Arbre nuage | Jardipartage

Arbre taillés en nuage : De la poésie au jardin

Appelée « Niwaki », la taille en nuages est une pratique qui nous vient tout droit du Japon. Elle permet de sculpter vos arbres et arbustes en douces silhouettes arrondies et transforme votre espace en jardin zen.

Qu’est-ce qu’un arbre nuage ?

Un arbre nuage désigne un type de taille, rencontré dans les jardins japonais, qui consiste à tailler un arbre ou un arbuste de façon à obtenir un houppier doté de petites formes ovales, ressemblant à des nuages. Celles-ci doivent être calibrées et disposées de façon harmonieuse en dévoilant la charpente de l’arbre (tronc et branches). Les nuages doivent être positionnés à l’extrémité des ramifications et des branches principales. C’est une pratique qui nécessite de la patience puisqu’il faut compter plusieurs années pour obtenir l’effet escompté.

Quel arbre taillé en nuage | Jardipartage
Le houx crénelé Ilex crenata est un arbuste idéal pour sessayer à la taille en nuage © Hans wrang

Quels arbres tailler en nuage ?

Tous les arbres ne peuvent pas être taillés en nuages. Il est, en effet, recommandé de sélectionner un arbre ou un arbuste présentant déjà une certaine esthétique (tronc tortueux, port en plateau, etc.) et des rameaux qui poussent de façon horizontale, pour un résultat optimal. Les arbres qui se prêtent parfaitement à la taille en nuages sont, notamment, le buis, le houx, l’if, le pin, le Cyprès de Leyland, l’olivier, l’Érable du Japon, le Juniperus et plus largement les conifères.

Quand tailler un arbre nuage ?

Taillez, préférentiellement, votre arbre ou votre arbuste lors de la période de repos végétatif (en automne ou en hiver).

Comment tailler un arbre nuage ?

Avant de vous « attaquer » à un grand arbuste, réalisez votre première expérience de taille en nuages sur un petit buis. Grâce à sa croissance rapide, vous pourrez, effectivement, rattraper rapidement une erreur. En termes de matériel, munissez-vous d’un sécateur à bonsaï désinfecté à l’alcool pour éviter la transmission de maladies. La taille en nuages nécessite 4 étapes :

  1. La taille de formation : sélectionnez votre arbre et choisissez les branches que vous souhaitez conserver en tentant de vous projeter sur l’aspect fini. Sectionnez les autres pour aérer la structure. Si vous le souhaitez, déracinez légèrement votre arbuste pour lui donner un aspect penché.
  2. Le nettoyage la seconde année : continuez la formation en nuages, dès le mois de juin. Pour cela, taillez les rameaux poussant sur les branches sélectionnées, à 20 cm du tronc. Nettoyez l’arbre en ôtant le bois mort et les branches anarchiques. Veillez à ne pas laisser pousser l’arbre à plus de deux mètres de hauteur car la taille devient, alors, difficile à gérer.
  3. L’esquisse des nuages l’année qui suit : en mai-juin ou en novembre-décembre de la troisième année, esquissez grossièrement les nuages en taillant l’extrémité des branches. Enlevez toutes les pousses parasites, au fur et à mesure.
  4. La finalisation des nuages les années suivantes : une fois les nuages formés, taillez-les de façon régulière pour obtenir des touffes plus denses (en mars et/ou octobre). Comptez une dizaine d’années pour obtenir un arbre en nuages harmonieux.
comment faire un arbre en nuage | Jardipartage
Il a fallu plusieurs années defforts pour faire cet olivier en nuage © CréaHortalia

Comment entretenir un arbre nuage ?

Il est important de toujours remodeler l’arbre nuage afin de conserver sa forme initiale.

  • Pour cela, retirez, chaque année, les jeunes pousses sur les branches qui portent les nuages et sur le tronc. N’hésitez pas à couper fréquemment afin d’éviter les cicatrices.
  • Ôtez également les brindilles indisciplinées sous les nuages pour conserver la forme arrondie et permettre à la lumière de passer « entre deux étages ».
  • Enfin, rafraîchissez le dessus des nuages pour garder la forme de plateaux.

Réalisez des coupes nettes et n’hésitez pas à prendre du recul pour observer la forme globale de l’arbre. Pensez à arroser votre arbuste régulièrement et fertilisez-le avec un engrais adapté aux conifères.

author avatar
Patricia D
Férue de nature depuis toute petite, je vous propose, au travers de mes articles, de mieux connaître nos animaux domestiques mais aussi les petites "bestioles du jardin". Egalement passionnée par le végétal, je réalise des herbiers contemporains à base de fleurs et feuilles pressées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut