Sol vivant et fertile

Terre de bruyère : Comment utiliser cet amendement ?

Convenant aux plantes acidophiles, la terre de bruyère est un indispensable pour tout bon jardinier qui se respecte ! De nombreuses plantes fleuries, arbres et arbustes dits de terre de bruyère en ont besoin, en pot comme en pleine terre. Alors, pour apprendre à utiliser cet amendement organique, voici nos conseils !

Qu’est-ce que la terre de bruyère ?

La terre de bruyère est un substrat organique contenant beaucoup de sable et relativement acide dont le pH se trouve aux alentours de 4 ou 5. C’est donc une terre sableuse, légère et perméable, souvent extraite des forêts ou issue des déchets forestiers. Le fait qu’elle provienne d’espaces ombragés réduit sa minéralisation, voilà pourquoi, elle n’est pas du tout calcaire.

Attention, car il existe deux types de terre de bruyère :

  • La terre de bruyère naturellement présente dans les forêts : elle se compose d’un mélange de débris végétaux de bruyère et/ou de conifères. Sa composition est le fruit de la décomposition de feuilles, de rameaux, d’épines ou encore d’écorces de pin décomposés. Elle est rare et provient souvent de Sologne, ce qui la rend onéreuse ;
  • La terre dite “de bruyère” est une terre reconstituée largement répandues dans les grandes surfaces. Ce substrat est souvent composé d’un mélange de sable de terre siliceuse, d’écorces et d’aiguilles de pin, de compost, de déchets végétaux et parfois de tourbe. Pour réussir à se rapprocher de la terre de bruyère naturelle, elle contient des fertilisants naturels comme le guano ou encore la corne séchée.

Quelle est la différence entre le terreau et la terre de bruyère ?

La terre de bruyère est souvent confondue avec le terreau, toutefois elle est différente par sa composition naturelle. En effet, le terreau est un produit artificiel, il est utilisé pour les plantations en pleine terre et permet de rajouter du substrat. La terre de bruyère est utile pour cultiver les plantes en pot ou encore installées dans un carré potager.

Terre de buyère pour quelles plantes
Les plantes acidophiles comme les rhododendrons ont besoin de terre de bruyère © Julija Sapic

Quelles sont les plantes qui aiment la terre de bruyère ?

Les plantes qui apprécient la terre de bruyère sont dites acidiphiles, autrement dit, elles apprécient les substrats riches en acidité. Dans cette famille, vous retrouvez notamment :

  • Le rhododendron ;
  • L’hortensia ;
  • Le camélia ;
  • L’andromède ;
  • La leucothoe ;
  • Le magnolia ;
  • L’érable ;
  • L’azalée ;
  • L’hamamélis ;
  • La daphné ;
  • La bruyère;
  • La myrtille.

Cette liste de plantes de terre de bruyère est non exhaustive, mais elle permet de mettre en lumière le large choix de végétaux qui s’offrent à vous !

Pourquoi utiliser la terre de bruyère ?

Les qualités de la terre de bruyère sont les suivantes :

  • Riche en humus ;
  • Légère ;
  • Acide ;
  • Faible en calcaire ;

Tous ces atouts permettent une bonne aération des racines, mais surtout un excellent drainage. Finalement, c’est l’idéal pour toutes les plantes en pot, y compris les plus sensibles. Sans oublier que sa forte teneur en humus stimule la floraison de vos plantes. Vous pourrez ainsi admirer plus de fleurs et durant plus longtemps !

Toutefois, il convient de faire attention au fait que la terre de bruyère se réchauffe rapidement et qu’elle peine à retenir l’humidité. Utilisée seule, elle ne convient pas non plus à la plantation en pleine terre.

Utiliser la terre de bruyère
La terre de bruyère s’utilise à la plantation ou en entretien. © hans engbers

Combien coûte la terre de bruyère ?

En jardinerie, un sac de 50 litres contenant de la terre de bruyère coûte environ 8 à 10 euros.

Pour faire une terre de bruyère, il faut mélanger 40 % de sable avec du compost végétal et/ou du terreau de feuilles en décomposition. Ce mélange peut également contenir du broyat de branches ou encore du bois en pleine décomposition.

Où se procurer de la terre de bruyère ?

La terre de bruyère se trouve facilement dans les jardineries et les grandes surfaces de bricolage.

Est-ce que la terre de bruyère est bonne pour les plantes d’intérieur ?

La réponse est oui, la terre de bruyère convient parfaitement aux plantes intérieures, surtout aux plantes tropicales. Toutefois, il convient de vérifier si les variétés que vous possédez sont compatibles avec ce type de substrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page