Framboisier

Multipliez les framboisiers !

Les framboisiers redémarrent à peine. C’est le bon moment, tant que les feuilles ne masquent pas encore les pieds, de mettre un peu d’ordre dans les cannes (le nom donné aux tiges) de ces petits fruits et de supprimer par exemple celles qui sont mortes si vous ne l’avez pas encore fait lors de la taille d’hiver ou d’éliminer les rejets un peu trop éloignés de la structure de palissage. C’est qu’ils ont une fâcheuse tendance à tout envahir ces framboisiers, si on les laisse faire !

Multipliez les framboisiers pour les partager !

Plutôt que de jeter les cannes en surnombre et mal placées, pensez à les « jardipartager » avec vos amis : vous allez faire des heureux !

Le principe est simple:

  • Cernez le jeune plant à l’aide d’une bonne bêche tranchante.
  • Trouvez et coupez net la racine souterraine (rhizome) qui relie le jeune plant à la plante mère
  • Retirez ensuite la motte entière (terre comprise) en prenant soin de conserver et de ne pas abîmer un maximum de petites racines.
  • Emballez le tout dans du papier journal et le tour est joué !

multiplier les framboisiers

Une haie fruitière à petit prix

La plante ainsi protégée peut patienter quelques heures à l’ombre avant de retrouver un nouvel emplacement. C’est comme cela, qu’avec de faibles moyens et un peu de patience, il est très facile de se créer une belle haie de petits fruits. Ce mode de multiplication, par prélèvement de rejets, fonctionne aussi très bien avec les mûriers.

Alors, peut-être que le jeune framboisier installé ce printemps ne produira pas de baies dès cette année; quoique qu’une légère récolte en fin d’été, pour les variétés remontantes, soit possible. En revanche, il s’installera et donnera le meilleur de lui-même l’an prochain.

Prélèvement de rejets en automne

Le prélèvement de rejets est également possible en automne. Procédez de la même façon mais plantez immédiatement les pousses dans un autre coin du jardin ou alors faites-les patienter en attendant de les donner dans des pots remplis de terre fine du jardin.

Cette méthode de multiplication des framboisiers peut également se faire au cours de l’automne, une saison tout aussi propice à l’enracinement des jeunes plants. Avec l’avantage d’un hiver pour s’enraciner davantage. Les framboisiers produiront ainsi dès l’année suivante. Dans la vidéo qui suit, j’ai détaillé la façon de faire pour prélever les rejets et les laisser patienter en pot jusqu’à la plantation au tout début du printemps.

D’autres conseils à lire sur le même thème:

Comment faire une bouture de framboisier ?
Quel entretien l’été pour la haie de framboises ?

Mis à jour le Oct 3, 2020 @ 14 h 33 min

3 commentaires

  1. Bonjour je voulais savoir si sa arrivait defois qu’il n’ait pas de racines secondaires sur les drageons de framboisiers ? et pourquoi ?

    Sinon la taille minimale du drageons est de 15 à 20 cm c’est sa ?

    1. Bonjour,

      Non, le framboisier est vraiment une espèce drageonnante et envahissante même à la longue. L’absence de drageons traduit soit des pieds trop jeunes (il faut attendre quelques années avant d’avoir de nombreux rejets), soit un sol inadapté.
      Pour prélever les rejets, il faut attendre que des racines se forment à leurs pieds. Vers 15 à 20 cm de hauteur, ces racines sont déjà denses et le plant peut être séparé de la plante-mère sans risque.

  2. Bonjour,
    En effet, lors de trocs, les petits fruitiers sont très demandés !
    Pourtant, je n’ai jamais constaté de « gourmands » à retirer…je les multiplie par Bouture de bois sec avec les bouts de la taille d’hiver.
    Mais c’est peut-être que je tourne souvent la terre à leur pied pour les amender correctement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page