Arbres fruitiersJardiner en hiver

Le kumquat, aussi exotique que rustique !

Originaire de Chine, le kumquat (Fortunella margarita) est issu de la famille des Rutacées. Rustique, c’est l’un des agrumes les plus résistants au froid, et peut supporter jusqu’à environ -10°C. Il  forme en quelques années un petit arbre de 2 à 4 mètres de hauteur.

Les exigences du kumquat

Entretien kumquatLe kumquat a besoin d’un emplacement au soleil non brûlant, de préférence avec une orientation à l’est ou au sud-est pour lui faire profiter de matinées bien illuminées, et d’ombre ou mi-ombre l’après-midi. Privilégier aussi un emplacement à l’abri des vents froids hivernaux, au pied d’un mur ou dans une cour par exemple.

Où planter et quel entretien ?

Les kumquats se récoltent en hiver, comme la plupart des agrumes de nos jardins.

En pots, préparer un mélange de terreau, de terre ordinaire et de fumier (50-35-15). Prévoir un contenant large et profond avec une bonne couche drainante dans le fond.

Un apport d’engrais liquide spécialement formulé pour les agrumes, deux fois par mois, de début mars à septembre, l’aidera à bien se développer. Des arrosages continus en été permettent de garder la motte humide.  Le kumquat peut être installé dans un local lumineux mais non chauffé pendant l’hiver, où l’on stoppe les apports d’engrais et les arrosages. Si il est conservé dehors de début novembre à mi ou fin avril, mieux vaut le maintenir en situation protégée, couvert d’un voile d’hivernage que l’on retire si plusieurs jours de redoux s’annoncent.

entretenir un kumquatA la différence du citronnier ou de l’oranger par exemple, il est possible de planter le kumquat en pleine terre presque partout en France. Il supporte mieux ainsi une sécheresse passagère, notamment si un paillage est disposé à ses pieds.

Au printemps, une taille légère d’entretien s’impose pour retirer le bois mort, aérer et équilibrer la ramure.

Floraison et récolte des fruits

Le kumquat dévoile des fleurs blanches parfumées en bouquets, de mars à juin, et fructifie en hiver.

Principales variétés de kumquat…

Fortunella japonica : fruits ronds à la chair douce et sucrée.

Fortunella hindsii : petits fruits renfermant de gros pépins.

Fortunella margarita : petits fruits ovales à la chair acide, utilisés en confiserie.

Les ennemis

Comme beaucoup d’agrumes, le kumquat est sensible aux parasites piqueurs-suceurs de sève, à l’image des cochenilles, des pucerons, des aleurodes… Ne pas appliquer de traitement à base d’insecticide, surtout si les fruits sont destinés à être consommés.

Préférer, après agitation, la pulvérisation, sur et sous les feuilles, d’une mixture maison, assez efficace, composée d’1 cuillère à café d’huile de soja, d’1 cuillère à café  de savon noir et d’1 cuillère à café d’alcool dans un litre d’eau.

Tags

Bruno Nunez

Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

22 commentaires

  1. Bonjour,
    On m’a offert un kumquat il y a 3 ans et il portait des fruits. Mais depuis il ne fleurit pas et bien sur il ne donne aucun fruit. Par contre il y a des épines sur les branches.
    Je précise que je vis en région méditerranéenne et que mon kumquat est placé au balcon été comme hiver.
    Merci pour votre aide!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer