Plantes fleuries et vivaces

La Calamagrostide: Une Graminée Lumineuse !

Le Calamagrostis acutiflora ou calamagrostide est une graminée plantureuse, appréciée pour sa bonne résistance au vent. Toujours graphique avec ses épis soyeux dressés ou légèrement retombants et ses tiges pourpres à l’automne, c’est une valeur sûre parmi les graminées.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Calamagrostis acutiflora « Karl Foerster »
Nom courant : Calamagrostide lancéolée, calamagrostide à fleurs pointues, gourbet
Famille : Poacées

Hauteur x étalement :  à l’âge adulte, 1,30 m à 2 m de hauteur pour 60 cm de large environ. La croissance de cette graminée est rapide.
Feuillage et tiges : Semi-Persistant. Elle forme au début du printemps une touffe dense de feuilles étroites, lustrées, souples, vert foncé. Les tiges et feuilles persistent tout l’hiver, même sèches. La variété Karl Foerster est stérile, ce qui atténue son caractère envahissant.
Fleurs :  La floraison est abondante en juin-juillet. Les inflorescences ressemblent à des plumes souples, rosées. Elles dorent et deviennent soyeuses au fil des semaines, en été, puis se resserrent et se redressent avant de prendre une ravissante teinte fauve qui capte bien la lumière. Ces touffes sont très décoratives tout l’hiver.

Exposition : au soleil
Sol: Le Calamagrostis acutiflora s’adapte à presque tous les sols mais cette Poacée préfère une terre riche, bien drainée, restant fraîche tout l’été. Elle tolère tout de même les sols plus secs, y compris calcaire.
Rusticité : Rustique jusqu’à -15°C, -20 °C si le sol est bien drainé.

Entretien du Calamagrostis acutiflora

Quasi sans entretien, cette graminée est vraiment facile à vivre :

Tuteurage : Pas besoin de tuteurer la touffe si elle est cultivée au plein soleil. A mi-ombre en revanche, quand elle manque de lumière, les tiges de la calamagrostide sont plus molles et s’affaissent plus facilement. Il faut donc éviter une concurrence trop forte autour d’elle pour qu’elle puisse profiter d’un maximum de lumière.

En région ventée, les épis ondulent avec le vent. Ils se couchent souvent sous le poids de la pluie mais reprennent rapidement leur port dressé en période sèche.

Nettoyage : Rabattez l’ensemble de la touffe à 5 cm du sol à la fin de l’hiver, en février-mars, juste avant le redémarrage des nouvelles pousses.

➥ Consultez ces conseils pour savoir quand et comment tailler toutes vos graminées.

calamagrostis acutiflora overdam
© F.D.Richards

Utilisations de la calamagrostide Karl Foerster

Cette graminée est idéale dans un jardin sans arrosage, sur du gravier, où ses grandes inflorescences barbues captent le soleil rasant d’une belle fin de journée.

On peut aussi la planter dans une plate-bande, au milieu de grandes vivaces à floraison automnale.

Elle peut également servir de plante écran pour séparer deux espaces du jardin ou pour marquer une bordure, en particulier si elle est cultivée en bac.

L’hiver, le Calamagrostis acutiflora est superbe à l’avant d’arbustes persistants qui font parfaitement ressortir ses tiges pourprées et ses fleurs fauves.

Multiplication du Calamagrostis acutiflora

Au printemps, vous pouvez diviser les touffes âgées de quelques années pour les rajeunir. Replantez immédiatement les éclats en pot ou dans un autre endroit du jardin.

Le saviez-vous ?

  • Très décoratives au jardin, les inflorescences de la calamagrostide sont aussi très belles dans des bouquets secs ou frais.
  • Les calamagrostides se montrent souvent assez envahissantes mais elles présentent l’avantage de s’hybrider très facilement entre elles, donnant naissance à de nombreux bébés plantes stériles.

Variétés conseillées de Calamagrostis

Le Calamagrostis acutiflora Karl Foerster est un grand classique que l’on trouve aussi sous le nom de « stricta ». Cet hybride stérile, non envahissant, se couvre d’épis rose rougeâtre qui deviennent jaunes en vieillissant. Hauteur : environ 2 m.

Le Calamagrostis acutiflora overdam développe de belles feuilles panachées de blanc. Comme souvent avec les plantes panachées ; il est moins vigoureux et moins florifère. Hauteur : environ 70 cm à 1,20 m.

Sur le même thème:

Molinia caerulea, Molinie bleue: une Graminée plantureuse !

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer