Plantes fleuries et vivaces

Les verveines: des fleurs colorées tout l’été

Faciles à cultiver, les verveines sont des plantes annuelles ou vivaces de massifs et jardinières appréciées pour leurs fleurs généreuses et leurs couleurs pétillantes.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Verbena
Nom courant : verveine hybride
Famille : Verbenacées
Type : Vivace, mais généralement cultivé comme plante annuelle.

Hauteur : Très variable selon l’espèce, de 20 à 40 cm en tous sens généralement
Feuillage : Les feuilles sont petites et dentelées.
Fleurs : Les fleurs se renouvellent de juin jusqu’aux premières gelées. Elles sont groupées en bouquets plus ou moins larges dont les couleurs variées, tendres ou vives, sont parfois panachées, striées ou avec un œil plus clair.

Exposition : Plein soleil, tolèrent l’ombre légère ; à installer en terre uniquement dans les régions de climat doux.
Sol : Bien drainé, léger, pleine terre pauvre, sèche ou caillouteuse. Ne réussissent pas en sol lourd et argileux.
Rusticité : Faible, beaucoup de verveines sont gélives.

Verveines annuelles

Ce sont souvent des hybrides obtenus à partir de plantes vivaces exotiques. Leur rusticité est donc limitée. Mais elles offrent une longue floraison d’été, continue de juin jusqu’aux premières gelées.

Plantées en terre sur le pourtour méditerranéen, elles passent l’hiver.

Il existe aussi des verveines strictement annuelles, non rustiques, même en climat doux. On les obtient par semis de graines.

Toutes ces verveines ont des formes variables : elles poussent en touffes dressées pour certaines, rampantes ou retombantes pour d’autres. Toutes portent des feuilles opposées, ovales, dentées et rugueuses.

Les petites fleurs sont réunies en gros bouquets qui font penser à des pompons. On trouve plus de 250 variétés de verveines hybrides, avec des couleurs unies ou mélangées.  Leurs teintes sont chaudes (rose, rouge) ou plus froides (bleues, violet).

Semis et plantation des verveines annuelles

Semis : Semez la verveine au chaud, en mars ou avril, dans des terrines ou en godet remplis d’un mélange de terreau et de sable. Il faut recouvrir les graines avec à peine un peu de terreau. Couvrez ensuite d’une plaque de verre ou de film plastique afin de conserver l’humidité.

En fonction de la température (minimum 18°C), la levée demande généralement 15 jours. Conservez-les sous abri.

Lorsque les plants sont suffisamment développés, repiquez-les en godet individuel, en jardinière ou en pot, dans un mélange de bonne terre, terreau, et un peu de sable. Pincez-les pour qu’ils se ramifient. Vous pourrez les planter au jardin vers la mi-mai.

Plantation en pleine terre : On peut acheter en mai de nombreux plants vendus en godets. C’est le début de la période de plantation. ( mai à juillet). Ne les plantez pas trop tôt : les verveines sont frileuses. Elles détestent les périodes de froids prolongées.

Comptez environ 10 plants de verveine par mètre carré pour une plantation en pleine terre.

Comme d’autres plantes fleuries annuelles, les verveines sont gourmandes. Avant de les installer, mélangez à la terre d’origine du compost ou du terreau de qualité.

Entretien des verveines

Les verveines détestent les sols argileux et les excès d’eau. Si on respecte ces exigences, leur culture est facile et ces annuelles ou vivaces sont très florifères.

Arrosage : Des arrosages légers mais réguliers, au goulot d’un petit arrosoir, sont nécessaires. Prenez soin de ne pas mouiller ni éclabousser le feuillage pour éviter l’oïdium : le principal ennemi de la verveine qui se développe en situation chaude.

Engrais : Pour les verveines cultivées en pot et en jardinière, ajoutez un peu d’engrais liquide mélangé à l’eau d’arrosage une fois par semaine.

Maladies et parasites : Eliminez les pucerons qui peuvent attaquer vos verveines. Parfois aussi, quand le temps est vraiment très sec, des araignées rouges apparaissent. Vous pouvez traiter dans les 2 cas au savon noir pour les éliminer.

Nettoyage des fleurs fanées : Supprimez les fleurs fanées et les tiges défleuries très régulièrement pour inciter la plante à renouveler ses boutons floraux.

Rabattez les verveines vivaces aux pieds en toute fin d’hiver. Leur touffe se renouvelle complètement chaque année.

Utilisations des verveines au jardin

Ce sont des fleurs à massifs. Mais vous pouvez aussi utiliser les verveines annuelles comme plantes de bordure ou encore dans les compositions, en jardinières et en pots, seules ou avec des œillets par exemple.

Les formes retombantes sont parfaites en suspensions ou pour obtenir un couvre-sol tout l’été. Vous pouvez les associer à des lobélias bleus ou à des brachychomes.

Variétés de verveines annuelles

Les variétés de verveines sont généralement classées en « séries » de plantes aux caractéristiques proches mais se distinguant par les coloris de leurs fleurs. Voici les plus connues :

Verveines Aztec

Hauteur : 30 cm, étalement : 50 cm.

Elles développent des tiges semi-retombantes, offrant des fleurs roses, saumonées, pêche ou rouge. A utiliser en jardinière, suspension.

verveine lanai twister pink
Lanaï twister Pink © Serres Fortier

Verveine Peaches and Cream

Hauteur : 20 cm, étalement : 20 cm.

Cette verveine hybride, primée dans les années 1990, est étonnante par les couleurs de ses fleurs :  chaque bouquet comporte à la fois des fleurs aux couleurs tendres et d’autres plus vives : orange, rose saumon, jaune pâle, rose clair, etc.

Verveines Lanaï

Hauteur : 30 cm, étalement 45 cm environ,

Très ramifiées, ces verveines se couvrent de fleurs rayées ou bicolores très élégantes. Elles ont une bonne résistance aux maladies (oïdium). A utiliser en pot et suspension.

Verveine tapiens

Les verveines tapiens se couvrent de nombreuses fleurs roses ou bleu violet de mai jusqu’aux premières gelées. Elles forment un joli tapis coloré.

Verveine Novalis

Les verveines de la série Novalis ont une floraison précoce. Leurs fleurs sont blanches, bleu foncé, roses ou rouges, certaines avec un œil blanc.

Verveines vivaces

Moins exigeantes que les annuelles, les verveines vivaces aiment le plein soleil mais sont plus tolérantes sur la nature du sol, du moment que la terre n’est pas trop humide.

Verveine de Buenos Aires, Verbena bonariensis

verveine fleur entretien
Verveine de Buenos Aires © Jardipartage

Sa silhouette légère laisse le regard la traverser. Ses petites fleurs violettes culminent à 2,50 m de hauteur.

C’est une vivace éphémère, dont le pied ne dure que quelques années mais qui se ressème pour se renouveler. Autre intérêt, elle attire énormément de papillons.

Si vous la trouvez trop haute, plantez la verveine lollipop. Cette variante plus basse (60 à 80 cm de hauteur) est plus facile à utiliser.

➥ A lire aussi: fiche de la verveine de Buenos Aires

Verveine hastée, Verbena hastata

Originale avec sa silhouette très élancée, cette verveine est haute d’1,50 m environ. Elle développe des épis denses, dressés et étroits de fleurs blanches, roses ou pourpres qui forment des chandeliers.

C’est une plante très rustique, très florifère aussi, qui se ressème beaucoup. Cultivez-la au soleil, en terre pas trop humide.

Verveine rugueuse Verbena rigida ou venosa

verbena rigida
Verbena rigida © Polaris

Cette plante basse (30 à 40 cm de hauteur) s’étale en drageonnant. Elle est donc idéale à planter sur un talus, au soleil.

Rustique jusqu’à -20°C environ, elle repart des racines à chaque printemps. Elle développe un feuillage rugueux et se couvre de fleurs pourpres à violettes se renouvelant tout l’été.

Verbena radicans

C’est une verveine tapissante (5 cm de hauteur pour 1 m d’étalement), très rustique (-10 à-12°C).

Élégante en couvre-sol, elle permet d’obtenir un dallage fleuri, formant un tapis de feuilles vert vif, couvertes de fleurs pourpres en été.

Bouture de la verveine

Les verveines se multiplient toutes seules par de nombreux semis spontanés mais on peut aussi très facilement les bouturer pendant la période de végétation, entre mai et septembre. Voici les 5 étapes à suivre :

  1. Prélevez des pousses courtes, non fleuries, avec un entrenœud à la base. C’est à ce niveau que vont apparaître les nouvelles racines.
  2. Retirez les feuilles les plus basses.
  3. Piquez plusieurs boutures à la périphérie de pot en terre cuite rempli d’un mélange léger mi-sable, mi-terreau.
  4. Arrosez légèrement, couvrez d’une cloche ou d’un haut de bouteille plastique pour garder à l’étouffée.
  5. Repiquez en pot individuel environ un mois plus tard. Il faut attendre un meilleur enracinement avant de planter au jardin. Patientez jusqu’au printemps suivant.
Sur le même thème:

Les Asters, rois de l’automne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page