Accueil » Le printemps » Comment aider le Clivia à préparer sa belle floraison ?
plante clivia

Comment aider le Clivia à préparer sa belle floraison ?

Comment aider le Clivia à préparer sa belle floraison ?
Partagez votre avis sur cet article !

Le Clivia (Clivia miniata) est une belle plante d’intérieur originaire d’Afrique du Sud. Assez semblable à sa cousine, l’Amaryllis,  avec ses feuilles rubanées vert foncé, luisantes et très graphiques, le Clivia porte des fleurs groupées en grappes de février à avril présentant des teintes variables suivant les hybrides. Les fleurs orange sont cependant les plus fréquentes. Je vous propose aujourd’hui de découvrir comment cultiver et prendre soin de cette plante.

Où conserver un Clivia ?

clivia floraisonC’est fonction de la saison. L’hiver, le Clivia apprécie la fraîcheur de la pièce la moins chauffée de la maison. On peut l’installer par exemple sur une étagère près d’une fenêtre, toujours assez loin du radiateur de la pièce. La plante se plait aussi sous une véranda, pourvu que les températures à l’intérieur de celle-ci ne descendent pas sous les 10°C et que l’amplitude entre le jour et la nuit ne soit pas abyssale.

Un minimum de fraîcheur est toutefois bénéfique au Clivia.  La plante en a besoin pendant sa phase de repos pour amorcer le début de la floraison. Par contre, dès qu’apparaissent les hampes florales, elle apprécie davantage l’atmosphère d’une pièce de vie, plus lumineuse mais aussi davantage chauffée. Les fleurs, lorsqu’elles s’ouvrent, tiennent alors plus longtemps.

Comment l’arroser ?

 En hiver, le Clivia a besoin d’un arrosage régulier, une fois par semaine, mais modéré. Si vous oubliez de l’arroser une fois, la plante ne vous en voudra pas pour autant.

Par contre, pendant la période de floraison, au printemps, mais surtout pendant l’été, l’arrosage doit être suivi avec plus d’attention (2 fois par semaine au moins). Le terreau doit rester humide, sans être détrempé. C’est une période importante pour le Clivia qui reconstitue pendant la belle saison les réserves de son bulbe et prépare ainsi la floraison de l’année suivante.

Chose importante, veillez à ne jamais laisser d’eau au fond du pot ou dans la soucoupe. Le bulbe du Clivia  déteste l’humidité stagnante et risque de pourrir.

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *