Accueil » L'hiver » [PODCAST] Est-il bon de tailler en hiver le cognassier du Japon ?
tailler cognassier du japon

[PODCAST] Est-il bon de tailler en hiver le cognassier du Japon ?

[PODCAST] Est-il bon de tailler en hiver le cognassier du Japon ?
Cet article vous a été utile ? Notez-le !

Le cognassier du Japon (Chaenomeles japonica) est un arbuste à fleurs au feuillage caduc qui fleurit suivant les régions du mois de février au mois d’avril. Il est ainsi porteur du renouveau printanier. Comme d’autres arbustes aux fleurs précoces (le forsythia par exemple), sa floraison précède l’apparition du feuillage.

Ses fleurs blanches, roses ou rouges, très décoratives, laissent place en fin de cycle végétatif à des fruits qui peuvent se consommer  après cuisson (comme leurs cousins en fait, les coings)  en confiture ou marmelade.

Où planter le cognassier du Japon ?

Le cognassier du Japon peut être planté de manière isolée et atteint alors sans peine à l’âge adulte de 2 à 4 m de hauteur. Bien qu’il se montre remarquablement rustique sous nos latitudes, résistant notamment jusqu’à des températures de l’ordre de -20 à -25°C, il réussit mieux au plein soleil ou à la mi-ombre.

La ville peut lui convenir  car il tolère la pollution d’une part et, d’autre part, une taille régulière permet de le « bonzaïfier » pour pouvoir l’installer en pot ou en bac, sur un balcon ou une terrasse d’appartement.

Quand effectuer la taille du cognassier du Japon ?

L’erreur à ne pas commettre est celle de le tailler en hiver, en plein mois de janvier par exemple. Cette taille hivernale compromet en effet en partie la floraison du printemps. Le cognassier, comme le forsythia, se taillent plutôt après floraison, au mois de mai ou juin.

La taille légère vise alors simplement à équilibrer la ramure et à supprimer les branches en surnombre, mal positionnées ou mal orientées vers l’intérieur. Une seconde intervention, au mois de septembre, est possible si nécessaire pour l’aérer davantage en son centre.

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Nous avons planté un cognacier en Touraine sur un sol type champ plein sud vers la mi mars cette année, en l’achetant chez un particulier qui nous l’avais déterré, l’arbre avait quelques petites feuilles . et depuis il n’a plus de feuille ( on dirait qu’il est mort mais il a toujours des racines vivantes . )
    Faut il le tailler et comment on bien le déterrer et mettre ses racines dans le sable ?
    ou mettre de l’engrais ( plûtot naturel sous quelle forme svp ? )

    Merci d’avance pour vos conseils,

    Ciledo

    • Bonjour,
      Votre arbuste n’est pas mort mais il souffre (c’est normal) de la transplantation. Pourquoi ? Eh bien, votre “erreur”, c’est que le cognassier fleurit au printemps. Il a donc été transplanté au moment de sa pleine reprise de végétation (floraison ou légèrement avant/après). Il aurait fallu le faire à l’automne, ce qui au passage aurait renforcé son enracinement. Seuls les arbustes en conteneurs se plantent au printemps. Pour les autres, c’est déjà trop tard !
      Vous pouvez néanmoins rabattre (couper) proprement tout ce qui a séché pour l’obliger à repartir de la base. Je ne vous conseille pas d’apporter un engrais ou autre. S’il manifeste une reprise après la taille (ce dont je ne doute pas trop), alors apportez-lui au pied à l’automne prochain une bonne pelletée de compost mûr. Cela l’aidera à s’enraciner pour bien fleurir l’an prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *