Accueil » A l'intérieur » Comment faire refleurir une orchidée ?
comment faire refleurir une orchidee

Comment faire refleurir une orchidée ?

L’orchidée est l’une des plantes les plus vendues dans le monde, après la rose bien sûr !  Elle est même devenue au fil des ans la plante que l’on offre en toutes occasions, puisque c’est un cadeau facile qui trouve place aussi bien dans un décor moderne que plus classique ! Pourtant, une fois défleurie, on se demande toujours si cette orchidée sera capable de produire d’autres fleurs si délicates. La réponse est OUI, mais avec quelques soins !

Quand tailler la hampe florale ?

Attendez que la totalité des fleurs fanent et tombent. Patientez même jusqu’à ce que la partie supérieure de la hampe brunisse et se dessèche complètement alors que la base de celle-ci restera bien verte ! Une fois défleurie,  l’orchidée est en effet capable de fleurir jusqu’à trois fois sur la même hampe florale mais il faut savoir faire preuve de patience !

Quand la tige est brune, coupez-la en biais au-dessus du dernier nœud bien vert. C’est ça le secret !  C’est à cet endroit précis que redémarrera une nouvelle hampe florale !

Rempotage obligatoire

Un rempotage sera bénéfique à votre orchidée pour qu’elle fleurisse de nouveau. Comme il s’agit d’une plante épiphyte, autant l’orchidée phalaenopsis que l’orchidée cymbidium (toutes deux poussent sur les arbres en milieu naturel), elle a besoin d’un substrat léger composé en majorité d’écorce. Mieux vaut utiliser des terreaux tous prêts, vendus en jardinerie dans des petits sacs, qui ne sont pas très chers et sont spécialement formulés pour les besoins de ces plantes fragiles.

mon orchidee ne fait que des feuilles
Quelques soins permettent de faire refleurir facilement une orchidée. © Jardipartage.fr

Un grand bain de lumière

Toutes les orchidées aiment la lumière, mais, comme dans leur milieu naturel, elles redoutent aussi le soleil direct. Le plus simple est de leur trouver une petite place sur une étagère de la salle de bain, tout près de la fenêtre. Il fait en effet toujours chaud dans cette pièce et l’atmosphère y est bien humide, ces plantes apprécieront cette chaleur moite. Pour les mettre plus en vue quand elles refleurissent, optez pour le salon, derrière une large baie vitrée ou une porte-fenêtre abritée du soleil, éloignée d’un radiateur ou d’une source de chauffage.

Comment les arroser ?

Toutes les variétés d’orchidées aiment garder les racines au frais. Arrosez une fois par semaine de mars à septembre tout en n’oubliant pas de vider à chaque fois l’eau en surplus car les racines pourrissent facilement dans un cache-pot non percé. En hiver, un arrosage tous les 15 jours suffit ! N’utilisez pas l’eau du robinet : elle est trop calcaire dans bien des régions.

Pour un phalaenopsis ou un cymbidium installé dans une pièce de vie, il faudra compléter les arrosages par des brumisations régulières du feuillage à l’eau de pluie.  Laissez un pulvérisateur à gâchette à proximité pour le côté pratique.

De l’engrais

Nourrir, c’est l’autre secret permettant de faire refleurir une orchidée ! D’avril à septembre, la plante est en période de croissance. Un apport d’engrais liquide hebdomadaire lui est bénéfique pour se développer. Pendant l’hiver, au moment où la hampe florale s’étire et que se prépare la floraison, un seul apport par mois est suffisant. Si vous ne souhaitez pas gérer ces apports, optez pour des engrais en bâtonnets. Ils se dissolvent au fur et à mesure des arrosages et apportent donc la bonne dose d’engrais en fonction de votre manière d’arroser !

 Pour faire refleurir de belles orchidées, il vous suffit donc de les humidifier, de les nourrir et de leur offrir un peu de soins, et vous verrez que ça marchera !

Comment faire refleurir une orchidée ?
3 (60%) 7 vote[s]

A propos de Bruno Nunez

Jardinier du côté de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les végétaux et l'univers du jardin. Des infos, des expériences, des portraits de plantes, les animaux, le bien-être par les plantes...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, du naturel avec une bonne dose de bon sens !

4 Commentaires

  1. Bonjour Bruno,
    J’ai aimé le sujet sur la Bouillie Bordelaise qui en fait contient du cuivre et néfaste pour beaucoup de choses ! par contre j’aimerai savoir ou l’on trouve le BICARBONATE DE POTASSIUM dont celui ci ne contient pas de sel j’ai une boite de Bicarbonate de Soude mais rien n’est mentionné dessus si ce n’est que l’on peut s’en servir pour plein de choses dans la maison et au jardin ! mais sous quelle forme au jardin ???
    D’un autre côté j’ai une orchidée qui en est a sa deuxième année de floraison ! je lui fait passer l’été sous ma pergola à mi ombre mais l’été dernier des feuilles ont été mangées par les escargots (un peu moins esthétique) mais malgré tout elle a commencé une autre hampe florale que je n’ai pas touché (la première année je voulais mettre un tuteur pour qu’elle soit droite et la tige avait cassé !) ! elle est encore belle, le chat l’avait fait tomber et je n’ai pas remis de terre, faut il que j’attende la fin de floraison ? est ce bon que je lui fasse passer l’été chaud dehors à mi ombre bien sûr ? Merci de vos explications très appréciés….

    • Bonjour,

      On trouve du bicarbonate de potassium assez facilement en ligne, il est généralement classé avec les compléments alimentaires.
      Pour ce qui est du bicarbonate de soude, il s’utilise dilué dans l’eau (1 cc pour 1 litre d’eau de pluie).
      Pour l’orchidée, attendez la fin de la floraison pour rempoter. Elle peut tout à fait passer l’été dehors, dans un endroit à l’ombre les 3/4 de la journée. Les jours de canicule, il ne faut pas hésiter à pulvériser le feuillage pour le rafraîchir. Contre les escargots, entourez les points d’accès à l’orchidée d’un peu de papier alu: c’est une barrière efficace.

  2. Bonjour Bruno

    Et merci pour ces conseils sur les orchidées. Non seulement je n’arrive pas à faire refleurir les miennes mais en plus elles sont systématiquement victimes d’u parasite, des bestioles blanches qui se mettent dans les creux ainsi que sur les feuilles et dont je n’arrive pas à me défaire ( étant entendu que je n’utilise aucun produit).Merci de me donner un conseil.

    • Bonjour Jacqueline,

      Préparez un mélange: 1L d’eau, 1cc de savon noir, 1cc d’huile de soja, 1 autre d’alcool 70°. Agitez, puis pulvérisez sur le feuillage ou badigeonnez au pinceau les zones infestées. Il faut aussi agir sur les causes du problème: probablement une atmosphère trop sèche ou un substrat de culture inadapté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.