Accueil » Le printemps » Comment tailler l’olivier ?
taille des oliviers

Comment tailler l’olivier ?

Arbre méditerranéen par nature, l’olivier est présent depuis des siècles sur le pourtour de la Grande Bleue et dans l’arrière-pays provençal. A la faveur du réchauffement climatique mais aussi -disons-le- d’un certain effet de mode, on le rencontre maintenant fréquemment dans le Sud Ouest, le long du littoral Atlantique, ou encore plus au Nord, dans le bassin parisien notamment, où il est alors davantage cultivé en pot. Quelle que soit la région, quand les conditions de culture lui plaisent, son port anarchique et la densité de son feuillage peuvent rapidement devenir un casse-tête.  Dans ce cas, comment le tailler afin de remettre un peu d’ordre dans sa végétation exubérante ?

3 bonnes raisons de tailler l’olivier 

Sans une bonne connaissance du mode de végétation de l’olivier, il est difficile d’en appréhender la taille. Une fois ces quelques notions en tête (développées dans les paragraphes suivants), disons qu’il existe au moins 3 bonnes raisons de tailler cet arbre symbole.

Pour entretenir sa belle silhouette

L’olivier développe toujours à partir du printemps une densité de rameaux qui peuvent rapidement déséquilibrer son esthétisme. Dans ce cas, une taille annuelle s’impose. Elle vise surtout à harmoniser la silhouette de l’arbre. Elle s’effectue après la récolte, plutôt en fin d’hiver (en Mars).

Pour renouveler le feuillage

Les feuilles persistantes de l’olivier, fines et coriaces, restent en place plusieurs années (3 ans). Le feuillage se renouvelle donc en permanence, mais il n’est pas rare de constater une chute de feuilles plus marquée au cours de la mauvaise saison. La taille vise donc aussi à favoriser l’apparition de nouveaux rameaux ; ils seront chargés de rétablir l’équilibre en remplaçant les feuilles perdues.

Pour favoriser la fructification

La fructification de l’olivier est comparable à celle d’autres fruitiers : les olives se forment en effet sur le bois de l’année. Un rameau ayant fructifié ne portera donc plus de fruits. La taille vise ainsi à débarrasser l’arbre de ces rameaux devenus inutiles pour laisser place à de nouveaux sur lesquels apparaîtront les fleurs, puis les fruits.

comment tailler un olivier
L'olivier se couvre d'une végétation dense. ©Jardipartage

Comment tailler l’olivier ?

L’intérieur de l’arbre

L’air doit aisément circuler à l’intérieur de l’arbre afin d’éviter les maladies. Pour commencer, procédez à une taille de nettoyage au centre en éliminant le bois mort mais en éclaircissant également les zones de végétation trop denses. Coupez en particulier à leur base les rejets qui s’étirent à la verticale ou qui se dirigent vers l’intérieur de la ramure.

Les Anciens avaient coutume de dire que les hirondelles peuvent traverser un olivier sans le toucher de leurs ailes. Voilà qui donne une bonne idée du résultat attendu.

La taille en cascade

Une fois le travail sur le centre effectué, les efforts doivent se concentrer sur la ramure en périphérie. La taille la plus couramment pratiquée porte alors le nom de taille en cascade. Il s’agit d’une taille douce, aidant à la fois au renouvellement global des brindilles et favorisant la fructification.

Son principe est simple. Il faut essentiellement s’intéresser aux rameaux fructifères. Ces derniers sont assez faciles à repérer car ils ont progressivement plié sous le poids des olives, conférant aux branches un port pleureur. L’arcure qui s’est formée a entraîné un ralentissement de la circulation de sève, contribuant naturellement à la formation de petites brindilles sur la partie supérieure. Celles-ci sont à conserver. Ce sont elles qui s’allongeront et fructifieront l’année suivante. En revanche, taillez juste après les brindilles le reste des rameaux retombants.

Néanmoins, au fil des ans, et de cascades en cascades, la fructification a tendance à s’éloigner des charpentières. Tous les deux ou trois ans, il faut donc veiller à tailler court les rameaux pour ramener les nouvelles pousses au plus près des branches principales. 

Taille de l'olivier en vidéo

1h20 de taille d'entretien d'un olivier (âgé de 40 ans) résumée en 20 secondes, le tout à la manière d'un vieux film noir et blanc avec une marionnette qui s'agite ! 🙂

[the_ad id=”11013″]

Mis à jour le Mar 6, 2019 @ 20 h 21 min

Comment tailler l'olivier ?
3.5 (70%) 2 vote[s]

A propos de Bruno Nunez

Jardinier du côté de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les végétaux et l'univers du jardin. Des infos, des expériences, des portraits de plantes, les animaux, le bien-être par les plantes...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, du naturel avec une bonne dose de bon sens !

3 Commentaires

  1. Bonjour Bruno,
    J’ai un Hibiscus de jardin (Althea syriacus) qui s’est laissé envahir par les autres plantes du massif. Je voudrais le déplacer. Puis je le faire maintenant ? Quelle exposition puis-je lui offrir pour qu’il reprenne bien?
    Merci d’avance pour vos conseils.
    Odile

    • Bonjour Odile,

      Vous pouvez sans problème déplacer votre Hibiscus de jardin maintenant. Retirez les racines accompagnées de la terre en cernant la souche au large à l’aide d’une bêche ou d’un louchet. Installez votre althéa dans un emplacement mi-ombragé (une exposition sud-est est idéale pour éviter un trop fort soleil en été). Paillez et n’oubliez pas d’arroser après la plantation et régulièrement tout au long du printemps et de l’été !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.