Accueil » La minute Jardin » Quand et comment planter une agapanthe en pot ?

Quand et comment planter une agapanthe en pot ?

Quand et comment planter une agapanthe en pot ?
4 (80%) 1 vote

Originaire d’Afrique du Sud, l’agapanthe (Agapanthus africanus) est une vivace frileuse qui ne réussit vraiment en pleine terre que dans la moitié Sud de la France.  Dans les régions aux hivers plus froids, une culture en pot s’impose. Il faut alors prévoir un pot large et solide qui prendra place au soleil sur une terrasse ou un balcon.

Quand planter l’agapanthe en pot ?

agapanthe en potTout dépend du type de plant:

L’agapanthe vendue en godet se plante plutôt au printemps. Pour obtenir un bel effet, mieux vaut en prévoir plusieurs ( 3 plants dans l’idéal) dans un pot de 30 centimètres.

Les souches sont plus économiques que les godets.  On les installe d’octobre à mars. Vous pouvez d’ailleurs profiter de ce type de plantation pour diviser une souche trop imposante en deux ou trois éclats.

Comment planter ?

Choisissez un pot large et profond, d’un diamètre minimum de 30 centimètres. Vérifiez qu’il comporte sur le fond un ou plusieurs trous d’évacuation de l’eau d’arrosage.

Déposez un lit de graviers ou de billes d’argiles pour faciliter le drainage.

Découpez un cercle de géotextile au diamètre du pot et installez-le au-dessus des graviers. En retenant la terre, il l’empêchera de se mélanger au gravier et de boucher à terme les trous de drainage.

Recouvrez d’un mélange à parts égales de terre de jardin, terreau et sable. Les agapanthes redoutent l’humidité stagnante. Aussi, vous pouvez ajouter une ou deux poignées de pouzzolane au terreau pour l’alléger davantage encore et augmenter son caractère drainant.

Posez les racines tubéreuses et charnues à plat en veillant à la bonne orientation des feuilles naissantes. Tassez à la main sur les bords et complétez de terreau.

Recouvrez la souche. Seules les petites feuilles doivent émerger. Terminez par un arrosage copieux.

cultiver une agapantheQuel entretien pour l’agapanthe en pot ?

Engrais

Il est inutile d’apporter un quelconque engrais la première année. Le substrat neuf en contient déjà suffisamment. En revanche, dès la reprise de la végétation, à partir de la seconde année, mélangez tous les mois à l’eau d’arrosage un engrais liquide pour plantes fleuries (ou pélargonium) pour soutenir une belle floraison. Pour être sûr de ne pas oublier, vous pouvez remplacer ces apports par deux bâtonnets d’engrais à libération lente à enfoncer dans le substrat de culture.

Rempotage

La floraison, la première année, sera timide.  En revanche, le système racinaire tubéreux se développera et l’année suivante, la floraison sera déjà bien plus généreuse. Plus les racines tubéreuses de l’agapanthe sont nombreuses et serrées dans leur contenant, meilleure est la floraison ! Les agapanthes aiment être à l’étroit dans leur pot. C’est pour cette raison qu’un rempotage n’est pas utile avant deux ou trois années.

Hivernage

En pot, l’agapanthe est toujours plus sensible au froid qu’en pleine terre.  Aussi, courant octobre, ou novembre plus au Sud, rentrez la potée et conservez l’agapanthe tout l’hiver sous abri hors gel.

En mars de l’année suivante, avant la reprise de la végétation, nettoyez la touffe, coupez au sécateur les feuilles desséchées ou jaunes et apportez un engrais riche en potasse (corne broyée et sang desséché par exemple) qui favorisera la reprise et la qualité de la floraison plutôt qu’un développement trop important du feuillage. Habituez-les progressivement aux températures extérieures en leur faisant bénéficier de sorties régulières. A partir du mois d’avril, les potées d’agapanthes peuvent définitivement séjourner à l’extérieur. Reprenez alors peu à peu les arrosages, ils seront copieux en été.

Cet article a été relu et augmenté le Juil 9, 2018 @ 7 h 40 min

A propos de Bruno Nunez

Je m'appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage à travers ces pages ma passion pour les plantes et l'univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes...bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l'ornement...Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

6 Commentaires

  1. Vous pouvez leur mettre de la potasse : si vous avez la chance d’avoir de la place à la campagne, et d’y faire des feux de branchages importants, la cendre très fine récoltée ensuite est un vrai miracle : cette année, j’en ai mis dans une grande vasque d’une dizaine de géraniums, et ils ont donné plus d’un mètre carré de fleurs innombrables et énormes tout l’été…

  2. bonjour Bruno
    je me permets d’ajouter un conseil pour ceux qui habitent au nord de a Loire

    Surtout après leur long hivernage , ne sortez pas trop tôt , vos pots d’agapanthes MÊME s’il fait très beau il faut savoir qu’en avril ou mai, il y a parfois des belles journées chaudes , mais les nuits peuvent être très froides , alors soyez encore un peu patients , attendez fin mai pour les laisser définitivement dehors .

  3. Merci beaucoup pour toutes ces données et conseils que j’ai appris grâce à vous en tant que novice pour l’agapanthe et d’autant plus pour l’évolution que devrait avoir cette plante cela évite les inquiétudes pour ses premières années. J’habite dans le Nord et souhaite en mettre dans un pot large d’environ 40 cm de diamètre et profond d’environ 60 ou 70 cm. Ne reste plus qu’à me décider si je choisis une variété aux tons bleus caduc ou persistante la floraison étant paraît-il moins intense en tant que persistante. À nouveau merci, cela donne envie de les “chouchouter” avec plaisir et sereinement !

  4. Bonjour

    Merci pour vos explications très utiles.
    Cependant, pouvez-vous me dire si l’agapanthe en pot (ou jardinière) doit ou peut avoir les racines et jeunes regis TRES serrés ou au contraire s’il fait partager régulièrement ou rempoter plus large régulièrement?
    Les amateurs de mon entourage ont des avis opposés et j’aimerais savoir exactement.
    Je suis en Sarthe (Pays de Loire) et je rentre mes agapanthes chaque hiver.
    Elles ne sont d’ailleurs pas très florifères.
    Merci beaucoup à vous
    Jean-Pierre

    • Bonjour Jean-Pierre,

      Dans votre région, il vaut effectivement mieux cultiver les agapanthes en pot. De toute façon, elles adorent ça, si l’on prend bien soin des les hiverner et de leur offrir une terre drainée et de l’engrais liquide dans l’eau d’arrosage (pour plantes fleuries ou géranium) tous les mois.
      Pour répondre à votre question, les agapanthes aiment être à l’étroit, on ne les rempote ( et/ou divise) que lorsque le pot est vraiment trop petit pour leurs racines charnues; tous les 2 ans suffit. Le manque de fleurs est probablement la conséquence d’un manque d’engrais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.