Joubarbe des toits © Hans | Jardipartage

Joubarbe des toits : Une succulente en pot ou pour une rocaille originale

Idéale pour composer un petit jardin de succulentes, la joubarbe des toits est une plante alpine charnue. Pour vivre, elle n’a besoin que de soleil et d’un peu de terre.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Sempervivum tectorum.
Nom courant : Joubarbe des toits
Famille : Crassulacées.
Origine : Europe.
Hauteur x étalement : Port couvre-sol de 12 cm à 25 cm de hauteur au maximum. Sa croissance est lente à partir de stolons.

Feuillage : Les feuilles persistantes et charnues de la joubarbe des toits sont disposées en « artichaut ». Elles s’imbriquent en rosettes plus ou moins larges (5 à 10 cm de diamètre) et ouvertes selon les variétés. Vertes à leur base, les feuilles présentent généralement une pointe teintée de rouge.
Floraison : Aux mois de juillet-août, les tiges florales atteignent 15 à 30 cm de hauteur. Les fleurs sont pourpres.

Exposition : La plus ensoleillée possible.
Sol : Sec, pauvre en éléments nutritifs, très bien drainé.
Rusticité : -25 °C.

Où mettre une joubarbe des toits © Cristty | Jardipartage
La joubarbe des toits se plaît dans un environnement très minéral © Cristty

Où mettre la joubarbe des toits ?

Les rosettes des joubarbes prospèrent dans les endroits étroits, même les terrains rocailleux. En les plaçant légèrement en hauteur, elles deviennent plus visibles. Depuis longtemps, elles ont colonisé nos toits et nos murets anciens, leurs racines fines s’enfonçant profondément dans les fentes.

Vous pouvez profiter de la joubarbe des toits pour habiller :

  • Le haut d’un muret de pierres plates ou alvéolées
  • Une rocaille de plantes succulentes
  • Une grande jardinière
  • Une tuile faîtière creuse pouvant faire office d’auge et remplie d’un substrat léger.

N’hésitez pas à les planter avec des sédums, des pourpiers ou des ficoïdes.

Quelle terre pour la joubarbe des toits ?

Installez-la dans un emplacement très ensoleillé, sur un mélange de terre légère et de sable, extrêmement bien drainée, pauvre en éléments nutritifs et même rocailleuse.

Couvrez ensuite le support de culture de gravillons, de jolis graviers ou de galets.

Quelle terre pour la joubarbe des toits © Hans | Jardipartage
Un pierre creuse ou alvéolée suffit pour cultiver la joubarbe des toits Remplissez les alvéoles avec un peu de sable et de terre © Hans

Comment planter la joubarbe des toits ?

Plantez quelques godets de Sempervivum de mars à juin ou en octobre. Vous pouvez également replanter des pousses prélevées sur des joubarbes adultes.

  • Sur un mur bas, une rocaille ou une grosse pierre calcaire creusée : créez des poches de terre mélangée à du sable pour favoriser l’enracinement.
  • Culture en pot : incorporez à la terre des graviers ou du sable grossier pour assurer un très bon drainage.

À noter : La plantation dans une rocaille de plantes grasses en pente ou sur une butte favorise un meilleur drainage du sol.

À savoir : Couvrez la surface autour de la plante avec une couche de gravillons. Ce paillis minéral servira de protection contre un excès d’eau stagnante.

Comment entretenir une joubarbe des toits ?

Extrêmement robuste, capable de supporter les conditions chaudes et sèches, le Sempervivum tectorum est très simple d’entretien.

Faut-il arroser une joubarbe ? 

En pleine terre, non, cette plante succulente se contente de l’eau tombée du ciel. En pot, effectuez quelques arrosages réguliers si le temps est très sec en été.

Comment tailler une joubarbe ?

Lorsque les fleurs fanent, la rosette devient brune et meurt. Pas d’inquiétude pour autant : au printemps suivant, de nouvelles feuilles pousseront grâce aux stolons, ce qui assure la pérennité de la plante pendant environ vingt ans. En attendant, vous pouvez supprimer les rosettes desséchées. Si vous cultivez les joubarbes en pot ou dans une rocaille, vous pouvez couper quelques stolons portant les nouvelles rosettes afin d’éviter que les plantes ne soient rapidement trop serrées dans leur pot.

Est-ce que la joubarbe craint le gel ? 

Non, cette plante succulente alpine est très résistante au froid. Mais elle craint davantage l’excès d’humidité en hiver. Déplacez vos potées sous une avancée de toit entre novembre et fin février.

Quand et comment faire des boutures de joubarbe des toits ?

Tous les Sempervivum forment de nombreux rejets ! Une aubaine pour diviser cette belle succulente au printemps.

Des variétés de joubarbes des toits colorées

De croissance lente, les Sempervivum tectorum se déclinent sous différentes formes et couleurs :

  • Sempervivum tectorum ‘Maria Haach’ : Un hybride aux rosettes de 5 à 6 cm de diamètre Feuilles vert pâle à la base mais très rouges à leur extrémité.

  • Sempervivum Reinhard : Rosettes de 4 à 5 cm de diamètre. Feuilles aux pointes très rouges, surtout en hiver.
author avatar
Isabelle C
J'aime jardiner, observer la nature et écrire pour partager ce que je découvre, ce que j'apprends, ce que j’expérimente au fil des saisons en espérant transmettre, par l'intermédiaire de mes textes, le goût d'un jardinage respectueux et bienveillant vis-à-vis de son environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut