Accueil » Jardiner » Le Flamboyant d’Hyères (Sesbania punicea)
sesbania punicea

Le Flamboyant d’Hyères (Sesbania punicea)

Le Flamboyant d'Hyères (Sesbania punicea)
Partagez votre avis sur cet article !

Originaire des régions sèches subtropicales et rattaché à la grande famille des Fabacées (qui compte aussi de nombreuses plantes figurant parmi les légumes les plus consommés en France : pois, haricot, fève… ou des arbres tels que l'arbre de Judée par exemple), le Sesbania punicea est un arbuste à la floraison rouge-orangé spectaculaire. Frileux, peu rustique, sa culture en pleine terre n’est malheureusement l’apanage que de quelques régions privilégiées du pourtour méditerranéen ou du quart sud ouest du pays.

Un arbuste fragile

Le Sesbania punicea prend l’allure d’un petit arbre au port parasol ne dépassant guère les 2 m à 2 m 50 de hauteur. Faiblement résistant au froid, sa rusticité moyenne (-5° à -8°C)  est largement compensée par une grande vigueur et un semis spontané abondant.

Comme de nombreux représentants de la famille des Fabacées, les feuilles du Sesbania comportent des folioles en nombre pairs d’un vert assez clair. Le feuillage est normalement persistant mais en fonction du climat, il peut s’avérer semi-caduc.

Les fleurs se développent en grappes pendantes à l’aisselle des feuilles.  Leur forme de griffe trahit leur parenté avec la glycine ou le Cytise (tous deux sont également des Fabacées), leur couleur rouge ou orange lumineux ayant inspiré le surnom de Flamboyant d’Hyères attribué au Sesbania. Cette superbe floraison démarre au début de l’été et monte progressivement en puissance jusqu’à la fin de l’automne si l’arrière-saison est douce et ensoleillée.

Les fruits découlant des fleurs sont des gousses présentant 4 côtes bien marquées, ondulées. D’abord vertes, elles virent au brun au fur et à mesure qu’elles sèchent. Les graines qu’elles renferment sont alors mûres.

arbre flamboyant hyeres

Où le planter ?

Considéré comme une plante méditerranéenne, le pourtour de la grande Bleue et l’extrême Sud-Ouest du pays sont les deux seules régions françaises réellement susceptibles d’accueillir en pleine terre le Flamboyant d’Hyères.  Ailleurs, son installation en pleine terre reste tout de même possible en situation abritée. La durée de vie de l’arbuste est alors réduite mais largement compensée par sa faculté à se ressemer en abondance.

Si le Sesbania punicea ne supporte absolument pas les terrains calcaires, il apprécie en revanche le plein soleil et les terres meubles, sèches et même pauvres, pouvant alors s’inclure dans des projets de création de jardins secs, sans aucun arrosage.

La période de plantation la plus favorable se situe au printemps.

Comment semer des graines de Sesbania ?

Les graines du Flamboyant d’Hyères germent très facilement au printemps, même si elles sont prélevées sur des gousses totalement sèches ayant été soumises aux aléas climatiques (gel en particulier).

Semez une ou plusieurs graines dans un pot en terre cuite rempli d’un mélange léger constitué d’une moitié de terre de jardin, d’une autre moitié de sable. Arrosez modérément. Cultivé en pot, le Sesbania fleurira et produira des graines dès sa première année de culture. Abritez-le des grands froids dès l’hiver venu. Vous pourrez alors l’installer en pleine terre au printemps suivant. Il n’en sera que plus vigoureux.

sesbania punicea semis

Culture en pot

La culture en pot du Sesbania punicea est possible. Dans ces conditions, l’arbuste se comporte comme une plante d’orangerie devant être abritée l’hiver. Néanmoins,  le développement important et rapide de son système racinaire fait que le Sesbania se retrouve rapidement à l’étroit. Des rempotages très réguliers sont donc nécessaires pour le maintenir en pot.

Maladie et problèmes fréquents

Comme de nombreuses Fabacées, le Sesbania est régulièrement sujet au printemps à des attaques de pucerons. Pour limiter les populations et les dégâts occasionnés, privilégiez la diversité au jardin en installant de nombreux refuges pour les insectes auxiliaires prédateurs de pucerons (larves de coccinelles, chrysopes…)

Confusion possible

En France, c’est le Flamboyant d’Hyères (variété Sesbania punicea) qui est essentiellement cultivé. D’autres variétés de Sesbania (grandiflora, formosa), plus frileuses, ne résistent pas sous nos latitudes.

Le Flamboyant d’Hyères est souvent confondu avec Schizolobium, un arbuste proche, de la même famille des Fabacées, à la floraison et croissance tout aussi spectaculaires que le Sesbania. A la différence près que la floraison de ce proche parent est de couleur jaune et qu’il est originaire d’Amérique centrale.

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *