Jardin d'ornementL'étéLa minute Jardin: nos vidéos de jardinage

Comment planter un bougainvillier en pot ?

La Bougainvillée (suivant qu’on féminise cette plante) ou le Bougainvillier (si au contraire on le masculinise) est une plante sarmenteuse qui colonise le moindre support. Sa spectaculaire – et lumineuse – floraison est conditionnée par la chaleur emmagasinée au fil des mois et des années par la plante.

Même si le bougainvillier (Bougainvillea glabra) est naturellement cultivé en pleine terre sur le pourtour méditerranéen, rien n’empêche d’en profiter ailleurs en France, à condition toutefois de le planter en pot et de lui réserver l’emplacement le plus chaud du jardin.

Comment planter le bougainvillier en pot ?

planter bougainvillier en potOptez pour un pot en terre cuite de 30 centimètres de largeur et de profondeur. Avant toute chose, humidifiez abondamment ses parois intérieurement et extérieurement. Réalisez la plantation de préférence pendant l’été, au moment où les bougainvilliers des jardineries sont entreposés en extérieurs et naturellement fleuris (et non forcés sous serre comme en avril-mai). Cela permet de plus de choisir la couleur des fleurs voulue.

Déposez sur le fond du pot un lit de 3 à 4 centimètres de gravier. Préparez ensuite une terre de culture à base d’une demie-part de terreau pour plantes méditerranéennes (ou agrumes), un quart de sable jaune et un quart de terre de jardin.

Dépotez la motte humidifiée et mettez-la en place. Comblez les trous avec le mélange préparé en tassant légèrement la terre sur les bords du pot avec les doigts.

Installez un treillage

Installez à votre convenance un support constitué d’un tipi de bambous (noués sur le haut avec du fil de fer), une treille en bois ou encore un obélisque décoratif en fer forgé. Attachez les sarments sur les tuteurs pour que la plante puisse le coloniser.

Et en hiver ?

Le Bougainvillier en pot est cultivé en extérieur du début du mois de mai à la mi-octobre. La plante est ensuite remisée pour l’hiver  (température nécessaire sous abri entre 5 et 10°C). Elle a besoin de cette période de repos hivernal pour bien fleurir l’année suivante. Ne réalisez aucun apport d’engrais. Contentez-vous simplement d’ajouter au printemps un peu du même mélange utilisé pour la plantation.

 

Tags

Bruno Nunez

Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

20 commentaires

  1. bonjour,
    j’habite saint cyr sur mer et j’ai un bougainvilliers en pot sur ma terrasse. il a l’air de vraiment se plaire à l’endroit où je l’ai mit (plein soleil mais une petite exposition au vent) quelles précautions dois je prendre pour cet hiver?
    Merci beaucoup

    1. Bonjour Marie,

      Dans votre belle région, le bougainvillier peut rester dehors toute l’année, c’est une chance ! En pot, il est quand même plus sensible au froid. Pour l’hiver, trouvez-lui un emplacement au soleil mais à l’abri du vent. Il sera normalement inutile de le couvrir mais vous pouvez prévoir un voile d’hivernage à utiliser ponctuellement au cas où l’hiver à venir soit exceptionnellement plus froid que les précédents !

  2. Bonjour.

    j’habite en Algérie. Je viens d’acheter un bougainvillier rose que j’ai rempoté dans un pot plus grand et mis sur la terrasse. Je compte l’y laisser à demeure et ne pas le rentrer durant l’hiver, puisque mon but est de recouvrir le mur avec cette plante. Seulement j’habite dans la région des Hauts-Plateaux où l’été est très chaud et l’hiver très froid avec quelque fois des températures négatives jusqu’à -2° durant le mois de décembre et janvier. Pensez-vous que le bougainvillier a des chances de tenir durant ce deux mois vu que durant les autres mois de l’année la température est largement positive.

    Merci d’avance.

    1. Bonjour,

      Les températures négatives sont très délicates à gérer pour les Bougainvilliers. En dessous de 5°C, le feuillage tombe. Autour de 0°c, la plante meurt. Mais tout dépend du sol (un bon drainage), de l’exposition (par rapport à l’ensoleillement, au vent, contre un mur plein Sud, abrité…), de la mise en place de protections aussi (voile d’hivernage, vieille couverture…). En jouant sur les conditions de culture, on peut gagner quelques précieux degrés de rusticité.

      1. Merci pour ces conseils.
        J’ai oublié de vous dire que ces températures négatives n’ont lieu que la nuit Durant la journée, elles remontent. J’espère que mon bougainvillier tiendra vu qu’il est bien abrité derrière un mur et exposé plein sud avec un bon drainage.
        Encore une fois merci.

  3. Bonjour
    Une amie m’a envoyé des graines de bougainvilliers de l’île de La Réunion. Savez vous quelle est la meilleure période pour les semer… Et surtout est-ce que j’ai des chances que ça pousse en Charente ? Merci d’avance pour vos conseils

  4. Bonjour,
    J’ai un bougainvillier en pot et je voudrais le rempoter dans un pot de plus grand diamètre. J’habite dans les Bouches du Rhône, quelle est la meilleure période pour ce rempotage, il passera l’hiver en serre froide.
    Merci

    1. Bonjour Jean-Louis,

      A cette période de l’année et malgré votre région, il vaut mieux attendre la fin d’hiver pour rempoter ce bougainvillier. Vous mettrez toutes les chances de votre côté pour assurer une belle reprise printanière. Choisissez un pot à peine plus grand (l’épaisseur de 2 doigts sur le diamètre) et utilisez un substrat bien drainant.

  5. Bonjour,

    Je viens de rempoter en suivant vos conseils un bougainvillier que l’on m’a offert. J’habite en région parisienne en revanche pour cet hiver je n’ai pas de véranda ou une pièce adéquate pour le mettre à part un abris sur le côté de ma maison où je stocke mon bois je pensais le recouvrir d’un voile d’hivernage croyez vous que cela sera suffisant ?
    Bonne journée

    1. Bonsoir Muriel,

      Non, votre bougainvillier ne tiendra pas, même abrité sous un voile dans un abri bois. Il vous faudra vraiment lui trouver une petite place dans votre habitation, lumineuse et SANS chauffage. Ou bien, seule façon dans votre région de conserver le bougainvillier d’une année sur l’autre. Avant l’hivernage, réduisez progressivement les arrosages et stoppez début octobre les apports d’engrais.

  6. Bonjour,
    J’habite le Québec, je sais que je ne peux avoir cette plante à l’extérieur. Mais, est-ce que je peux à l’intérieur ? J’ai regardé votre vidéo et nous n’avons pas votre terreau de jardin méditerranéen. Que puis-je prendre alors? Vous avez une recette pour moi svp. J’ai connu cette plante par mon mari, décédé, qui était de Nice. Comme je ne peux plus voyager, raison de santé, j’aimerais cultiver cette plante chez moi.
    Un grand merci pour vos conseils.

    Une personne qui s’ennuie énormément de Nice.
    Odette

    1. Bonjour Odette,

      Si vous souhaitez cultiver un bougainvillier en pot au Québec, il faudra le conserver en extérieur de mai à début octobre, températures minimales de l’ordre de 8 à 10°C. L’hiver, il faudra le rentrer mais le conserver dans une pièce non chauffée de type véranda, serre ou pièce lumineuse (10° mini- 16°C max). Le bougainvillier n’est pas une plante d’intérieur, il déteste les atmosphères confinées de nos habitations, sèches et surtout chauffées !
      Et je suis d’accord avec vous, cette belle grimpante est indissociable du climat méditerranéen, indispensable aussi pour s’offrir un coin de Côte d’Azur où que l’on se trouve dans le Monde 😉

      1. Odette,

        Je me rends compte que je n’ai pas répondu à la question du substrat. Pour remplacer le mélange indiqué dans l’article ou dans la vidéo, mélangez à parts égales 1/ de la bonne terre de jardin, 2/ du terreau pour plantes fleuries (géraniums ou annuelles) et 3/ du sable, du gravier ou de la pouzzolane.Veillez à bien drainer le fond du pot (percé + couche de gravier). Bonne plantation 🙂

      2. Merci infiniment pour ces renseignements. Je vais essayer et je vous tiens au courant pour les résultats. À bientôt.

  7. Bonjour , j’habite dans le midi à la ciotat et je n’ai jamais réussi à faire pousser un bougainvillier , pourtant ce magnifique arbuste abonde autour de moi . Pouvez-vous me dire , en pleine terre , quelle dimension de trou dois-je creuser , que doit comporter et dans quelle proportion la terre de plantation , quelle exigence d’arrosage pour son épannouissement .
    MERCI

    1. Bonjour Constantin,

      Votre région est LA région des Bougainvilliers 🙂 ! Un trou de plantation de 30 cm en tous sens suffit avec un bon drainage( galets ou graviers) sur le fond. Le substrat de culture doit être léger: bonne terre de jardin additionnée à parts égales de compost et de sable ou de gravier. Prévoyez dès la plantation un support de palissage (treille, tuteurs, mur…) et installez la bougainvillée au plein soleil; sa floraison n’en sera que meilleure. La première année, un arrosoir par semaine de 10 litres d’eau non calcaire (eau de pluie dans l’idéal) lui suffit. A partir de la seconde année, il ne sera plus utile de l’arroser, le bougainvillier se débrouillera par lui-même. Bonne plantation ! 🙂

  8. Bonjour Bruno

    je viens d’acheter un petit bougainvillier glabra bien fleuri.
    je vais suivre vos conseils pour le planter dans mon jardin à Nîmes
    je ne suis pas toujours à Nîmes, je me partage entre Nîmes et Pau (!). pourra t’il survivre sans arrosage de ma part quand je m’absente (un mois maximum)?

    1. Bonjour Marie-Pierre,

      Le bougainvillier devrait survivre à la chaleur estivale nîmoise. Par précaution, et comme c’est sa première année de culture en pleine terre au jardin, en votre absence, il vaut mieux prévoir un arrosage en goutte-à-goutte. En jardinerie, vous trouverez pour cela des cônes très pratiques à visser au goulot d’une bouteille plastique et qui délivrent, une fois fichés en terre, l’eau très progressivement. Reste plus qu’à trouver la personne qui viendra remplir la bouteille au moins une fois 🙂

  9. Bonjour,
    j’ai un bougainvillier fushia »Barbara Karst » acheté en avril(fleuri évidemment..) qui ne fleurit plus depuis le mois de mai(il est vrai qu’il a beaucoup plu cette année..), idem pour le violet de mèze que j’ai depuis deux ans mais qui repart à zéro chaque année car perd ses feuilles durant l’hiver(ils sont en pot et à l’abris durant l’hiver, avec peut-être peu d’ensoleillement) Je vis dans le Sud de la France; pouvez-vous me dire si c’est normal et le cas échéant quels conseils me donneriez-vous? merci

    1. Bonjour Liliane,

      Pour le bougainvillier « Barbara karst », il est normal qu’il ait du mal à refleurir. Les bougainvilliers de jardinerie sont forcés sous serre, au chaud, pour fleurir tôt en saison. Quand on l’achète, on bouleverse ses conditions de culture: température, arrosages, rempotage…Le bougainvillier n’aime pas ces changements bruques et réagit en laissant tomber ses belles bractées colorées. L’idéal est donc de se les procurer en plein été, au moment où ils sont naturellement fleuris.
      Ce bougainvillier refleurira probablement avant la fin de l’été s’il est placé au plein soleil et nourri (2 bâtonnets d’engrais à libération lente dans le pot)
      Même traitement pour le second qui aura tendance à fleurir également assez tardivement en saison puisqu’il doit reconstituer la globalité de sa silhouette.
      Bonne journée,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer