Framboisier

Comment palisser les framboisiers ?

Le palissage des framboisiers est toujours un véritable casse-tête ! A la fin de l’été, les cannes des variétés remontantes de ces petits fruits mesurent plusieurs mètres de longueur, s’arquent sous leur poids et finissent par encombrer une allée, quand elles ne gênent tout simplement pas le passage de la tondeuse ou la récolte, pourtant prolifique en cette saison.

Un palissage des framboisiers unique !

Chaque jardin est différent. A moins d’être producteur de framboises, il n’existe donc pas de méthode de palissage universelle facile et rapide à mettre en œuvre dans un jardin de particulier.

Il faut donc savoir faire preuve d’inventivité en composant avec les matériaux que l’on a à disposition (piquets en bois ou en acier, gaulettes de noisetiers, tendeurs, fils métalliques, ficelle…). Mais le résultat peut être très réussi : à la fois beau et efficace !

Comment palisser les framboisiers ?

Les framboisiers constituent ici une haie fruitière. Ils ont été plantés le long d’une clôture grillagée, à 80 cm de distance les uns des autres. Mais les années passant, les rejets ont fini par gagner du terrain et coloniser tous les interstices, compliquant le palissage et leur entretien.

Le grillage à l’arrière permet de soutenir une partie des cannes, en particulier les plus proches. Mais le problème du palissage reste entier pour les cannes les plus éloignées vers l’avant qui, à partir de l’été, retombent en direction de la pelouse.

L’idée est de contenir cet encombrement. Voici comment réaliser ce palissage :

  • Vous pouvez commencer par enfoncer dans le sol de solides piquets (2 m) en pin ou en noisetier venant en appui des poteaux bétons de la clôture. Pour éviter qu’ils ne tombent, attachez-les au poteau avec du fil de fer sur la partie haute.
  • Plantez ensuite des clous sur ces piquets, étagés tous les 30 ou 40 cm depuis le sol. Ils serviront de points d’appui pour les gaulettes horizontales les reliant.
  • Vous pouvez utiliser des gaulettes de noisetier, de châtaignier (plus durable), ou des cannes de bambous. Elles n’ont pas nécessairement besoin d’être de gros diamètre. Elles peuvent être fines, mais les plus droites et longues possibles.
  • Attachez fermement ces gaulettes aux piquets en faisant plusieurs tours de cordelette que vous nouez. A la place, vous pouvez aussi utiliser du lien d’attache rapide, le même qui permet de tuteurer les tomates au fur et à mesure de leur croissance. Reliez aussi les gaulettes entre elles deux à deux pour renforcer la rigidité de la structure.
  • Répétez ces opérations sur la longueur de la haie.
  • Au fur et à mesure de leur allongement, les cannes de framboisiers seront guidées vers l’arrière des gaulettes. Les plus éloignées pourront être ramenées vers la structure et attachées à l’aide de liens supprimées ou déplacées.
tuto palissage framboisier
détail de l’attache des gaulettes de noisetier © Jardipartage

Les producteurs de petits fruits utilisent des méthodes qui ont fait leur preuve tant au niveau du rendement que du palissage strict. En voici deux :

Le palissage en éventail

Le palissage des framboisiers en éventail se rapproche de la conduite des arbres fruitiers en espalier (contre un mur) ou en contre-espalier.  Plusieurs rangs de fils de fer distants de 30 à 40 cm sur la hauteur sont tendus entre deux poteaux. Les framboisiers sont plantés directement au-dessous. Quand les cannes s’allongent, elles sont régulièrement palissées en formant un large éventail. L’avantage de ce type de palissage est que la touffe est bien ventilée, ce qui permet d’éviter les maladies. Les petits fruits sont aussi facilement accessibles mais tout ça nécessite de la place !

Le palissage hollandais ou le berceau en lyre

Ces deux méthodes de palissage proches consistent à encadrer la culture des framboisiers par deux rangées de piquets écartées de 0,60 cm à 1m sur la longueur nécessaire. Dans le palissage hollandais, les piquets sont ensuite reliés entre eux avec du fil de fer ou des gaulettes de noisetier. Dans le cas du berceau en lyre, on utilise des branches de noisetier encore souples pour créer un palissage en V.

Les cannes des framboisiers peuvent être palissées dessus d’un côté ou de l’autre de ces deux structures, ce qui peut permettre de distinguer les jeunes cannes des plus anciennes et, par conséquent, de faciliter la taille plus tard. Ce type de palissage est intéressant quand on peut accéder à la haie de tous les côtés mais il exige également beaucoup de place.

D’autres conseils à lire sur la culture des framboisiers:

Que faire contre les vers dans les framboises ?

Mis à jour le Oct 3, 2020 @ 14 h 33 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page