Copalme d Amérique | Jardipartage

Copalme d’Amérique : Le Liquidambar aux milles nuances de couleurs

Le copalme d’Amérique est un arbre spectaculaire par sa panoplie de couleurs chaudes à l’automne. Facile d’entretien, il demande un espace adapté du fait de sa grande taille.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Liquidambar styraciflua
Nom courant : Copalme d’Amérique ; liquidambar et, moins communément, noyer satiné ou styrax.
Famille :  Altingiacées (précédemment Hamamélidacées).
Origine : Etats-Unis.
Hauteur x étalement : jusqu’à 15 mètres de hauteur et 1 mètre de diamètre pour le tronc.

Feuillage : Caduc, avec des feuilles très découpées en forme d’étoile présentant de 5 à 9 pointes et qui peuvent mesurer jusqu’à 18cm de longueur ; les feuilles d’un vert franc se colorent successivement de jaune, d’or, d’orange cuivré et de pourpre à l’automne.
Floraison : Au printemps, des fleurs apparaissent, les fleurs mâles sont des épis au port dressé avec des étamines de couleur jaune tandis que les fleurs femelles sont vertes en forme de petits colliers qui pendent (les pics étant les pistils).
Fruit : Sec, en forme de boule hérissée de 3cm de diamètre renfermant de minuscules graines qui ressemblent à une poussière dense lorsque le fruit s’ouvre, à maturité.
Ecorce : De couleur rouge foncé à brune avec des crevasses.

Exposition : Ensoleillée (si vous choisissez un lieu légèrement ombragé, le développement du copalme d’Amérique sera moins spectaculaire).
Sol : Ordinaire, non calcaire, riche en matière organique et bien drainé.
Rusticité : Jusqu’à -15°C.

copalme d amérique feuille | Jardipartage
Les feuilles du copalme dAmérique virent successivement au jaune puis au rouge en automne © CréaHortalia

Planter un copalme d’Amérique

Comment choisir son copalme d’Amérique ?

Il existe plusieurs cultivars de copalme d’Amérique : tous mesurent moins de 10 mètres à maturité. Pour connaître celui qui vous correspond, voici quelques informations sur les plus courants :

  • ‘Albomarginata’ présente des feuilles avec une teinte rosée à l’automne,
  • ‘Rotundiloba’ a le bout des feuilles arrondis,
  • ‘Golden Treasure’ présente des feuilles avec des zones plus claires, voire blanches, pendant la saison estivale.

Quand planter le copalme d’Amérique ?

Comme la majorité des grands arbres, le copalme d’Amérique doit être planté hors période de gel, nous vous recommandons une plantation entre septembre et décembre pour favoriser un bon enracinement. Il est également possible de planter le copalme d’Amérique entre février et mai : il faudra être vigilant à l’arrosage pour assurer la bonne reprise de la plante.

Comment planter le copalme d’Amérique ?

  • Réalisez une grande fosse de plantation, le copalme d’Amérique va faire une racine pivot.
  • Ajoutez du compost dans le trou pour favoriser le développement racinaire.
  • Placez votre copalme d’Amérique.
  • Recouvrez de terre.
  • Réalisez une cuvette autour du pied.
  • Arrosez abondamment.

Si vous plantez votre copalme d’Amérique à la fin de l’hiver ou au début du printemps, nous vous conseillons d’étaler un paillage au pied de votre arbre pour conserver au maximum l’eau d’arrosage.

copalme d amérique hauteur | Jardipartage
Certaines variétés de copalme dAmérique ont un port colonnaire et leur faible hauteur est donc bien adaptée pour une plantation dans un petit jardin © Wiert nieuman

Entretenir le copalme d’Amérique

Avec sa silhouette naturellement en forme de pyramide, le copalme d’Amérique demande très peu d’entretien.

A l’automne, cependant, il est recommandé d’enlever les branches abîmées et/ou mortes pendant la saison chaude afin de profiter pleinement de la beauté des couleurs de son feuillage.

Si vous trouvez que votre liquidambar n’est pas assez fourni, il est possible de le tailler après la floraison. Pour cela, il faut couper au-dessus d’un nœud : cela favorisera le développement de nouvelles branches.

Copalme d’Amérique : comment le multiplier ?

Le copalme d’Amérique se multiplie majoritairement et naturellement par semis direct : il est alors possible de récupérer les jeunes plants pour les placer dans l’endroit approprié.

De façon spontanée, le copalme d’Amérique ou liquidambar peut créer des drageons : de nouveaux pieds, à la base de l’arbre. Il est aussi possible de les retirer pour les placer dans un lieu adapté à leur épanouissement.

Il est également possible de marcotter le copalme d’Amérique. Pour cela, il faut plier une branche, lorsque l’arbre est encore jeune, pour l’enterrer : ainsi, la partie sous terre développera des racines puis un système aérien. Vous pourrez alors libérer le nouveau copalme d’Amérique en coupant à la jonction avec celui de départ.

author avatar
Bruno Nunez
Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut