Accueil » Le jardin d'ornement » L’artichaut des Canaries, succulente de charme
Aeonium arboreum

L’artichaut des Canaries, succulente de charme

L'artichaut des Canaries, succulente de charme
Partagez votre avis sur cet article !

L’artichaut des Canaries ou aéonium en arbre  (Aeonium arboreum) est un petit arbre décoratif de la famille des Crassulacées, comme l'arbre de Jade. Originaire des îles Canaries, il pousse spontanément au Maghreb, au Cap vert et sur l’île de Madère. Son nom botanique, Aeonium, dérive du grec ancien « aion » (évoquant l’éternité) et fait ainsi référence aux facultés de résistance à la sécheresse de cette plante succulente. Comment cultiver et entretenir l’Aéonium en arbre sous nos latitudes ?

Description

L’Aeonium arboreum forme un arbuste à la silhouette ramifiée. Ses longues tiges assimilables à des troncs, dénuées de feuilles sur leur partie basse, se terminent par des rosettes de feuilles épaisses et charnues. De couleur verte pour la variété la plus classique, elles prennent une teinte panachée de crème chez l’Aeonium Sunburst, et même pourpre  dans le cas de la très belle variété « Atropurpureum » ou encore plus sombre avec l’Aéonium « Schwarzkopf ». L’intensité de la teinte s’accentue en  pleine lumière. Les jeunes feuilles au centre de la rosette naissent vertes puis se colorent progressivement au fil des jours. Au printemps, une élégante floraison jaune en panicule contraste superbement avec  ce feuillage pourpre.

Besoins

L’Aeonium arboreum apprécie le soleil non brûlant. L’idéal est de lui réserver une exposition plein sud, mais à la mi-ombre aux heures les plus chaudes, sous une avancée de toit par exemple. Peu d’arrosage lui sont nécessaires : arrosez seulement 1 à 3 fois par mois, uniquement quand la terre est bien sèche. Si vous le cultivez en pot, placez-le au-dessus d’une soucoupe remplie de billes d’argile et versez un fond d’eau pour humidifier l’air autour des feuilles sans pour autant que les racines ne soient en contact avec l’eau. Les apports d’engrais sont en revanche inutiles.

aeonium arboreum entretien

Où cultiver l’artichaut des Canaries ?

Dans les régions au climat doux, cette succulente se prête bien à l’aménagement de rocailles exotiques, mais s’utilise tout aussi bien le long d’escaliers en pierre ou sur le haut d’un muret en compagnie d’autres Crassulacées, comme l’arbre de Jade par exemple. Ses longues tiges ( 40 à 60 cm) retombent alors gracieusement en cascade.

En climat froid, sa culture en pot est nécessaire. Cette plante graphique décore alors aussi bien un rebord de fenêtre, qu’un balcon, une terrasse ou encore un patio.

Culture et entretien

Au printemps et à l’automne, l’artichaut des Canaries est en période de croissance. Il arrive que les feuilles les plus basses des rosettes se recroquevillent, s’atrophient puis sèchent et tombent. Ce n’est pas le signe d’une quelconque maladie ou même d’un manque d’eau. Cette chute des feuilles est normale en période de croissance. Continuez à arroser régulièrement,  2 à 3 fois par mois en modulant selon la température qu’il fait.

L’été, la chaleur écrasante fait entrer cette succulente en dormance. Réduisez les arrosages.

A l’approche de l’hiver, il devient nécessaire de rentrer l’Aeonium arboreum à l’abri du gel. Non pas à l’intérieur de la maison ou de l’appartement –il y fait trop chaud – mais sous serre froide, véranda ou, à défaut, tout abri frais (T° > 5°C) et bien éclairé. Arrosez alors très peu, une fois par mois. Vous pourrez de nouveau sortir la succulente au grand air à partir du mois de mars, en habituant progressivement l’Aéonium aux températures extérieures encore particulièrement froides la nuit au début du printemps. Il ne faut pas hésiter à la rentrer le soir ou la protéger sous un voile d’hivernage.

aeonium arboreum atropurpureum

Culture en pot

L’Aeonium arboreum se prête très bien à la culture en pot. Nul besoin de prévoir un contenant trop grand pour que cette succulente s’épanouisse. Utilisez des pots en terre cuite, plus respirants pour les racines que ceux en polyéthylène.   Plantez dans un substrat drainant, prévu pour les cactées ou préparez le vôtre en mélangeant une moitié de terre de jardin et une autre moitié de sable. Incorporez des graviers à l’ensemble pour améliorer encore le drainage. Un rempotage est nécessaire par la suite après 3 ou 4 années de culture ; il est à effectuer au début du printemps.

Comment bouturer l’Aeonium ?

La méthode de bouturage est à peu près la même pour toutes les plantes succulentes et les cactus. Prélevez des rosettes de feuilles au bout d’un morceau de tige de 10 cm. Laissez sécher la section quelques jours à l’air libre avant de repiquer la bouture dans un mélange de terreau très sableux. Il vaut mieux bouturer l’Aeonium à l’automne, lorsque de petites racines apparaissent naturellement sur le bas des tiges dénudées.

A propos de Bruno Nunez

Je m'appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage depuis début 2013 à travers ces pages ma passion pour les plantes et l'univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes...bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l'ornement...Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *