entretien bonsai | Jardipartage

Bonsaï : Tous les conseils d’entretien

Inspiré de l’art penjing chinois, l’art du bonsaï nous vient du Japon et consiste à cultiver un arbre en pot en limitant son développement par des techniques spécifiques. Bien que sa culture soit délicate, elle n’est pas réservée aux spécialistes. Suivez nos conseils pour entretenir facilement votre bonsaï d’intérieur ou d’extérieur !

Comment entretenir un bonsaï ?

Où placer un bonsaï ?

Tout dépend de l’espèce de votre arbre miniature ! On différencie un bonsaï d’intérieur d’un bonsaï d’extérieur par son origine. Les arbres s’acclimatant à nos intérieurs sont des essences tropicales ou subtropicales, tandis que les bonsaïs d’extérieur sont issus de zones tempérées.

Placez votre bonsaï d’intérieur dans une pièce lumineuse de la maison, de préférence sans soleil direct. Éloignez-le des sources de chaleur et assurez-vous que la ventilation soit suffisante. Malgré leur nom, les bonsaï d’intérieur apprécieront d’être sortis l’été, au jardin ou sur un balcon : cela les rendra plus vigoureux et résistants. Une fois l’hiver arrivé, ils accompagneront très bien les kodekamas à l’intérieur.

Un bonsaï d’extérieur intégrera parfaitement un jardin japonais. Plein soleil ou mi-ombre, référez-vous à son origine pour déterminer l’emplacement idéal et ne rentrez pas votre bonsaï d’extérieur l’hiver : il a besoin d’une période de dormance. Protégez les variétés les plus fragiles des grands froids grâce à un voile d’hivernage, ou en les plaçant dans une véranda ou un jardin d’hiver.

quand arroser un bonsaï d intérieur | Jardipartage
Quand arroser un bonsaï dintérieur Lorsque le premier centimètre du support de culture est sec © DepositPhotos

Comment arroser un bonsaï ?

Les besoins en eau de votre arbre miniature dépendent de plusieurs facteurs : espèce, taille du pot, substrat, saison, etc. Fiez-vous à ces quelques règles générales pour savoir quand l’arroser.

  • Arrosez votre bonsaï quand le substrat est sec en surface ;
  • Irriguez copieusement en pluie fine au-dessus de votre arbre ;
  • Utilisez de l’eau de pluie à température ambiante ou de l’eau filtrée ;
  • Évitez les stagnations d’eau en vidant les coupelles ;
  • Immergez le pot dans l’eau si le substrat s’est trop asséché.

Pour savoir quand votre bonsaï a besoin d’eau, observez-le : trop d’eau risque de faire pourrir les racines, pas assez pourrait dessécher votre arbre. Arrosez souvent en été, jusqu’à deux fois par jour.

En automne et en hiver, les pluies suffisent à entretenir votre bonsaï d’extérieur. Le reste de l’année, un à trois arrosages par semaine sont suffisants.

Comment rempoter un bonsaï ?

Rempotez votre bonsaï au printemps, tous les 2 ou 3 ans pour les petits sujets et tous les 5 ans pour les grands, sans changer la taille du pot.

  • Ôtez l’arbre du pot, grattez la terre autour des racines délicatement à l’aide d’une baguette ou d’une vieille fourchette ;
  • Coupez les racines abîmées ou trop longues;
  • Placez du gravier ou de la pouzzolane dans le fond du pot pour lui offrir un bon drainage ;
  • Rempotez dans un substrat spécial bonsaï ;
  • Tassez et arrosez copieusement.

Les éléments fertilisants du terreau seront vite épuisés. Utilisez un fertilisant spécial bonsaï environ une fois par mois en période de végétation. L’hiver, stoppez les apports.

entretien bonsai d intérieur | Jardipartage
Une taille régulière est essentielle au bon entretien dun bonsaï dintérieur © DepositPhotos

Comment tailler un bonsaï ?

Pratiquez une coupe d’entretien pour conserver la forme harmonieuse de votre bonsaï. Éliminez les branches cassées et vieillissantes et aérez-le en supprimant les branches intérieures.

Taillez en hiver les arbres au feuillage caduc, et au printemps les arbres au feuillage persistant. Les ciseaux à bonsaï permettent de se faufiler entre les branches pour pratiquer une coupe nette.

Ligaturez votre bonsaï en enroulant du fil de fer autour des nouvelles branches pour les orienter. Cette opération peut être réalisée à tout moment dans l’année, mais ne laissez pas les fils plus de quelques mois, en fonction de la vitesse de pousse de votre arbre : ils pourraient être pris dans les branches devenues épaisses.

En complément, utilisez régulièrement un pinceau à poils doux pour retirer la poussière qui s’accumule sur les feuilles de vos bonsaïs.

Quel bonsaï choisir ?

Il n’est pas si difficile d’entretenir un bonsaï, à condition de bien le choisir.

Bonsaï ficus : Populaire et facile d’entretien, ce bonsaï d’intérieur est parfaitement adapté aux débutants. Plusieurs espèces sont disponibles, dont le Ficus retusa  ou le Ficus microcarpa (Ficus ginseng)

Bonsai ligustrum sinensis : Le bonsaï troène de Chine est aussi un bon choix de bonsaï d’intérieur pour débutants. Ses petites fleurs blanches sont très décoratives.

La liste des arbres pouvant être cultivés en bonsaï d’extérieur est longue, des conifères aux arbres fruitiers. Choisissez le vôtre en fonction de votre région.

En climat méditerranéen, vous pouvez opter par exemple pour un orme de Chine (Ulmus parvifolia) ou un olivier (Olea europaea).

Si votre climat est plus frais, privilégiez un érable du Japon (Acer palmatum) ou un pommier à fleurs (Malus).

author avatar
Bruno Nunez
Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut