Ravageurs et parasites

Comment se débarrasser naturellement des fourmis ?

On compte en France plus de 200 espèces de fourmis. La plus fréquente au jardin, que l’on retrouve aussi parfois à l’intérieur de la maison, est la fourmi noire (Lasius niger). Si ces petits insectes peuvent se montrer gênants quand ils mangent les fruits sucrés ou qu’ils favorisent les colonies de pucerons, ils sont plus utiles que nuisibles. Quelles sont les méthodes naturelles pour les faire fuir ou s’en débarrasser naturellement ?

Pourquoi les fourmis posent-elles problème au jardin ?

La présence des fourmis au jardin est naturelle, mais elle s’accompagne de 2 inconvénients majeurs.

Les fourmis favorisent la présence de pucerons

Elles aiment en effet le miellat produit par les pucerons. On peut même parler d’une véritable complicité entre ces 2 insectes. Car en échange de la nourriture dont elles se délectent, les fourmis favorisent la survie des pucerons dans les cultures en les protégeant notamment de leurs prédateurs naturels : les larves de coccinelle.

Les fourmis mangent les fruits sucrés

Fraises, framboises éventrées par les fourmis. Elles sont attirées par le sucre et profitent aussi des fruits sucrés arrivés à maturité. Les dégâts sur les récoltes sont généralement faibles, mais cela peut poser un problème si votre jardin est infesté de fourmis.

Un rôle important pour la biodiversité

Malgré leurs nuisances, les fourmis jouent aussi un rôle essentiel dans l’équilibre du jardin. En effet, elles sont très utiles comme pollinisateurs en transportant le pollen de plantes en plantes.

Elles participent également à aérer la terre lorsqu’elles creusent leurs galeries.

Par les provisions qu’elles font, elles favorisent enfin la dissémination et les semis spontanés de graines. Une aubaine pour de nombreuses plantes !

Au jardin, hors de question donc de les tuer tant elle joue un rôle important.

comment se débarrasser des fourmis avec du bicarbonate
Pour se débarrasser des fourmis, il faut d’abord éliminer les pucerons ! © DepositPhotos

Moins il y a de pucerons, moins il y a de fourmis !

Vous l’aurez compris : pour se débarrasser des fourmis, il convient tout d’abord d’éliminer les pucerons.

Afin de vous débarrasser des pucerons, nous avons déjà évoqué dans d’autres articles des méthodes naturelles rappelées ici :

  • Vous pouvez utiliser de l’eau mélangée à du savon noir. Grâce à sa viscosité, le savon noir enrobe les pucerons et les étouffe.
  • Vous pouvez enrober les troncs de vos arbres fruitiers de blanc arboricole ou d’un badigeon de cendres.
  • Vous pouvez aussi favoriser ou même introduire des prédateurs naturels des pucerons : coccinelles, chrysopes et perce-oreilles.
  • Vous pouvez poser des bandes de glu fabriqués à base d’ingrédients naturels : résine et cire. Ces bandes créent un barrage et protègent les arbres d’une invasion de pucerons.

11 moyens de lutte naturels et biologiques contre les fourmis

Les fourmis possèdent des détecteurs olfactifs très puissants. Pour les désorienter, la perturbation de ces détecteurs est efficace. Vous pouvez ces différentes techniques afin d’éloigner les fourmis de vos plantations :

1. La terre de Diatomée

Utiliser de la terre pour éliminer les fourmis ? Oui, mais pas n’importe laquelle : la terre de diatomée, un répulsif naturel et biologique.

Cette terre se compose de roches sédimentaires à base d’algues marines d’origine fossile et organique que l’on nomme diatomite.

La terre de Diatomée agit comme une barrière anti-fourmis. Saupoudrez-en sur la fourmilière, sur leur passage des fourmis, sur les écorces de vos arbres fruitiers et au pied de vos plantations. Ce produit naturel tiendra de nombreux insectes à distance, pas seulement d’ailleurs les fourmis.

Bon à savoir :

La terre de Diatomée reste inoffensive pour les animaux domestiques et s’avère même être un antipuces très efficace. C’est aussi une méthode naturelle afin d’éliminer efficacement des punaises de lit.

2. Le jus citron

Les fourmis détestent l’odeur du citron. Mélangez 1/4 de jus de citron avec 3/4 d’eau. Pulvérisez cette mixture sur l’ensemble des plantes infestées ou étalez-la au pinceau sur les plantes envahies.

3. Les plantes répulsives

Plantez de la menthe, du basilic, de la tanaisie, des œillets d’Inde, de la lavande, de l’ail, de la ciboulette, de l’armoise ou encore de la marjolaine. Les substances végétales contenues dans les racines, les fruits ou les feuilles de toutes ces plantes ont des qualités répulsives pour les fourmis et les découragent de venir s’installer. Utilisez-les en bordure, dans des massifs, en couvre-sol ou dans des pots.

Par ailleurs, une autre vieille astuce de grand-mère anti-fourmi consiste à préparer une macération de feuilles fraîches de lavande, d’armoise ou de marjolaine. Pulvérisée régulièrement sur leurs pistes, cela éloigne les fourmis de la maison. Comptez 300 g de feuilles pour 10 l d’eau de pluie. Laissez macérer quelques jours, puis faites bouillir 15 min et laissez tiédir avant utilisation.

4. La craie

Sur votre terrasse, un simple trait épais de craie entourant vos bacs et pots de fleurs suffit à les éloigner. Les pattes des fourmis détestent ce matériau. La craie représente pour elles une barrière infranchissable.

5. La glu, les bandes adhésives

Placez des bandes de glu autour de votre tronc d’arbre. Ce sont des obstacles efficaces pour empêcher les fourmis de monter.

Cette pâte est composée d’huile de ricin et de résine. Il est possible de la fabriquer soi-même en faisant fondre à feu très doux une moitié d’huile de lin et une autre moitié de résine de pin. (Colophane). Une fois mixée, étalez une bande de cette glu sur le tronc de tous vos arbres fruitiers en formant un collier.

se débarrasser des fourmis au jardin
L’eau bouillante permet de se débarrasser d’une fourmilière au jardin © DepositPhotos

6. Le vinaigre blanc

Pulvérisé pur, ajouté à du citron, voire mélangé au même volume d’eau, l’acidité du vinaigre blanc parasite les détecteurs olfactifs des fourmis et les fait fuir.

7. Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de sodium et les coquilles d’œufs réduites en poudre déposées en cordon au pied des plantations repoussent les fourmis. C’est une vieille astuce utilisée depuis très longtemps par de nombreux jardiniers.

8. Le marc de café

Dispersez du marc de café humide là où les fourmis passent. Le marc de café humide est aussi un répulsif naturel pour ces petits insectes.

9. L’eau bouillante

Tuer des fourmis doit bien évidemment rester une solution extrême, une fois que toutes les techniques naturelles précédentes pour les faire fuir ont été testées sans succès.

  • Posez un gros pot de fleur retourné sur une fourmilière.
  • Bouchez le trou de drainage avec un bouchon de liège ou de paille.
  • Préparez un seau d’eau bouillante.
  • Arrosez la terre autour, les fourmis chercheront refuge en remontant dans le pot. Attendez un peu que la panique les ait réunies dans le pot.
  • Retournez-le alors et remplissez-le aussitôt d’eau bouillante.

10. Les appâts contenant du formicide

Toutes les solutions présentées plus haut permettent d’éloigner les fourmis de vos plantes au jardin. Mais lorsque ces petits insectes envahissent l’intérieur de la maison, il est difficile de s’en débarrasser une fois pour toute. Il faut alors plutôt avoir recours à un produit anti-fourmi puissant, sans danger pour les animaux ni pour les enfants.

Il existe un gel attractif très efficace. Disposez quelques gouttes (ou un trait) dans un recoin d’un meuble ou d’un mur, sur leur passage. L’appât sucré attire les fourmis. Elles s’empoisonnent avec le formicide contenu dans ce produit. Le résultat est redoutable : en peu de temps, plus aucune trace de fourmis !

11. Le purin de tanaisie

De nombreux insectes comme les fourmis et les pucerons détestent l’odeur forte du purin de tanaisie. Ce produit est donc idéal pour se débarrasser des fourmis en douceur car il est naturel et facile à faire.

Dilué à 20%, vous pouvez le pulvériser les feuilles et les tiges des plantes à protéger des fourmis.

Pour les plantes en pot, il suffit de diluer le purin de tanaisie à 10% dans l’eau et d’arroser de temps en temps la terre avec ce mélange.

Un commentaire

  1. Bonjour, merci pour cet article bien utile. J’aimerais ajouter la poudre de cannelle qui fait également fuir les insectes grâce à son parfum très odorant. Il suffit de parsemer de la poudre de cette épice tout autour de la plante et autour des pots.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page