empêchant la synthèse de chlorophylle.

Symptômes : Les feuilles du rosier jaunissent peu à peu. La couleur des nervures reste cependant bien verte et visible. Les jeunes feuilles comme les plus anciennes peuvent être touchées par la chlorose : elles se décolorent entièrement, puis sèchent avant de tomber. Le rosier perd de la vigueur car la photosynthèse est ralentie.

Traitement : Pulvérisez régulièrement sur le feuillage de vos rosiers un produit anti-chlorose dilué dans l’eau. Ajoutez-en aussi à l’eau d’arrosage de temps en temps. En prévention, les variétés de rosiers greffées sur églantier supportent mieux les sols calcaires. En complément, mélangez du compost ou des écorces de pin à la terre afin de l’acidifier.

rouille du rosier
Taches de rouille sur un rosier © DepositPhotos

Rouille sur les rosiers

Description de la maladie :  La rouille est causée par un champignon (Phragmidium subcorticium) qui apparaît dès que les températures se radoucissent, par temps humide et même sec.

Symptômes : Au printemps, le revers et le dessus des feuilles se couvrent de pustules poudreuses arrondies jaune orangé. Ces nombreux petits amas sont les spores du champignon. En cas de forte attaque, les feuilles sont presque entièrement recouvertes : elles sèchent, avant de tomber.

Traitement des rosiers : Intervenez rapidement en début de saison en pulvérisant de la bouillie bordelaise dès l’apparition des taches, puis tous les 15 jours. Les spores du champignon peuvent résister au froid dans les replis des feuilles mortes. Effectuez un nettoyage minutieux du rosier avant l’hiver pour éliminer toutes les feuilles malades.

oidium maladie des rosiers
Oïdium ou maladie du blanc des rosiers © DepositPhotos

Oïdium du rosier ou blanc

Description de la maladie :  L’oïdium du rosier est provoqué par un champignon (Sphaerotheca pannosa). Son apparition et son évolution est très rapide lorsque la température dépasse 20°C.

Symptômes : Les feuilles, les boutons de fleurs et les tiges se couvrent d’un duvet blanc poussiéreux qui s’étend et s’épaissit. Les feuilles des rosiers atteints se déforment et s’enroulent autour de la nervure. Lorsque les boutons sont touchés, les roses ne peuvent pas s’ouvrir complètement. Ce champignon peut survivre en hiver sur les rameaux, à la base des épines ou des bourgeons.

Comment traiter l’oïdium sur les rosiers ? Un traitement à base de [soufre est efficace. Si le printemps est chaud, effectuez ce traitement en prévention avant l’apparition des premiers signes. En automne, nettoyez vos rosiers, éliminez toutes les parties contaminées afin de limiter la propagation de la maladie.

maladie rosier taches noires
Début de la maladie des taches noires sur les feuilles d’un rosier © DepositPhotos

Taches noires sur les feuilles ou Marsonia

Description de la maladie :  Les taches noires correspondent à un champignon (Marssonina rosae) qui apparaît pendant l’été, lorsque le temps est chaud et humide (Plus de 20°C). Cette maladie est aussi connue sous le nom de Marsonia du rosier.

Symptômes : Les feuilles des rosiers sont couvertes sur le dessus de taches noires rondes aux contours nets, séparées les unes des autres. Elles mesurent environ 1 cm de diamètre. Le reste de la feuille peut jaunir complètement ou seulement autour des taches. Par temps chaud et humide, au fur et à mesure de la progression du champignon, les taches s’étendent, les feuilles jaunissent et finissent par tomber. Le rosier se retrouve presque sans feuillage et s’affaiblit.

Traitement des rosiers contre la maladie des taches noires : Bien qu’impressionnante, cette maladie n’empêche toutefois pas le rosier de se regarnir rapidement. Pulvérisez de la bouillie bordelaise rapidement dès l’apparition des premières taches ou en prévention, dès la fin du mois de mai, puis tous les 15 jours en été. Nettoyez aussi très régulièrement vos rosiers. Les feuilles malades tombées au sol abritent les spores du champignon.

puceron vert sur les rosiers
Colonie de pucerons verts sur un rosier © DepositPhotos

Pucerons verts sur les rosiers

Description de la maladie :  Les pucerons verts (Macrosiphum rosae) vivent en colonie à la base des boutons de fleurs, sur les jeunes pousses et sous les feuilles des rosiers. Ils sont généralement présents sur les rosiers au printemps, puis à l’automne.

Symptômes : Les pucerons piquent les rosiers pour se nourrir de la sève, ce qui affaiblit l’arbuste. Les nouvelles pousses de vos rosiers sont donc moins longues, la croissance est ralentie et la floraison est aussi moins importante.

Traitement pour lutter contre les pucerons verts : Un traitement naturel au savon noir dilué dans l’eau (dosage entre 5 et 10% selon l’importance de la colonie) est efficace. Renouvelez ce traitement 4 à 5 jours plus tard si le problème persiste). En complément, favorisez la présence d’insectes prédateurs de pucerons comme les larves de coccinelles en plantant près de vos rosiers de nombreuses plantes fleuries.

chenille sur les feuilles des rosiers
chenille, tenthrède sur une feuille des rosier © DepositPhotos

Chenille du rosier ou tenthrède

Description de la maladie :  Des chenilles vert clair à tête jaune, avec des points noirs, mangent les feuilles des rosiers. En réalité, ces fausses chenilles sont les larves d’un insecte (Arge ochropus). Une première vague d’attaque a lieu en mai ou juin, puis une seconde pendant l’été.

Symptômes : La plupart des feuilles tendres des rosiers sont mangées. Les tenthrèdes ne laissent que les nervures.

Traitement pour lutter contre les fausses chenilles : Au plus fort des attaques, un traitement naturel avec un insecticide à l’huile de colza est efficace.  En prévention, coupez et éliminez les rameaux abîmés qui portent de nombreuses chenilles. Comme les larves de la seconde génération hivernent dans le sol, n’hésitez pas également à griffer la terre au pied de vos rosiers en fin d’été pour que les oiseaux puissent vous aider dans la lutte.

Comment prévenir les maladies des rosiers ?

Il existe plusieurs moyens simples de limiter les maladies :

Choisissez l’emplacement de vos rosiers avec soin : à l’abri du vent, des expositions trop chaudes comme trop froides et ombragées, qui offrent un terrain favorable aux maladies. Évitez également de les planter au pied de murs exposés au plein soleil qui, par leur réverbération, « grillent » les feuilles en été et assèchent les rosiers.

Ne mouillez pas le feuillage lors des arrosages : par temps chaud, l’humidité favorise l’apparition des maladies. Arrosez toujours vos rosiers au pied, en privilégiant des apports réguliers.

Renforcez la résistance naturelle de vos rosiers : Pour cela, pulvérisez tous les 15 jours du purin de prêle et faites des apports d’[engrais rosier complet, au moins deux fois par an, au printemps et en automne.

Choisissez enfin des variétés résistantes aux maladies et adaptées à votre climat : Le label ADR est ainsi attribué aux rosiers qui offrent de nombreuses roses sans maladies après 3 années de culture sans traitement.

8 commentaires

  1. Bonjour, mon rosier semble malade mais au niveau des fleurs.

    Elles ont comme des pustules sur les pétales et se colorent progressivement de marron. Il y a un bourgeon qui devient marron et ne s’ouvre pas.
    Qu’en pensez vous ?

    Merci pour votre réponse.

    Cdt

  2. Bonjour .
    Je suis surprise car mon rosier a sur toutes ces feuilles des trous comme si il etait manges je me me demande si les pucerons mangent les feuilles auriez vous une astuce a me donner svp

    1. Bonjour Séverine,

      Les pucerons ne mangent pas les feuilles des rosiers, ils sucent la sève, affaiblissent donc la plante et accessoirement transmettent des maladies virales. Pour des feuilles dévorées, il faut regarder du côté des tenthrèdes. Ce sont des larves d’insectes qui ont l’allure de petites chenilles très discrètes. Observez attentivement. Traitez avec un insecticide végétal à diluer

  3. Mon rosier sur mon bacon un peu vente se couvre de petits filaments minuscules sur et sous les feuilles si bien qu’ en peu de temps elles dessechent et tombent. Le rosier se retrouve sans feuilles puis de nouvelles repoussent et ainsi de suite. Les boutons floraux ne subissent pas de dommages mais des bouts de branches dessechent de temps en temps. Qu’ à t il? Que faut il faire? Merci de votre aide.

    1. Bonsoir,

      Sans photo, difficile de poser un diagnostic précis. Cela ressemble tout de même aux symptômes d’un champignon (maladie cryptogamique) comme l’oïdium ou encore la pourriture grise. La solution, bouillie bordelaise à la chute des feuilles puis une pulvérisation régulière sur le nouveau feuillage d’une solution naturelle composée d’une dose de lait demi-écrémé pour dans 9 doses d’eau. C’est efficace s’il s’agit de l’oïdium.

      1. Bonjour,
        Mes rosiers en boutons sont atteints d’oidium – que faire ils ne semblent répondre à aucuns traitements. Dois-je couper les tiges ???
        Merci.

      2. Bonjour,

        On agit surtout en prévention contre l’oïdium, en pulvérisant du purin de prêle ou du lait. Une fois installé, il n’est plus possible de l’éradiquer. Coupez toutes les parties atteintes avec un sécateur désinfecté, éliminez-les et désinfectez les plaies avec une pulvérisation de bouillie bordelaise moitié dose par rapport à ce que préconise l’emballage. Dans les semaines qui viennent, pulvérisez régulièrement du purin de prêle et pensez à nourrir (au compost) régulièrement les pieds pour qu’ils se fortifient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page